La chanson de l'éléphant

Théâtre du Petit Montparnasse , Paris

Du 04 septembre 2013 au 12 janvier 2014

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Premiers pas réussis au théâtre pour Jean-Baptiste Maunier (Les choristes), révélation de cette rentrée théâtrale, à l'affiche, avec Pierre Cassignard, d'un thriller psychologique signé Nicolas Billon, auteur canadien à découvrir enfin en France. Un événement à ne pas manquer.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 12 janvier 2014

 

Photos & vidéos

La chanson de l'éléphant

De

Nicolas Billon

Mise en scène

Bruno Dupuis

Avec

Christine Bonnard

,

Pierre Cassignard

,

Jean-Baptiste Maunier

Quelque part en Ontario, le docteur Lawrence, thérapeute d’un hôpital psychiatrique, a disparu.

L’un de ses patients, Michael, est la dernière personne à l’avoir vu. Sans tenir compte des avertissements sibyllins de l’infirmière de garde, le docteur Greenberg, directeur de l’hôpital, s’acharne à obtenir du jeune homme, un témoignage cohérent.

Mais Michael, intelligent et manipulateur, s’entête à parler d’éléphants, d’opéra, de chantage et de meurtre. Le jeune patient entraine le docteur dans un jeu de piste pervers.

La rencontre tourne à l’affrontement, et la disparition au thriller psychologique.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La chanson de l'éléphant

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Spectatif (104 avis) 12 janvier 2014

Quel dommage ! Une bonne pièce pour un spectacle décevant. La mise en scène ultra conventionnelle ne sert pas le texte, sa tension, ses rebondissements mais semble plutôt vouloir mettre en valeur le personnage joué par Jean-Baptiste Maunier qui se révèle pas du tout convaincant. Du coup l'ennui gagne par les effets attendus et le jeu inégal des comédiens. Pierre Cassignard ne parvient pas à équilibrer et sauver les nombreux dialogues avec Maunier. Seule Christine Bonnard s'en sort haut la main.
0
0

Spectacles consultés récemment