Prochainement à l’affiche

Calamity / Billy jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | le 30 mars 2018 | Durée : 1h45
MUSIQUE & DANSE, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 15,50 €

 

Anciennement à l’affiche

L’Opéra de quat’sous

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Jean Arp Clamart | du 13 au 17 décembre 2016
CONTEMPORAIN, Jazz, blues & gospel, Marionnette

Spectacle terminé depuis le 17 décembre 2016

 

Jean Lacornerie

  • Mise en scène

Né en 1963 à Strasbourg, Jean Lacornerie a été formé par Jacques Lassalle dont il a été l'assistant au Théâtre National de Strasbourg pour dix spectacles.

En 1990, Jacques Lassalle le nomme, à 26 ans, Secrétaire Général de la Comédie Française. Il y mène à bien l'ouverture du Théâtre du Vieux Colombier où il mettra en scène une année plus tard La Glycine de Serge Rezvani.

Jean Lacornerie fonde la Compagnie Ecuador à Lyon en 1992. Il s'intéresse tout particulièrement aux écritures contemporaines :

2001 Les Cyniques d'Anatoli Marienghof
1999 Eva Péron de Copi
1997 Joséphine, une petite révolte dans un placard à balais de Guy Walter
1995 Eros et Priape de Carlo Emilio Gadda
1994 Une Idée à vendre de Daniele Del Giudice
1993 Saint Georges chez les Brocchi de Carlo Emilio Gadda

A partir de 1994, il confie la direction musicale de la compagnie à Bernard Yannotta, et explore avec lui toutes les formes qui croisent la musique et le théâtre, de l'opéra de chambre à la comédie musicale avec notamment, en résidence à l'Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry :

L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau de Michael Nyman
Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein
Mahagony de Kurt Weill et Bertolt Brecht
Happy End de Kurt Weill et Bertolt Brecht

Depuis octobre 2002, il est co-directeur avec Etienne Paoli du Théâtre de la Renaissance à Oullins.

2009 Lady in the Darkde Kurt Weill
L'Orfeo
de Luigi Rossi, Maîtrise de l'Opéra National de Lyon
Pour toi baby !
de George Gershwin et George Kaufmann
2006 Signé Vénus de Kurt Weill et Ogden Nash, Théâtre Suresnes Jean Vilar
2005 Le Rêve du Général Moreau de Klabund, avec le Quatuor Debussy
1999 Samson de Haendel, dir. Ton Koopman, Festival d'Ambronay
1994 La Trahison Orale de Maurizio Kagel, Festival de Spoleto USA, Charleston S.C

Haut de page

Avis du public : Jean Lacornerie

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Louis G. 27 mars 2017

    immonde Forever Young Une pièce d'une laideur sans nom, à la mise en scène et la scénographie quasi inexistantes. D'un mauvais goût rarement égalé, parfait pour les beaufs. Et mieux vaut être sourd que d'en entendre les chansons. A se demander pourquoi il est allé se fourvoyer dans un navet pareil ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?