1993

Après Les Particules élémentaires et 2666, le prodigieux metteur en scène Julien Gosselin poursuit son analyse sans concession des mythologies contemporaines. Cette fois-ci, l'Europe, vue par la génération des Millennials.
Entre réminiscences techno et fin de l'histoire annoncée à une génération Erasmus qu’on a persuadé qu'elle ne connaîtra plus la guerre grâce au triomphe de la philosophie libérale et de la démocratie occidentale, ce spectacle anti-théâtral fait entrer son spectateur dans une transe désenchantée de l'idéal européen. L'écriture d’Aurélien Bellanger est belle et pointue, la mise en scène de Julien Gosselin puissante et électrique. Un spectacle prodigieux !
  • Les mythologies contemporaines de l'Europe

Julien Gosselin, metteur en scène et Aurélien Bellanger, auteur, se rencontrent. Ensemble, ils ont imaginé un spectacle sur les mythologies contemporaines de l'Europe avec les élèves du Groupe 43.

1993 est l’année des derniers travaux avant l’ouverture du tunnel sous la Manche. Calais est au cœur de cette ultime réalisation, qui semble parfaire et achever la construction d’une Europe unie dans son désir de paix, de partage, de modernité. Qu’en est-il aujourd’hui de ce désir ?

Dans ce spectacle construit avec le Groupe 43, sorti de l’École du TNS en juillet 2017, le metteur en scène Julien Gosselin et le romancier Aurélien Bellanger interrogent la vision d’une génération : que signifie être né après la chute du mur de Berlin ? De quelles déceptions, de quels rêves hérite-t-on ?

Pour Julien Gosselin et Aurélien Bellanger, la fin du millénaire européen a été marquée par le creusement de deux tunnels transfrontaliers. Le premier, celui du CERN, à la frontière franco-suisse, est le siège d’un immense accélérateur de particules. Le second, le tunnel sous la Manche, efface le bras de mer qui scinde l’Europe en deux parties pour en faire un continent symbolique. Jadis solution miracle, ces tunnels sont aujourd’hui devenus le nom de problèmes de coopération insolubles. Dernier épisode en date : la jungle de Calais. Tout se passe comme si ces perforations territoriales avaient dérégulé les flux et les trafics d’hommes et de marchandises. La fin d’un mythe ?

  • La presse

« Il est là où doit se placer le théâtre et la culture, dans l’interrogation et les doutes. Et avec cette génération d’acteurs, de scénographes, de régisseurs, de metteurs en scène enthousiastes, il créé un électro choc salvateur. » Stéphane Capron, Sceneweb, 4 juillet 2017

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de Gennevilliers (T2G)

41, avenue des Grésillons 92230 Gennevilliers

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Hauts-de-Seine Librairie/boutique Restaurant
  • Métro : Gabriel Péri à 464 m
  • RER : Les Grésillons à 1 km
  • Bus : Marché de Gennevilliers à 15 m, Place Voltaire à 293 m, Gabriel Péri - Métro à 371 m
  • Transilien : Asnières-sur-Seine à 2 km
  • Voiture : Porte de Clichy, direction Clichy-centre. Tout de suite à gauche après le Pont de Clichy, direction Asnières-centre.
    A 86 Sortie Paris Porte Pouchet. Au premier feu tourner à droite, avenue des Grésillons.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de Gennevilliers (T2G)
41, avenue des Grésillons 92230 Gennevilliers
Spectacle terminé depuis le samedi 20 janvier 2018

Pourraient aussi vous intéresser

Passeport

Théâtre de la Renaissance

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Coupures

Espace Marcel Carné

- 28%
Smile

Théâtre de l'Œuvre

Monsieur Motobécane

Petit Saint-Martin

Spectacle terminé depuis le samedi 20 janvier 2018