Charlotte

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 08 janvier au 03 février 2019
Durée : 1h40

CONTEMPORAIN

,

Biopic

D’après une idée du comédien Yves Heck, Muriel Coulin s’inspire de la vie de Charlotte Salomon, de ses textes, peintures et ébauches, et du roman Charlotte de David Foenkinos, prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2014. Sur scène, les dessins esquissés, la menace qui plane, la fin des libertés.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 février 2019

 

Photos & vidéos

Charlotte

De

David Foenkinos

,

Charlotte Salomon

Adaptation

Muriel Coulin

Mise en scène

Muriel Coulin

Avec

Yves Heck

,

Jean-Christophe Laurier

,

Marie-Anne Mestre

,

Mélodie Richard

,

Nathalie Richard

  • Portrait d'une jeunesse assassinée

Charlotte Salomon a vingt ans en 1937. Elle tombe amoureuse pour la première fois, découvre les voyages, se passionne pour la peinture. Elle fait preuve d’une vraie capacité à se retirer du monde pour mieux l’observer. Quand les ténèbres approchent, elle tente de ne pas sombrer en créant « quelque chose de fou et singulier ». Réfugiée dans le sud de la France, elle peint en un an près de mille scènes accompagnées de textes, pour décrire ce qu’elle a vu, aimé, subi. Mais la jeune Juive est dénoncée. Avant d’être déportée à Auschwitz, elle confie son oeuvre à son médecin : « Prenez-en soin, c’est toute ma vie. »

D’après une idée du comédien Yves Heck, Muriel Coulin s’inspire de la vie de Charlotte Salomon, de ses textes, peintures et ébauches, et du roman Charlotte de David Foenkinos, prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2014. Sur scène, les dessins esquissés, la menace qui plane, la fin des libertés. Muriel Coulin interroge aussi le processus de la création. « Quels moments garde-t-on quand on dessine sa vie ? » Documentariste et réalisatrice de portraits de femmes, dont 17 filles ou Voir du pays, coréalisés avec sa soeur Delphine et primés au Festival de Cannes, Muriel Coulin associe archives, témoignages, documents et dialogues pour faire le portrait vivant d’une jeunesse assassinée.

  • La presse

« La metteuse en scène fait flamboyer par projections successives la riche matière picturale. (...) La jeune Mélodie Richard (...) incarne, elle Charlotte. Epoustouflante (...) elle tisse sous nos yeux tous les fils de la représentation. (...) Le théâtre éveille ici tous les sens. » Emmanuelle Bouchez, Télérama TT, 23 janvier 2019

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Charlotte

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Yves K. (1 avis) 22 janvier 2019

émotion(s) "Charlotte" c'est d'abord l'histoire vraie d'une jeune artiste et la pièce est à la fois une histoire familiale, une plongée dans l'histoire tout court (l'allemagne de la fin des années 1930), et d'intéressants questionnements sur la création artistique, la vie, la mort … A noter : une très intéressante mise en scène mêlant sons, vidéos, transparences et surtout d'intelligentes projections (vidéo) d'œuvres de charlotte salomon, aussi colorées qu'émouvantes.
0
0

Spectacles consultés récemment