Carmen Flamenco

Théâtre 13 - Seine , Paris

Du 18 au 23 décembre 2018

MUSIQUE & DANSE

,

Opéra

,

Danses latines

,

Musiques latines

Faut-il encore présenter Carmen, l’opéra le plus joué au monde, l’une des nouvelles les plus lues de Prosper Mérimée ? Pourtant, il reste beaucoup à dire des personnages, haut en couleurs, qui peuplent ce récit. Un envoûtant et étonnant mariage d’opéra et de flamenco, entre piano et guitare, chant profond et fulgurances lyriques, entre récit théâtral et fiers combats d’un couple de danseurs, dans la plus pure tradition flamenco.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 décembre 2018

 

Photos & vidéos

Carmen Flamenco

De

Georges Bizet

,

Louise Doutreligne

,

Prosper Mérimée

Adaptation

Jérôme Boudin-Clauzel

,

Luis de la Carrasca

Mise en scène

Jean-Luc Paliès

Avec

Jérôme Boudin-Clauzel

,

Luis de la Carrasca

,

José Luis Dominguez

,

Magali Paliès

,

Benjamin Penamaria

,

Ana Pérez

,

Kuky Santiago

  • Un envoûtant et étonnant mariage d’opéra et de flamenco

Faut-il encore présenter Carmen, l’opéra le plus joué au monde, l’une des nouvelles les plus lues de Prosper Mérimée ? Pourtant, il reste beaucoup à dire des personnages, haut en couleurs, qui peuplent ce récit.

Entre le Don José créé par Mérimée en 1845 et celui de Bizet en 1875, existe toute une palette d’interprétations. Voici ce qu’en dit l’auteur initial : « C’était une beauté étrange et sauvage. Ses yeux avaient une expression à la fois voluptueuse et farouche qu’on ne trouve à aucun regard humain. Œil bohémien, œil de loup, ou œil de chat quand il guette un moineau. »

Don José, du fond de sa prison andalouse, à quelques heures de son exécution, retrace pour nous son aventure jusqu’au meurtre de Carmen.

Un envoûtant et étonnant mariage d’opéra et de flamenco, entre piano et guitare, chant profond et fulgurances lyriques, entre récit théâtral et fiers combats d’un couple de danseurs, dans la plus pure tradition flamenco.

  • La presse

« Le résultat est étonnant, superbe, on assiste à une Carmen plus dépouillée, plus juste, plus forte. Les personnages centraux sont là, le récit ne se perd pas et surtout le flamenco ajoute à la véracité à l'existence des relations humaines. » Reg'Arts, juillet 2017

« Rassembler sur un même plateau, deux univers scéniques a priori différents, celui du flamenco avec celui du chant lyrique, est un pari audacieux mais magistralement gagné. » La provence, 24 juillet 2017

« Carmen Flamenco entrelace le duende archaïque du flamenco, la majesté délicate et puissante du chant lyrique, les mouvements ciselés de la danse et le récit implacable, conté par José du fond de sa prison. Une manière inédite de redécouvrir le destin tragique de la flamboyante andalouse… » Agnès Santi, La Terrasse, juin 2017

« Un drame merveilleusement raconté et chanté (…) Bravos et vivats ont ponctué la fin du spectacle. » Sud-Ouest

« Carmen Flamenco : un tour de force (…) Magnifique. » Le Dauphiné

« Un vrai coup de coeur (…) Un pari ambitieux, mais magistralement gagné. » La Provence

« Ces artistes exceptionnels, tous au diapason, embrasent la salle (…) Une grande est belle réussite pour une originale et ardente Carmen. » Froggy’s Delight

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Carmen Flamenco

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Sylviane B. (1 avis) 07 mars 2019

A voir absolument Extraordinaire spectacle mêlant théâtre, chant lyrique, et bien sûr flamenco.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Monique D. (1 avis) 22 décembre 2018

Du flamenco enragé comme on aime Passé les premières minutes d'incertitude — où va-t-on, avec ce narrateur "illustré" par le chant et la danse ? —, le flamenco vous happe avec la belle énergie qu'il sait communiquer au spectateur : un danseur électrique, une danseuse diabolique aux renversés renversants, un chanteur à l'écoute extrêmement de tous ses comparses, un pianiste d'une subtilité réjouissante, un guitariste et un palmero à l'avenant… La partie lyrique à travers sa chanteuse tient son rang, bien sûr, mais le style n'est pas mon préféré. En tout cas, le régal est total !
0
0

Spectacles consultés récemment