54 x 13 (Dans la tête d'un coureur cycliste)

1
2
3
4
5

Le Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette , Paris

Du 23 au 27 mars 2022
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

,

Marionnette

Le metteur en scène Guillaume Lecamus transpose fidèlement ce roman publié en 1996 par le grand auteur français de série noire. Il y trouve matière à faire du sport unemétaphore de la volonté de rester vivant. 54 x 13 est le premier volet du grand cycle de l’endurance de la compagnie Morbus Théâtre.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

54 x 13 (Dans la tête d'un coureur cycliste)

De

Jean-Bernard Pouy

Mise en scène

Guillaume Lecamus

Avec

Samuel Beck

En mécanique vélo, « 54x13 » désigne un gros braquet – celui qu’utilise le « rouleur », ce coureur cycliste qui excelle dans l’endurance. Lilian Fauger, jeune Dunkerquois en est un qui pédale sur une étape du Tour de France. Seul, en échappée. Les sensations des muscles en tension se mêlent aux souvenirs, ses ruminations sur le sport et son milieu, à la rage de gagner, à la peur aussi.

Le comédien Samuel Beck incarne cet anonyme, ce gars du peloton, en prêtant sa voix, son souffle et sa vitalité à une figurine sur un vélo miniature, immobile. Des effets visuels donnent l’illusion de changer d’échelles et de points de vue sur la course : celui, lointain, des hélicoptères de la télévision ou celui du coureur. Et puis il y a le monologue entêtant et puissant, avec les mots de Jean-Bernard Pouy, qui met à vif la conscience d’un homme en lutte pour sortir de sa condition sociale... jusqu’à prendre une décision inattendue.

Le metteur en scène Guillaume Lecamus transpose fidèlement ce roman publié en 1996 par le grand auteur français de série noire. Il y trouve matière à faire du sport unemétaphore de la volonté de rester vivant. 54 x 13 est le premier volet du grand cycle de l’endurance de la compagnie Morbus Théâtre.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : 54 x 13 (Dans la tête d'un coureur cycliste)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment