Jours tranquilles à Jérusalem

1
2
3
4
5

Théâtre des Quartiers d'Ivry , Ivry-sur-Seine

Du 28 janvier au 08 février 2019
Durée : 1h45 environ

CONTEMPORAIN

,

Pièce historique

,

Politique

Alors que la situation est plus tendue que jamais dans cette ville divisée entre Israéliens et Palestiniens, un étrange projet naît dans la tête de héros contemporains. Il s’agit de monter une pièce de théâtre avec des acteurs de Jérusalem, de Cisjordanie et de Galilée. Adel Hakim, demande au dramaturge Mohamed Kacimi de l’accompagner dans l’aventure de la création de sa pièce  : Des Roses et du Jasmin, au Théâtre National Palestinien de Jérusalem. Ce dernier tient ici la chronique de cette mise en scène impossible.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 12 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Jours tranquilles à Jérusalem

De

Mohamed Kacimi

Mise en scène

Jean-Claude Fall

Avec

Roxane Borgna

,

Jean-Marie Deboffe

,

Jean-Claude Fall

,

Paul-Frédéric Manolis

,

Carole Maurice

,

Nolwenn Peterschmitt

,

Laurent Rojol

,

Alex Selmane

2015, à Jérusalem. Alors que la situation est plus tendue que jamais dans cette ville divisée entre Israéliens et Palestiniens, un étrange projet naît dans la tête de héros contemporains. Il s’agit de monter une pièce de théâtre avec des acteurs de Jérusalem, de Cisjordanie et de Galilée, qui retrace la longue souffrance de ceux qui ont perdu leur terre dans la nakba (la catastrophe), mais aussi celle de ceux qui ont perdu leur famille dans la Shoah. Un sujet explosif. Adel Hakim, demande au dramaturge Mohamed Kacimi de l’accompagner dans l’aventure de la création de sa pièce  : Des Roses et du Jasmin, au Théâtre National Palestinien de Jérusalem. Ce dernier tient ici la chronique de cette mise en scène impossible. Espoir, découragement, doute, géopolitique implacable, enthousiasme renaissant, clivage indépassable, clivage dépassé, leçon d’humanité.

« Nous aimerions raconter la folie et le déni. Schizophrénie, déni d’histoire, déni de l’autre, enfermements, absurdités, désespérances et violences. Et pris dans ce tourbillon, la Vie, l’Art, le Théâtre, les rires, les pleurs, les rages. La vie, oui, le désir, hélas inatteignable aujourd’hui, d’en finir avec cette déraison, d’en finir avec la haine, avec l’empêchement, avec cette non-vie, avec l’inertie. Ce spectacle sera une réflexion critique et vivante sur ce moment crucial de notre histoire à travers le prisme d’une aventure humaine et théâtrale passionnante et passionnée. »

Jean-Claude Fall

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Jours tranquilles à Jérusalem

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment