Ballet de l'Opéra de Lyon - Merce Cunningham / Alessandro Sciarroni

1
2
3
4
5

Le Centquatre (104) , Paris

Du 18 au 21 décembre 2019
Durée : 1h10 avec entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Festival d'Automne à Paris

,

Sélection Danse

Entré au répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon en 2016, Winterbranch révèle une part plus sombre de l’oeuvre de Merce Cunningham. Dans une ambiance dissonante, les corps tombent et se relèvent, en lutte avec la gravité. En écho à cette attraction du sol, le chorégraphe Alessandro Sciarroni a conçu pour les danseurs du ballet une giration vertigineuse et entêtante.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 31,50 € au lieu de 34,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Ballet de l'Opéra de Lyon - Merce Cunningham / Alessandro Sciarroni

Chorégraphie

Merce Cunningham

,

Alessandro Sciarroni

Pour ce programme, le Ballet de l’Opéra de Lyon met en avant la danse comme instrument de compréhension du corps à partir de ses opérations élémentaires : les poussées, les chutes, la gravité, la répétition, le rapport entre verticalité et horizontalité. A priori, rien ne rapproche Merce Cunningham du chorégraphe italien Alessandro Sciarroni, si ce n’est la même volonté d’envisager le corps humain comme potentiel infini, fonctionnant au sein d’un vaste système de signes. Dans Winterbranch, Cunningham cherche à mettre en forme le fait de tomber et de se redresser, comme l’abscisse et l’ordonnée du mouvement.

La scénographie en clair-obscur de Rauschenberg et les éclats sonores de 2 sounds – composition minimaliste de La Monte Young – donnent à l’ensemble une tonalité crépusculaire. Comme dans Folk(s), qui poussait la danse folklorique à son point d’implosion, Alessandro Sciarroni s’intéresse à la répétition en tant que limite. Issu du projet « turning », TURNING_motion sickness version, créée pour les danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon, cherche à s’approcher du mouvement perpétuel – au risque du vertige physique. Intrigant croisement entre les derviches tourneurs et le ballet classique, cette pièce soumet les interprètes à un effort de maîtrise et d’endurance, indissociable d’une forme de lâcher-prise et d’assentiment à l’incontrôlable.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Ballet de l'Opéra de Lyon - Merce Cunningham / Alessandro Sciarroni

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment