Clara Cornil / David Subal / Ensemble ]h[iatus - Yuj

1
2
3
4
5

Espace Michel Simon à Noisy-le-Grand , Noisy-le-Grand

Le 12 mai 2015
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Rencontres Chorégraphiques de Seine-St-Denis

Entre écriture et improvisation, les musiciens et danseurs convoquent leurs présences, leurs expériences pour faire surgir la part d’invisible en chacun. Ils invitent à une écoute commune du temps.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 12 mai 2015

 

Photos & vidéos

Clara Cornil / David Subal / Ensemble ]h[iatus - Yuj

Chorégraphie

Clara Cornil

,

David Subal

Avec

Tiziana Bertoncini

,

Clara Cornil

,

Isabelle Duthoit

,

Carl-Ludwig Hübsch

,

Anne Journo

,

Lê Quan Ninh

,

Julie Salgues

,

David Subal

  • Pièce pour 4 danseurs et 4 musiciens

Yuj, de la racine qui, en sanskrit, engendre les mots « relier » et « joie », est né du désir de la compagnie les Décisifs de Clara Cornil et de l'ensemble international de musique contemporaine et improvisée ]h[iatus de travailler autour d'une pièce qui placerait le processus d'écoute au centre.

Comme toujours chez Clara Cornil, ce qui importe avant tout est la présence : la musique y est live afin qu'elle reste vivante, dans une écoute commune du temps et de la respiration, cherchant un état qui creuse la sensation, l'être là. Elle conçoit le corps comme une matière disponible à se laisser traverser, au seuil du sens, ou au-delà.

« De quel endroit j'écoute quand j'écoute, je sens, je perçois » est ainsi la question qui traverse Yuj et interroge le rapport de la volonté et de la déprise, de l'individu et du groupe. Dans l'interstice entre écriture et improvisation, les musiciens et les danseurs convoquent ainsi leurs présences, leurs écoutes, leurs cultures et leurs expériences pour faire surgir la part d'invisible en chacun.

Yuj invite alors à une prise de contact avec le sensible, où ce qui est en jeu n'est pas la production d'une forme stable mais bien ce que la présence génère dans les corps et dans le son. La pièce correspond ainsi à une définition de l'abstraction telle que la donne le peintre Pierre Soulages : « Dans l'art figuratif, le monde est là sous forme d'apparence ; dans l'art non figuratif, il y est sous forme d'expérience. Le réel, c'est l'ensemble des relations que nous avons avec le monde. L'apparence n'est qu'une de ces relations, et des plus superficielles. »

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Clara Cornil / David Subal / Ensemble ]h[iatus - Yuj

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment