À vrai dire, que serait le monde sans mensonge ?

1
2
3
4
5

Gymnase Marie Bell , Paris

Du 15 novembre 2019 au 26 avril 2020
Durée : 1h30

COMEDIE & BOULEVARD

Dès notre plus jeune âge, les biens pensants nous disent : « Il ne faut pas mentir ! », « Il faut toujours dire la vérité ! ». Un monde où le mensonge n’existe pas, serait-t-il donc l’idéal ?... Sam vit dans ce monde. Jusqu’au jour où, par accident, il découvre le mensonge. Une comédie originale, décapante, politiquement incorrecte et qui fait du bien !
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 21 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

À vrai dire, que serait le monde sans mensonge ?

De

Manuel Gélin

,

Sylvain Meyniac

Mise en scène

Catherine Marchal

Avec

Jessica Borio

,

Christian Charmetant

,

Cyril Couton

,

Manuel Gélin

,

Xavier Letourneur

,

Enora Malagré

  • Politiquement incorrecte

Dès notre plus jeune âge, les biens pensants nous disent : « Il ne faut pas mentir ! », « Il faut toujours dire la vérité ! ». Un monde où le mensonge n’existe pas, serait-t-il donc l’idéal ?... Sam vit dans ce monde.

Jusqu’au jour où, par accident, il découvre le mensonge. Imaginez alors un homme que tout le monde croit sans discussion, chaque phrase qu'il invente devient une réalité.
Sa vie va en être bouleversée et changer du tout au tout...

Mais pour que son bonheur soit parfait, il veut que son entourage y ait accès. Mais comment faire ?

Une comédie originale, décapante, politiquement incorrecte et qui fait du bien !

  • Note d'intention

Un monde sans mensonge serait-il un monde idéal ?

Rien de mieux qu’une comédie pour répondre à cette question si sérieuse et si fondamentale. Cinq personnages qui nous ressemblent évoluant dans un monde identique au nôtre, à un détail près : ils se disent tout ! Sans filtre et sans précaution.

Les auteurs ont réuni dans cette pièce tous les bons ingrédients de la comédie de boulevard et les confusions cocasses du théâtre de l’absurde. L’être humain sans le soutien du mensonge est confronté au non-sens de son existence et à la cruauté du monde. Et le plus inquiétant c’est que c’est drôle, c’est même gravement désopilants. Le défit de la mise en scène sera de savoir accorder et doser ces deux univers. Montrer le monde que l’on connaît mais différent, avec des personnages comme nous mais « pas pareils ». Un ingrédient manque, quelque chose cloche. L’absence du mensonge résonne sur tous les éléments du quotidien. Comme s’il manquait une note dans la gamme ou une couleur à l’arc en ciel.

Jusqu’au déclic : le premier mensonge de l’humanité sera t-il fatal ou libérateur ?

Là, le rythme s’accélère, les émotions s’enflamment, les coeurs s’ouvrent tandis que les rancoeurs s’apaisent, le mensonge ouvre le champ du possible, colorise le monde, accentue les contrastes et pire encore, rend plus heureux ! Alors que dire la vérité ne demandait aucun effort et finissait par endormir la vigilance, le mensonge lui, ranime, revigore et bouscule… Car c’est un sacré boulot de mentir !

Quel bonheur pour moi de pouvoir compter sur l’énergie, le sens de la répartie et l’autodérision de ces cinq talentueux comédiens pour vous faire exploser de rire et vous faire aimer le mensonge comme un hommage à la vérité...

Catherine Marchal

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : À vrai dire, que serait le monde sans mensonge ?

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment