La mégère apprivoisée

Artistic Théâtre , Paris

Du 21 octobre au 31 décembre 2022
Durée : 1h30

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

,

Comédie de moeurs

Une adaptation réjouissante de la comédie de Shakespeare et une mise en scène pleine de fougue signée Frédérique Lazarini. Que ce soit sur scène ou à l'écran, habilement utilisé ici, le jeu des comédiens est parfait et l'humour omniprésent. Le tout teinté de féminisme : une réussite !

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

La mégère apprivoisée

De

William Shakespeare

Mise en scène

Frédérique Lazarini

Adaptation

Frédérique Lazarini

Avec

Alix Bénézech

,

Cédric Colas

,

Hugo Givort

,

Bernard Malaterre

,

Guillaume Veyre

  • Une mise en scène haute en couleurs

Un succès depuis 2020 !

La Mégère Apprivoisée est une pièce pleine de contradictions. Shakespeare donne ici le rôle titre à un personnage de femme profondément insoumise, résolument moderne, qui revendique le droit à la parole et à une certaine liberté.

Non, Catarina ne se laisse pas faire. Elle est en rébellion contre toutes les autorités patriarcales de son temps. Et on serait tenté d’imaginer que Shakespeare est de son côté et qu’il nourrit de l’admiration pour sa « Mégère ». En revanche, il n’hésite pas à clore son histoire par un texte misogyne, assumé par une Catarina métamorphosée.

Surprise ? Dans cette adaptation de La Mégère, il convient de faire apparaître entre les lignes que notre héroïne n’est pas dupe, qu’elle n’a pas baissé les armes. Ce discours, finalement par trop provocateur, peut devenir un jeu amoureux, un jeu érotique, un jeu social.

Catarina devient alors la métaphore de l’actrice, elle endosse le rôle de la femme docile dans une relation complice et ludique avec son mari. Humour et jubilation sont de mise dans cette comédie haute en couleurs, empreinte d’une extraordinaire vitalité.

Dans la mise en scène de Frédérique Lazarini, l’histoire se noue autour d’un cinéma ambulant sur la place d’un village, dans les années 50 en Italie. L’intrigue se déroule sur la scène et à l’écran pour mettre en exergue cette mise en abyme chère à Shakespeare, où chacun joue son rôle dans une vie qui a tout d’une fiction et d’un grand théâtre.

  • La presse

« Shakespeare réinventé avec talent. » Télérama sortir TT

« Sarah Biasini, comme toujours, est engagée et généreuse, elle défend son personnage avec fougue et grâce. » L'Express

« Idéale et séduisante atmosphère que l’on retrouve dans les choix audacieux de Frédérique Lazarini qui met en scène à l’Artistic Théâtre une version très heureuse de La Mégère apprivoisée. » Armelle Héliot, Le Figaro

« L'adaptation court à l'essentiel avec une vitalité qui enchante. » Fabienne Pascaud, Télérama TT

« Sans trahir Shakespeare, Frédérique Lazarini en fait un brûlot émancipateur et assure la victoire de Catarina. » Marianne

« Une jouissive mise en scène de F. Lazarini, pleine d'une invention folle. Tout est intelligence et talent et humeur joyeuse. » Figaro Magazine

« F. Lazarini renouvelle brillamment le regard sur l'insoumission de la mégère et les tumultes du sentiment amoureux. » La Terrasse

  • Note d'intention

Ici, Frédérique Lazarini propose une nouvelle vision de La Mégère apprivoisée en la mettant en relation avec la comédie italienne au cinéma des années 50-60, qui, elle aussi, traite de la critique sociale de façon bouffonne et avec une certaine insolence de ton. La comédie italienne au cinéma trouve ses sources dans plusieurs traditions théâtrales : la commedia dell’arte bien sûr, dont l’influence reste prépondérante quant à la  typologie  des personnages et le récit picaresque pour la trame générale du  récit,  mais  aussi  dans  les intermèdes  comiques  du  Music-Hall  populaire, très  en vogue  à  la  fin  de  la guerre  (référence  à  Totò, le célèbre et mythique comique napolitain).

Il semble dès lors intéressant pour cette nouvelle approche de La Mégère apprivoisée, de prendre les choses à l’envers et de s’inspirer d’un matériau cinématographique, en l’occurrence ici de la comédie italienne, pour traiter et illustrer la célèbre comédie de Shakespeare au théâtre. Dans la comédie cinématographique italienne des années 50-60, des aspirations sociales se font jour et, surtout, des revendications féministes pointent à l’horizon.

L’art cinématographique, grâce à des metteurs en scène comme Vittorio De Sica, Mario Monicelli, Luigi Comencini, Dino Risi ou Federico Fellini, porte enfin la voix à des personnages de femmes qui affirment leur besoin de liberté et d’indépendance dans un monde qui ne le permet pas encore, tout comme Catarina dans la pièce de Shakespeare.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La mégère apprivoisée

24 Notes

24 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(15)

Très bon


(3)

Bon


(2)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(4)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Alice F. (2 avis) 30 octobre 2022

Brillant, et réjouissant ! Quand une metteuse en scène talentueuse dépoussière Shakespeare, quand la Comédie Italienne enchante le plâteau de l' Artistic Théâtre, quand le théâtre se mêle au cinéma, la fiction à la réalité, quand tout est joué avec autant de fantaisie et d' invention cela donne La Mégère Apprivoisée à l' Artistic Théâtre !Foooooormidable !!!! Courez y !
1
0
1
2
3
4
5
Par

Philippe S. (12 avis) 30 octobre 2022

Excellence!! Merveilleux moment ! Shakespeare revisité mais non trahi... Les comédiens sont formidables, secondés par une mise en scène impeccable, Très juste dans le rythme et le ton.... Mention spéciale pour cette pièce !!! Malheureusement donnée devant une salle aux 3/4 vide et c'est bien dommage !!!! Philippe S.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Nathalie C. (1 avis) 30 octobre 2022

Une relecture brillante ! Une relecture brillante et très originale de la célèbre pièce de Shakespeare. C'est formidable ! On est en Italie, chez Dino Risi ou chez Comencini...Le plâteau est plein de soleil, plein de charme et de talent ! Une réussite ! Bravo ! A voir ! Le spectacle à voir en ce moment !
1
0
1
2
3
4
5
Par

Hubert H. (3 avis) 26 octobre 2022

Du bon spectacle vivant A voir
1
0
1
2
3
4
5
Par

Jacqueline M. (3 avis) 26 octobre 2022

Je recommande Très bonne pièce, drôle et profonde à la fois
1
0
1
2
3
4
5
Par

Isabelle V. (1 avis) 26 octobre 2022

Bravo ! Shakespeare revisité de façon moderne, j'ai adoré ! Les comédiens sont très bons, et la mise en scène imaginative. Bravo à l'équipe.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Laurent D. (7 avis) 22 octobre 2022

A éviter Pour moi un ratage complet. Les personnages sont caricaturés à l'extrême (comme le veut la comedia del arte) mais, malgré tous leurs excès, ils n'arrivent pas à faire rire le public. Pathetique. Le parti pris de transposer la pièce de Shakespeare dans l'Italie des années 60 aurait pu être interessante mais elle n'apporte pas un nouveau regard sur le sujet. L'hystérie avec laquelle les comédiens se comportent est insupportable, voire ridicule. Du bruit, du bruit. On ressort du théatre avec frustration et surtout mal au crâne . À éviter
1
0
1
2
3
4
5
Par

Maupas M. (5 avis) 22 octobre 2022

Décevant Tout est surjoué, on ne retient de la mise en scène que le bruit et des gesticulations désordonnées. Un rythme énervé qui supprime toute profondeur d’un propos qui de toute façon est ressassé sans rien apporter de nouveau. Venir voir un spectacle vivant et se retrouver devant un écran de cinéma qui coupe le jeu de toute façon moyen des acteurs est abérant. Au final beaucoup de bruit pour rien. Seuls les 30 dernières secondes peuvent éventuellement susciter un peu d’intérêt. A déconseiller !
1
0
1
2
3
4
5
Par

Jean-Christophe S. (1 avis) 29 février 2020

Déçus, vraiment Les acteurs sont bons, mais jouent un texte trop décousu, et doivent déployer une énergie significative pour remplir un espace beaucoup trop important. Le sujet, grave, n’est pas assez approfondi, traité trop rapidement et sans transition, et le rythme du propos cassé par la diffusion du film. Dommage, nous nous réjouissions...
1
0
1
2
3
4
5
Par

Anne-laure T. (6 avis) 12 février 2020

un texte déconcertant Je découvrais ce texte hier soir, et je ne sais pas si le trait n'était pas assez forcé dans l'humour ou pas assez dans le sérieux, mais cela m'a laissé un peu mal à l'aise, comme si le propos était soit trop caricatural soit pas assez. Devient-il vraiment amoureux de sa femme ? Est-elle vraiment heureuse avec lui ? Ou est-ce juste du grand burlesque qui donne l'occasion de poser la question de la violence domestique ? Cela m'a donné envie de voir d'autres adaptations et j'ai acheté dans la foulée un DVD de la pièce jouée par une troupe britannique. La mise en scène est réussie et les acteurs très bons. Rythme très enlevé, on ne s'ennuie absolument pas et on rit.
1
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment