Lady in the dark

le 7 janvier 2009
2h30 avec entracte

Lady in the dark

Comédie musicale. Merveilleuse mécanique théâtrale et musicale, cette comédie à la mode new-yorkaise traite de la psychanalyse, de la liberté, de la quête de soi, en se moquant gentiment de l’univers de la mode. Une comédie musicale des années 40, comme on les fabriquait alors à Broadway, riche, surprenante, rythmée.
  • Comédie musicale

Liza Elliot évolue dans la lumière. Rédactrice en chef du célèbre magazine de mode Allure, journalistes, mannequins, stars de cinéma, photographes gravitent autour d’elle. Au sommet de sa carrière, elle a tout pour être heureuse. Pourtant, Liza est seule au milieu de sa nuit. En proie à la dépression, elle se résout à consulter le docteur Brooks, analyste de renom. Dans le secret de son cabinet comme dans l’hystérie excentrique du magazine, Liza, maîtresse-femme ordonne et résiste. Mais lorsque s’ouvre l’espace du rêve, Liza chante. Dans ses rêves règne la musique, et les mots se font chansons.

Merveilleuse mécanique théâtrale et musicale, cette comédie à la mode new-yorkaise traite de la psychanalyse, de la liberté, de la quête de soi, en se moquant gentiment de l’univers de la mode. Ce pourrait être la trame d’un film récent, mais c’est celle d’une comédie musicale qui remonte à plus de soixante ans, comme on les fabriquait alors à Broadway, riche, surprenante, rythmée.

Pour aborder un sujet aussi ambitieux, il fallait le talent de Moss Hart, grand maître de la comédie américaine des années 40, conjugué à ceux de Ira Gershwin, le grand frère parolier de George, et de Kurt Weill, compositeur venu de Berlin. Ensemble, ils mettent au point une dramaturgie inédite où la musique occupe un rôle majeur dans l’histoire.

Tout de rythmes jazzy et d’harmonies langoureuses, la musique mêlée à la comédie nous entraîne vers une fin heureuse, nous laissant croire qu’au théâtre « on peut s’en sortir le temps d’une chanson ».

Chorégraphie Thomas Lebrun
Chef de chant Stan Cramer
Orchestre des Pays de Savoie
Direction musicale Scott Stroman

Sélection d’avis du public

Lady in the dark Le 11 janvier 2009 à 21h18

Je vous conseil d'aller voir cette comédie, très rythmée, colorée, et en même temps avec une part de la vie de certains, allez chez le psychanaliste devient très joyeux !

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Lady in the dark Le 11 janvier 2009 à 21h18

Je vous conseil d'aller voir cette comédie, très rythmée, colorée, et en même temps avec une part de la vie de certains, allez chez le psychanaliste devient très joyeux !

Informations pratiques

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN

Place Jacques Brel 78505 Sartrouville

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Librairie/boutique Yvelines
  • Bus : Théâtre à 27 m, Paul Bert à 207 m, Clémenceau à 222 m, Henri Barbusse à 252 m, Boulevard de Bezons à 275 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN
Place Jacques Brel 78505 Sartrouville
Spectacle terminé depuis le mercredi 7 janvier 2009

Pourraient aussi vous intéresser

L'Oiseau paradis

Paradis Latin

Madame Butterfly

Opéra Bastille

- 40%
Les Funambules - Elles

Gaîté Montparnasse

Music-Hall Colette

Le POC - Pôle Culturel d'Alfortville

Spectacle terminé depuis le mercredi 7 janvier 2009