Encyclopédie de la parole - Suite n°4

1
2
3
4
5

MC93 , Bobigny

Du 03 au 06 novembre 2022
Durée : 2h15

MUSIQUE & DANSE

,

Festival d'Automne à Paris

Des personnages reviennent du passé pour nous parler avec leur mélodie originale, leur timbre inimitable, leur souffle particulier. Comme pour un opéra, les voix sont soutenues par une musique instrumentale interprétée par l’ensemble Ictus. Une sorte de théâtre de fantômes, donc, mais avec des spectres bien vivants…

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Encyclopédie de la parole - Suite n°4

De

Joris Lacoste

,

Pierre-Yves Macé

,

Sébastien Roux

Mise en scène

Joris Lacoste

Avec

Hugo Abraham

,

Tom de Cock

,

Chryssi Dimitriou

,

Luca Piovesan

,

Jean-Luc Plouvier

,

Eva Reiter

,

Primoz Sukic

  • Une sorte de théâtre de fantômes, mais avec des spectres bien vivants

Dans Suite n°4, ce ne sont pas des acteurs qui redonnent corps à des voix disparues, mais les personnages eux-mêmes qui reviennent du passé pour nous parler avec leurs voix propres, leur mélodie originale, leur timbre inimitable, leur souffle particulier.

Pour le dernier spectacle de la série des suites chorales, l’Encyclopédie de la parole a choisi de faire entendre ces voix issues de sa collection de sons réalisée depuis 2007. Sonorisées par Sébastien Roux, les paroles entrent et sortent de scène, transportant avec elles des espaces, des images, des situations, des blocs de tension ou d’émotion, des événements majeurs ou minuscules. Comme dans un opéra, les voix sont soutenues, emportées, transportées par de la musique instrumentale : interprétée par sept membres de l’ensemble Ictus, la partition de Pierre-Yves Macé déplace l’écoute et révèle des accents enfouis. En croisant l’acoustique et l’électrique, en convoquant des associations de timbres insolites, elle exacerbe la perception.

Une sorte de théâtre de fantômes, donc, mais avec des spectres bien vivants, qui parlent, chuchotent, crient, désirent et regrettent, dansent, souffrent, jouissent, vivent et ne veulent pas mourir. En s’attachant aux infimes et infinies modulations de la parole humaine, Suite n°4 est une célébration du plus vivant et du plus fugitif : une manière de faire retentir, une dernière fois, « l’inflexion des voix chères qui se sont tues ».

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Encyclopédie de la parole - Suite n°4

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment