La Ménagerie de verre

Théâtre de Gennevilliers (T2G) , Gennevilliers

Du 21 mars au 02 avril 2018
Durée : 2 heures

CONTEMPORAIN

Un petit appartement à Saint-Louis, Missouri : Amanda Wingfield, hantée par sa propre jeunesse perdue, y vit avec ses deux enfants adultes qu’elle harcèle pour faire leur bonheur. Daniel Jeanneteau approche la pièce de Tennessee Williams comme un voyage dans une conscience malade, entre l’angoisse et le rire.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 26,50 €,20 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

La Ménagerie de verre

De

Tennessee Williams

Mise en scène

Daniel Jeanneteau

Avec

Solène Arbel

,

Quentin Bouissou

,

Pierric Plathier

,

Dominique Reymond

,

Olivier Werner

« La mémoire a son siège essentiellement dans le cœur. »

  • Tennessee Williams hanté

Un petit appartement à Saint-Louis, Missouri : Amanda Wingfield, hantée par sa propre jeunesse perdue, y vit avec ses deux enfants adultes, Tom et Laura, qu’elle harcèle pour faire leur bonheur. Mélangeant le sexe et la survie, échafaudant des plans de mariage scabreux pour réparer les manques affectifs et financiers de la famille, Amanda orchestre la catastrophe.

Elle organise un dîner auquel elle convie un “galant”, un mâle qu’il s’agit de présenter à sa fille. Frappée d’un handicap indéfinissable qui la rend inapte à toute vie normale, Laura se croit, un court moment, libérée de son destin par un amour inespéré. Mais l’illusion se dissipe ; le poids de cette joie inaccomplie fait basculer ces trois vies.

Loin de tout réalisme, Tennessee Williams déroule sa pièce sur la scène de la mémoire, celle de Tom, à jamais hanté par cette soirée douloureuse.

Daniel Jeanneteau veut approcher la pièce comme un voyage dans une conscience malade, entre l’angoisse et le rire. Il voit La Ménagerie de verre comme un paysage, un ensemble de distances séparant des blocs d’affectivité, un agencement de solitudes dans lequel les sentiments fusent subitement hors des êtres et s’abattent sur la terre comme des pluies.

  • La presse

« Le metteur en scène a pris la pièce par le bon bout en créant une distance radicale, tant dans la gestuelle – les acteurs se meuvent lentement, avec grâce, comme par peur de se briser – et dans le jeu, décalé – avec des voix semblant sortir parfois d’un disque ne tournant pas tout à fait à la bonne vitesse. (...) La poésie glacée de Daniel Jeanneteau sert ce texte délicat comme le verre. » Philippe Chevilley, Les Echos, 1er avril 2016

« Le premier succès public de l'auteur américain, sur l'histoire tourmentée de sa sœur handicapée arrive (...) dans une version ouatée et envoûtante. Daniel Jeanneteau sait donner une dimension de songe éveillé à ces souvenirs fondateurs de l'auteur, cette mémoire familiale et primitive qui si souvent taraude, lamine, abîme. A moins qu'on en fasse de l'art. » Fabienne Pascaud, Télérama, 2 avril 2016

Avis du public : La Ménagerie de verre

3 Avis

3 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Therese Q. 27 avril 2016

    superbe »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Guillaume V. 17 avril 2016

    Une très belle pièce Très belle pièce servie par de très bons acteurs. On ne s'ennuie pas une seconde malgré le sujet difficile . »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Véronique V. 22 mars 2016

    ménagerie de verre très bon spectacle -vraiment apprécié la mise en scène - c'était ma première rencontre avec le texte de Tennessee William, j'ai vraiment aimé »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment