L'Événement

3 avis
Paris 18e

du 13 février au 27 mars 2024 1h10

L'Événement

Marianne Basler adapte l’emblématique roman d'Annie Ernaux sur le chemin extrêmement solitaire qu’était l'avortement clandestin dans les années 60. Seule en scène, elle parvient grâce à un jeu à la fois cash et subtil, à provoquer une grande émotion.

Sous le prisme de sa propre histoire, Annie Ernaux retrace le parcours bouleversant d’une jeune femme qui, contrainte de dissimuler sa grossesse, l’avortement étant alors interdit, se lance dans la quête désespérée d’une « faiseuse d’anges ». Une adaptation poignante et organique interprétée par Marianne Basler.

  • Une adaptation poignante

Sous le prisme de sa propre histoire, Annie Ernaux (Prix Nobel de Littérature 2022) retrace avec le recul de plusieurs décennies, trois mois marquant de sa vie en 1963 - 1964 dans son livre choc : L'Événement.

Ce récit autobiographique suit le parcours bouleversant d’une jeune femme qui, contrainte de dissimuler sa grossesse, l’avortement étant alors interdit, se lance dans la quête désespérée d’une « faiseuse d’anges ».

À l'heure où ce droit fondamental est reconsidéré dans de nombreux pays, Marianne Basler donne à nouveau la voix à ce texte essentiel et nécessaire dans une adaptation poignante et organique.

  • La presse

« Comment interpréter et mettre en scène un tel récit, véritable journal intime et quotidien, revivifié par les sensations, les émotions et les remarques de l’auteur quarante ans après ? Comme incarner cette parole crue, raisonnée, dérangeante, cruelle, à la fois subjective et objective, qui scrute le dedans d’une jeune femme en même temps que le dehors social ? Marianne Basler, avec la collaboration de Jean-Philippe Puymartin, réussit cet exploit avec une sobriété exceptionnelle. […] La manière dont elle incarne ces mots, d’une dureté et d’une violence parfois difficilement soutenables, est tout à fait remarquable, et répond parfaitement au projet d’Annie Ernaux. » Artistik Rezo

« Marianne Basler donne voix à ce texte, en assurant aussi la mise en scène. Nécessaire et bouleversant. » Madame Le Figaro

« Cette adaptation théâtrale, par sa force évocatrice et son interprétation magistrale, marque les esprits et rappelle l’importance du théâtre comme lieu de dialogue et de prise de conscience collective. » Foud'Art

« Forte du soutien d’Annie Ernaux, Marianne Basler met en scène ce texte fondamental dans un décor sobre – une table et une chaise – et livre une interprétation poignante. Dans un monologue à la gravité palpable, Marianne Basler nous replonge dans une période charnière de l’histoire. » La Déferlante

Sélection d’avis du public

puissant Par Catherine S. - 27 mars 2024 à 10h15

Ce texte magistral est parfaitement interprété par Marianne Basler et nous cloue sur nos fauteuils. La puissance de la diction et de la présence de l'actrice nous projette dans cette réalité des femmes - encore vécue dans tant de pays - et nous glace. Annie Ernaux en fait une expérience fructueuse que la narration littéraire transforme en évènement créateur de force et d'élan. J'ai trouvé la pièce beaucoup plus émouvante, plus prenante que le film.

Très fort moment Par ChristineC - 6 mars 2024 à 13h40

Qui mieux que Marianne Baslet pour faire entendre ce texte tellement fort d’Annie Ernaux ? Elle l’incarne à l’âge qu’avait l’autrice quand elle l’a écrit, de façon sidérante. Combien ce témoignage est fondamental ! Les femmes ont dû se taire depuis toujours sur ce sujet, quelle force d’écrire ce récit et quelle force de l’interpréter !

Fort et indispensable Par François L. - 28 février 2024 à 22h09

Le hasard a voulu que je suis allé au Théâtre de l'Atelier ce mercredi 28 février, juste au moment où les sénateurs étaient en train de débattre de la constitutionnalisation de l'IVG; d'en débattre et de l'adopter, comme je l'ai appris en sortant du théâtre. Le récit d'Annie Ernaux a bien sûr ce soir fait écho en moi au "procès de Bobigny", notamment tel qu'il nous avait été relaté sur d'autres planches par Pauline Bureau dans "Hors-la-Loi". Dans la bouche de Marianne Basler, les mots d'Annie Ernaux sonnent comme dans ses livres, clairs, nets, faussement froids, à plat. Avec "L'Événement", ils sont forts et indispensables.

Synthèse des avis du public

5,0 / 5

Pour 3 Notes

100%
0%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 3 5
puissant Par Catherine S. (5 avis) - 27 mars 2024 à 10h15

Ce texte magistral est parfaitement interprété par Marianne Basler et nous cloue sur nos fauteuils. La puissance de la diction et de la présence de l'actrice nous projette dans cette réalité des femmes - encore vécue dans tant de pays - et nous glace. Annie Ernaux en fait une expérience fructueuse que la narration littéraire transforme en évènement créateur de force et d'élan. J'ai trouvé la pièce beaucoup plus émouvante, plus prenante que le film.

Très fort moment Par ChristineC (75 avis) - 6 mars 2024 à 13h40

Qui mieux que Marianne Baslet pour faire entendre ce texte tellement fort d’Annie Ernaux ? Elle l’incarne à l’âge qu’avait l’autrice quand elle l’a écrit, de façon sidérante. Combien ce témoignage est fondamental ! Les femmes ont dû se taire depuis toujours sur ce sujet, quelle force d’écrire ce récit et quelle force de l’interpréter !

Fort et indispensable Par François L. (165 avis) - 28 février 2024 à 22h09

Le hasard a voulu que je suis allé au Théâtre de l'Atelier ce mercredi 28 février, juste au moment où les sénateurs étaient en train de débattre de la constitutionnalisation de l'IVG; d'en débattre et de l'adopter, comme je l'ai appris en sortant du théâtre. Le récit d'Annie Ernaux a bien sûr ce soir fait écho en moi au "procès de Bobigny", notamment tel qu'il nous avait été relaté sur d'autres planches par Pauline Bureau dans "Hors-la-Loi". Dans la bouche de Marianne Basler, les mots d'Annie Ernaux sonnent comme dans ses livres, clairs, nets, faussement froids, à plat. Avec "L'Événement", ils sont forts et indispensables.

Informations pratiques

Théâtre de l'Atelier

1, place Charles Dullin 75018 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Pigalle Restaurant Vestiaire
  • Métro : Anvers à 145 m, Abbesses à 311 m
  • Bus : Yvonne Le Tac à 117 m, Anvers - Sacré Coeur à 134 m, Trudaine à 265 m, Pigalle à 372 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de l'Atelier
1, place Charles Dullin 75018 Paris
Spectacle terminé depuis le mercredi 27 mars 2024

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
Le Montespan

Théâtre Actuel La Bruyère

- 16%
Music-Hall Colette

Tristan Bernard

Un Tramway nommé Désir

Théâtre des Bouffes Parisiens

- 31%
Spectacle terminé depuis le mercredi 27 mars 2024