La Crème de Normandie

2 avis
Paris 10e

du 13 avril au 6 juillet 2024 1h45

La Crème de Normandie

La crème des comédiens pour un vaudeville musical chaleureux. Un homme secrètement propriétaire d'une maison close fait passer son établissement pour un orphelinat, mais sa femme se prend d'affection pour les fausses pensionnaires. Un joyeux moment plein de bienveillance.

Dans le but de s’approprier la subvention d’un généreux mécène, le propriétaire d’une maison close tente de faire passer son établissement pour un orphelinat de jeunes filles. ! Un vaudeville musical dans un décor 1900 où les femmes ne sont légères qu’en apparence. Et si, cette fois, elles gagnaient la partie !

Trophée de la Comédie Musicale 2023 de l'interprète féminine (Christine Bonnard).

  • Une comédie musicale aux airs de vaudeville

1902, l'électricité fait son apparition dans les foyers. Philidor Fromentelle, homme d’affaires à Elbeuf, voit son commerce de bougies décliner et décide d'investir ailleurs. Il devient alors propriétaire de la maison de plaisirs La rose éclose. Lorsqu’il apprend la visite dans la région d’un richissime bienfaiteur, il s’empresse de faire passer la maison pour un orphelinat dans l’espoir de détourner des fonds. Son épouse, très pieuse, ignorant tout de ses manigances, débarque à l’improviste pour venir en aide aux « orphelines ». En catastrophe, Fromentelle et son équipe travestissent l’établissement pour faire illusion. Mais les clients, eux, continuent à défiler.

Une comédie musicale aux airs de vaudeville, un décor à l’univers pittoresque et une folie qui rappelle celle de Georges Feydeau ! Quiproquos et situations rocambolesques s’enchaînent dans cette comédie musicale au rythme endiablé où les comédiens-chanteurs sont au service d’un divertissement pétillant.

Cette comédie, qui se déroule à la jonction des deux siècles, n’est pas sans rappeler des situations à la Feydeau, émaillées d’un regard lucide sur la condition de ces femmes en marge de la société. Hervé Devolder, co-auteur, compositeur et interprète de cette savoureuse comédie a déjà obtenu deux Molières pour ses spectacles musicaux (Chance ! & Les Fiancés de Loches).

  • La presse

« A un rythme infernal s’enchaînent quiproquos et équivoques désopilantes, sans exclure un regard attendri sur le pauvre destin des pensionnaires. Les 11 comédiennes et comédiens qu’accompagnent un pianiste et un contrebassiste, jouent, chantent, dansent avec un formidable entrain. Ça bouge ! » Le Canard Enchainé

« Après Les Fiancés de Loches en 2014 et Chance ! créé en 2001 et repris en 2018, qui lui ont valu chacun un Molière, Hervé Devolder persiste et signe dans un style qui lui va comme un gant. » France Info

« Sur scène, onze comédiens-chanteurs et deux musiciens plonge les 600 spectateurs dans l’univers fantaisiste et digne des vaudevilles d’Eugène Labiche et de Georges Feydeau. Une pièce enlevée, drôle et exaltante. » France 3

« Un moment de pur bonheur qui nous fait perdre la notion du temps, nous offrant ce que la comédie musicale à la française sait faire de mieux. » Tatouvu

« Un délirant divertissement mené tambour battant par une troupe d’émérites comédiens et chanteurs qui s’en donnent à cœur joie pour dispenser efficacement cette joviale et coquine fresque. » Froggy’s Delight

  • Notes d'intention

La pièce est écrite de nos jours mais l’histoire se déroule en 1900 à cette époque précise (la belle) où les maisons de plaisirs dégagent ce luxe et cette extravagance comme nous les relatent les éblouissants tableaux de Toulouse Lautrec ou les puissantes descriptions de Maupassant. La comédie propose également une folie pas tout à fait plausible qui n’est pas sans rappeler celle de notre cher Georges Feydeau (pourrait-on vraiment déguiser des prostituées en écolières pieuses ? Et qui croirait à ce travestissement ?) Mais nous faisons accepter le postulat grâce à une reconstitution scrupuleuse de l’ambiance et du charme des lieux. Les décors et les costumes représentent l’époque dans un réalisme que je qualifierais « d’augmenté », et c’est dans cette pseudo-réalité historique qu’intervient la farce. Le vrai, le faux s’entremêlent et le spectateur est embarqué dans cette atmosphère exaltée. Et puis… ! Le spectacle est musical ! Une trentaine de passages sont chantés comme on le ferait dans une comédie musicale. Le vrai, le faux dans tout ça… mais au service d’un divertissement pétillant, je l’espère.

Hervé Devolder

L’univers pittoresque des maisons closes de la Belle époque a très vite imposé sa dualité et même son paradoxe : Il règne dans le salon et dans les chambres des premiers étages une ambiance luxueuse où les étoffes raffinées des robes des filles côtoient les coupes de champagne et l’esprit fin de clients élégants. Et puis, il y a là-haut le dortoir sous les toits, tour à tour glacial et étouffant selon la saison et dans lequel dorment de malheureuses travailleuses du sexe qui mènent une vie quasi carcérale à la limite de l’esclavage et sous un statut social proche du zéro.

Impossible d’évoquer un aspect sans devoir révéler l’autre. L’univers de Zola et celui de Feydeau au même endroit et au même moment ! C’est donc à cette gageure que nous nous sommes attelés. Faire cohabiter ces deux tendances et ne pas priver le public du divertissement implicitement promis. Les protagonistes sont tout droit issus du vaude ville 1900, tandis que la revanche des femmes dans cette fable appartient aux espoirs féministes que nous caressons tous en ce 21e siècle qui réveille enfin les consciences.

Milena Marinelli et Hervé Devolder

 

Sélection d’avis du public

Très deçu Par Thibaut S. - 10 mai 2024 à 10h21

Les acteurs étaient très biens mais le texte n'est pas à la hauteur. Le problème n'est pas la vulgarité, il est plus grave : le texte n'est pas très drôle.

Un bonbon à déguster sans modération Par Thomas H. - 11 septembre 2022 à 09h38

Cette comédie musicale, vous donne le sourire et vous fait oublier tous vos soucis du quotidien . Emporté par des acteurs formidables et deux musiciens de talents, ce spectacle vous transmet une dose de bonne humeur dont nous avons bien besoin.Le mélange chansons et texte est parfait.

Synthèse des avis du public

3,0 / 5

Pour 2 Notes

50%
0%
0%
0%
50%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

3 2 5
Très deçu Par Thibaut S. (1 avis) - 10 mai 2024 à 10h21

Les acteurs étaient très biens mais le texte n'est pas à la hauteur. Le problème n'est pas la vulgarité, il est plus grave : le texte n'est pas très drôle.

Un bonbon à déguster sans modération Par Thomas H. (1 avis) - 11 septembre 2022 à 09h38

Cette comédie musicale, vous donne le sourire et vous fait oublier tous vos soucis du quotidien . Emporté par des acteurs formidables et deux musiciens de talents, ce spectacle vous transmet une dose de bonne humeur dont nous avons bien besoin.Le mélange chansons et texte est parfait.

Informations pratiques

Gymnase Marie Bell

38, boulevard de Bonne Nouvelle 75010 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Grands boulevards Restaurant
  • Métro : Bonne Nouvelle à 19 m, Sentier à 362 m, Strasbourg - Saint-Denis à 387 m
  • Bus : Poissonnière - Bonne Nouvelle à 59 m, Grands Boulevards à 338 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Gymnase Marie Bell
38, boulevard de Bonne Nouvelle 75010 Paris
  • VIP + coupe de champagne offerte

    de 33,5 à 70 €

  • Carré Or

    de 28,5 à 60 €

  • 1re catégorie

    de 21 à 49 €

  • 2e catégorie

    de 15,5 à 37,5 €

  • 3e catégorie

    de 12 à 26,5 €

Pourraient aussi vous intéresser

- 33%
Molière, le spectacle musical

Palais des Sports - Dôme de Paris

- 21%
Encrées

A la Folie Théâtre

Réserver à partir de 12 €