L'effort d'être spectateur

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 06 novembre au 01 décembre 2019

CONTEMPORAIN

,

Performance

Pieds nus, sous un chapeau haut de forme, il annonce qu’il vient faire la différence entre un porc et un spectateur. Acteur, performeur ou conférencier, Pierre Notte met à l’épreuve la salle, propose une étude de la sociologie du public et de ses comportements, met en demeure chaque spectateur d’y penser et d’en rire avec lui.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 32,50 €,31,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

L'effort d'être spectateur

De

Pierre Notte

Mise en scène

Pierre Notte

Avec

Pierre Notte

Pieds nus, sous un chapeau haut de forme, il annonce qu’il vient faire la différence entre un mammifère omnivore et un spectateur. Acteur ou conférencier, il se hisse en talons hauts sur un tabouret tournant. Il prend des risques. Seul en scène, il dresse le portrait du spectateur dans tous ses états. Quand il dort, tousse, bâille ou s’en va. Hommage ou règlement de comptes ? Clown et performeur, il met à l’épreuve la salle entière qui doit encore se concentrer quand il cite Deleuze en faisant du hula hoop. Il s’expose tous azimuts, énonce les efforts, les postures, les joies et les calvaires du passionné de théâtre, amateur ou professionnel de la station assise.

Il fait la synthèse de ce rôle ingrat : celui ou celle qui paye sa place pour travailler. Car le spectateur travaille, Pierre Notte l’atteste et le démontre. Ex-secrétaire général de la Comédie-Française, auteur associé au Rond-Point depuis dix ans, de J’existe (foutez-moi la paix) à La Nostalgie des blattes, il fréquente depuis plus de trente ans les rangées des théâtres privés, subventionnés ou alternatifs. Il propose une étude de la sociologie du public et de ses comportements. Au-delà même, ici comme ailleurs, qu’est-ce qui fait de l’individu un consommateur passif, un porc domestiqué pour sa chair, ou un acteur actif et conscient de ce qu’il traverse ? Notte met en demeure le spectateur d’y penser, et d’en rire avec lui.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'effort d'être spectateur

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment