Dämon (El Funeral de Bergman)

Paris 6e

du 27 septembre au 6 octobre 2024 2h

Dämon (El Funeral de Bergman)

Depuis maintenant une quinzaine d’années, Angélica Liddell secoue les scènes européennes par sa radicalité et la puissance de ses images polysémiques, incandescentes, provocatrices. Après avoir noué l’érotique et le sacré dans Liebestod en 2022, la performeuse, autrice et metteuse en scène espagnole revient à l’Odéon avec Dämon El funeral de Bergman, second volet d’un cycle consacré à l’approche de la mort. Spectacle en espagnol, français, suédois, surtitré en français.

Spectacle en espagnol, français, suédois, surtitré en français.
Représentations surtitrées en anglais : chaque samedi.

  • Irrévérence, violence, vieillesse !

Depuis maintenant une quinzaine d’années, Angélica Liddell secoue les scènes européennes par sa radicalité et la puissance de ses images polysémiques, incandescentes, provocatrices. Après avoir noué l’érotique et le sacré dans Liebestod en 2022, la performeuse, autrice et metteuse en scène espagnole revient à l’Odéon avec Dämon El funeral de Bergman, second volet d’un cycle consacré à l’approche de la mort.

Comme à son habitude, elle s’y prend par les tripes, et se tourne vers une figure qui l’accompagne depuis toujours, Ingmar Bergman. Après avoir vu l’enterrement de Jean-Paul II à la télévision, le cinéaste suédois, disparu en 2007, a soigneusement mis en scène son départ. Cercueil, vêtements, musique : tout était consigné par écrit à l’attention de ses proches. Aucun discours ni sentimentalisme n’était autorisé. Avant de mourir, il avait en sus établi la liste de ses « démons » : celui de la peur, de la colère, de la paresse, du contrôle, du ressentiment...

À partir de là, dans ce spectacle qui n’est pas un hommage à Bergman, mais plutôt la « reconnaissance de son fantôme », Angélica Liddell organise le défilé de ses démons intimes, nous invite à nous confronter à notre propre devenir, et fait de la scène une force cathartique pour conjurer l’effroi devant l’inconcevable. Vieillir est une tâche ardue, dit-elle, paraphrasant Schopenhauer. Puisse le théâtre nous y aider.

  • La Presse

« Un spectacle jusqu’au-boutiste dans lequel elle fustige la vieillesse et s’en prend à la critique. La puissance, l’irrévérence et la liberté. » Le Monde

« Deux heures durant, par les mots, par les images et par les gestes, Angélica Liddell nous confronte à la vanité de l'existence, à la déchéance physique et intellectuelle qui attend chacun d'entre nous. Jusqu'à transformer la scène en enfer, peuplé de vieillards en fauteuils roulants, de femmes nues lascives et d'infirmiers/croque-morts exhibitionnistes. Plus que jamais, l'artiste est « toute en scène ». Pas seule, puisqu'elle dirige une troupe d'une quarantaine de « démons », mais omniprésente. Lyrique, mystique, brutale, effrayée, effrayante, elle occupe sans répit toute la cour. » Les Echos

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Odéon - Théâtre de l'Europe

Place de l'Odéon 75006 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Librairie/boutique Restaurant Saint-Michel Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Odéon à 284 m
  • RER : Luxembourg à 472 m
  • Bus : Théâtre de l'Odéon à 29 m, Sénat à 90 m, Saint-Germain - Odéon à 229 m, Luxembourg à 252 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Odéon - Théâtre de l'Europe
Place de l'Odéon 75006 Paris
  • 1re catégorie

    46,5 €

Pourraient aussi vous intéresser

Borborygmus

Théâtre Silvia Monfort

Le Retour

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois

Un état de nos vies

Ferme du Buisson

- 32%
Radio Live - La relève ( les récits croisés)

Théâtre de la Cité Internationale

- 53%
Réserver à partir de 46,5 €