Eleven and Twelve

1
2
3
4
5

Bouffes du Nord , Paris

Du 24 novembre au 19 décembre 2009

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Peter Brook poursuit sa mise en scène de l'œuvre d'Amadou Hampaté Bâ et l'exploration de l'histoire de cet homme humble et remarquable que fut Tierno Bokar. Spectacle en anglais, surtitré en français.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 19 décembre 2009

 

Eleven and Twelve

De

Amadou Hampaté Bâ

,

Peter Brook

,

Marie-Hélène Estienne

Mise en scène

Peter Brook

Avec

Makram Khoury

,

Tunji Lucas

,

Jared McNeil

,

Khalifa Natour

,

Abdou Ouologuem

,

César Sarachu

,

Maximilien Seweryn

Spectacle en anglais, surtitré en français.

  • Du désaccord au conflit

Eleven and Twelve est adapté en anglais par Marie-Hélène Estienne et Peter Brook à partir du livre de Amadou Hampaté Bâ, Vie et enseignement de Tierno Bokar - Le Sage de Bandiagara.

Pour Peter Brook, « ce thème éclaire plus que jamais une question qui concerne aujourd'hui le monde entier: la violence et l'intolérance. Le théâtre doit être très proche de nous pour nous concerner et très inattendu pour éveiller notre imagination. Tierno Bokar réunit ces deux conditions. »

Eleven and Twelve est l'histoire extraordinaire de l'homme humble et remarquable que fut Tierno Bokar, le maître de l'auteur. À travers son récit, nous entrons dans une Afrique secouée par le colonialisme et les luttes intestines. À partir d'un minuscule désaccord sur le sens du chiffre 11 opposé au chiffre 12, s'installent des conflits impitoyables qui amènent des massacres et créent des martyrs. Ces événements tragiques finissent par lier le petit village africain aux plus hautes décisions politiques de la Seconde Guerre Mondiale.

En 2004, Peter Brook avait présenté aux Bouffes du Nord un premier spectacle tiré de l'oeuvre d'Amadou Hampaté Bâ, sous le titre de Tierno Bokar.

  • A propos d'Eleven and Twelve

Pour les Chrétiens et les Musulmans, l’ordre donné par Dieu est le même : « tu ne tueras point ». Aujourd’hui nous constatons qu’aucune pensée rationnelle, aucun débat, aucune analyse n’ont jamais pu expliquer, ni avoir la moindre influence sur le courant sans fin de haine qui a de tout temps ravagé l’humanité.

Pour le grand écrivain Amadou Hampaté Bâ, né dans les traditions africaines, élève de l’école française, jeune recrue de l’administration coloniale et plus tard représentant de sa culture à l’Unesco, cette question fut essentielle. Il vécut de l’intérieur la réalité brutale de l’occupation coloniale, des haines tribales qui ravagèrent son pays, le Mali. Dans son livre Vie et enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara il dresse à travers la description de la vie de son maître, Tierno, un portrait vivace de ce qu’ils ont traversé tous deux, conflits inextricables des cultures, des positions familiales, tribales, farouches et parfois sanguinaires, se déroulant sous les yeux d’une France qui n’y comprend rien ou si peu… et choisit presque toujours le camp de la violence et de la vengeance…

La question profonde de la religion et de sa place dans la vie de tous les jours est au centre de cette histoire. Tierno n’y répond pas par des théories morales, mais vit pleinement la situation les yeux grand ouverts, à travers ses innombrables contradictions. Ce sont les thèmes qui seront développés dans cette nouvelle recherche théâtrale .

11 et 12 deux nombres qui au niveau théologique ont un sens puissant, complexe, et caché. Dans un passé récent, ces figures abstraites ont petit à petit pris la forme d’un immense conflit qui coûta la vie à bien des Africains.

11 and 12 fait apparaître la conviction inébranlable et pure de deux « sages », comme dit Hampaté Bâ, le Cherif Hamallah, et Tierno Bokar. Ils croient tous deux que la tolérance est la plus difficile et la plus essentielle des qualités qu’un être humain puisse développer.

Ils se tiennent droit devant les multiples pressions qui les assaillent et finissent par faire le sacrifice de leur vie pour cette tolérance suprême qui englobe la violence. Le thème de 11 and 12 est non seulement fascinant en tant qu’histoire, mais en plus il évoque des problèmes humains qui continuent plus que jamais de hanter l’humanité.

Peter Brook

  • Extrait

Amkoullel : Tierno, je voudrais que d'après ta propre expérience tu répondes à ma question : Qu'est-ce que Dieu ?
Tierno Bokar : Dieu ! – Dieu ! – Dieu, c'est l'embarras des intelligences humaines.
Amkoullel : Excuse-moi, mais je ne suis pas plus avancé. Je te demande une réponse précise et tu me déclares que Dieu est "l'embarras des intelligences humaines". Cela ne me tire pas de mon propre embarras. Pourquoi Dieu est-il l'embarras des intelligences humaines ?
Tierno Bokar : Je suis heureux que tu aies précisé ta question. C'est par une question bien posée que le maître est propulsé. Dieu est l'embarras des intelligences humaines parce que, d'une part, si tu affirmes son existence, tu ne peux pour autant la prouver ni matériellement, ni scientifiquement ; d'autre par si tu nies son existence, alors tu nies ta propre existence qui n'est qu'un effet de la sienne. Or, tu existes. Et si l'on ne peut prouver Dieu matériellement, il faut se souvenir que la non-visibilité, la non-palpabilité et la nonsensibilité d'une chose ne sont pas pour autant des preuves absolues de sa nonexistence. Dieu est l'embarras des intelligences parce que tout ce que tu conçois dans ta pensée et matérialise dans ta parole comme étant Dieu cesse, par là même, d'être Dieu, pour n'être plus que ta propre manière de le concevoir. Il échappe à toute définition.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Eleven and Twelve

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment