La tragédie d'Hamlet

Comédie-Française - Salle Richelieu , Paris

Du 05 juin au 26 juillet 2015
Durée : 3h10 avec entracte

CLASSIQUE

,

Tragédie

Monument de la littérature occidentale, à la fois tragédie politique, texte métaphysique, image éternelle de la modernité portée par une force poétique inaltérable, Hamlet interroge ce qu’est l’homme et interpelle chacun de nous. Avec Denis Podalydès, dans une mise en scène imaginative de Dan Jemmett.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 26 juillet 2015

 

La tragédie d'Hamlet

De

William Shakespeare

Mise en scène

Dan Jemmett

Avec

Gilles David

,

Clotilde de Bayser

,

Jennifer Decker

,

Elliot Jenicot

,

Benjamin Lavernhe

,

Alain Lenglet

,

Laurent Natrella

,

Hervé Pierre

,

Denis Podalydès

,

Sébastien Pouderoux

,

Jérôme Pouly

Sur les remparts d’Elseneur, les soldats de garde redoutent l’apparition d’un spectre que la forteresse ne suffit pas à arrêter. Le fantôme du roi du Danemark révèle à son fils, Hamlet, qu’il est mort de la main de son propre frère, Claudius. Ce dernier a peu après épousé Gertrude, veuve du roi et mère d’Hamlet.

La pourriture morale de la Cour éclate à l’occasion d’une représentation théâtrale orchestrée par Hamlet comme un miroir de la scélératesse du couple royal, prélude à sa vengeance.

La tragédie emporte alors les protagonistes dans une spirale mortelle : Polonius, chambellan du feu roi puis de l’usurpateur, est assassiné par Hamlet ; sa fille Ophélie éprise de ce dernier sombre dans la folie et meurt noyée ; le duel final organisé par Claudius opposant Hamlet à Laërte – le frère d’Ophélie – leur est à tous trois fatal, tandis que la reine agonise, ayant bu le vin mêlé de venin que son époux destinait à son fils.

Monument de la littérature occidentale, à la fois tragédie politique, texte métaphysique, image éternelle de la modernité portée par une force poétique inaltérable, Hamlet interroge ce qu’est l’homme et, par là, interpelle chacun de nous.

Hamlet, probablement représenté autour de 1600-1601, est la pièce de Shakespeare qui a suscité le plus de commentaires et généré un véritable mythe autour de son personnage éponyme. Cette œuvre, insaisissable et atemporelle, est connue par deux éditions parues du vivant de l’auteur, dont la première très elliptique, datée de 1603, indique que la pièce avait déjà été jouée à Londres, Oxford et Cambridge. La seconde, plus étoffée, paraît en 1604. La pièce marque l’apogée d’une carrière déjà riche, se développant aussi bien dans le genre de la tragédie, de la comédie, des pièces historiques que de la poésie. Elle fascine d’autant plus qu’elle livre peut-être des clés sur la personnalité même de Shakespeare à travers Hamlet, metteur en scène du monde.

Le metteur en scène anglais Dan Jemmett est familier de l’œuvre de Shakespeare qu’il revisite avec humour et sans ménagement dans Presque Hamlet (2002), Shake – d’après La Nuit des rois (2001) – ou encore Les Trois Richard, un Richard III (2012). Il a aussi monté La Comédie des erreurs en 2010, La Nuit des rois et La Tempête au Théâtre Polski de Varsovie en 2011. Pour Hamlet, le décor de club-house, avec bar, juke-box et piste de danse, point de départ spatial et visuel d’un voyage au sein de cette œuvre immense, rappelle l’importante force d’imagination de la scène élisabéthaine ; « Faire d’un rien un monde entier », comme l’écrit John Donne, contemporain de Shakespeare.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La tragédie d'Hamlet

5 Notes

12 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(4)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(1)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Caroline M. (1 avis) 12 juillet 2015

Un Hamlet plus comique que tragique dans le. Choix de la mise en scène qui laisse tout le champ au texte et aux personnages parfaitement interprété. Ça change des representations pseudo gothique ou embrumées auxque les se prête certes b ien la pièce mais pas toujours très inventives. Bravo, jzu envie d'aller voir tts les Shakespeare montés par demmet.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Thierry L. (13 avis) 12 juillet 2015

Ennui je n'ai vraiment pas apprécié cette mixture sans âme
0
0
1
2
3
4
5
Par

Serge M. (2 avis) 10 juillet 2015

* Pourquoi utiliser une œuvre majestueuse pour en faire un vaudeville, il y a de bons auteurs de vaudeville laissons les œuvrer dans leur domaine mais ne dénaturons pas des œuvres magistrales, les acteurs jouent mal, Hamlet parait plus vieux que son père, personnage à peine vieilli par ses cheveux qu'on a blanchi. Bref quitter la pièce à l'entracte m'a libéré de ma déception.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Ludovic A. (1 avis) 01 juillet 2015

Très bon Une très bonne mise en scène. Des comédiens parfaits dans leurs rôles, pour une revisite de ce classique.
0
0
1
2
3
4
5
Par

OdileC (10 avis) 22 juin 2015

La tragédie d'Hamler Bravo! Je ne suis pas, en général, enthousiaste sur les mélanges "classique/contemporain" mais j'avoue que c'est une réussite. Tous les acteurs sont excellents, un dièse supplémentaire pour un Podalydès exceptionnel! Nous avons été enthousiasmés.
0
0
1
2
3
4
5
Par

GILLES L. (38 avis) 09 juin 2015

Quelle claque ! exceptionnel ! à voir... et à revoir !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Diane M. (2 avis) 09 juin 2015

La tragédie d'Hamlet Mise en scène et acteurs extraordinaires ! Pas une seconde de répit pour les spectateurs subjugués par l'enthousiasme et la maîtrise de la troupe. Du grand Shakespeare !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Baptiste S. (1 avis) 18 décembre 2013

@ Jemmett - Podalydès et tous les autres À vous ! Quelle force, quelle profondeur, et quel courage. Le texte : oui, l'interprétation : oui, Lacan : oui. Il fallait oser la mise en scène : noirceur royale ou royale noirceur, bouffonnerie inhérente aux pièces de Shakespeare, et profondeur, profondément... humaine, communément humaine. Je reviens vous applaudir le 12/01.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Cecile D. (8 avis) 13 décembre 2013

Hamlet C'est clair : ça déménage ! J'ai eu l'impression d'être plongée dans un night club tenu par des mafieux à NY dans les années 70. et pourquoi pas ? même s'il y a quelques exagérations ; Les acteurs sont incroyables. Claudius est saisissant, passant tous les registres avec brio. En revanche, Podalydès est un brin trop vieux. beaucoup d'émotions, et c'est ce que l'on attend.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie claude S. (1 avis) 13 novembre 2013

hamlet très belle soirée, belle mise en scène, je suis entrain de lire le séminaire VI de lacan qui parle beaucoup de Hamlet, j'espère que tous les comédiens l'ont lu, en tous cas bravo pour votre travail, qui dérange sans doute, mais est tout à fait dans le fil des interprétations de lacan, bien à vous, mc sureau
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment