Une leçon d'histoire de France - De l'an mil à Jeanne d'Arc

Théâtre de Poche-Montparnasse , Paris

Du 03 février au 26 mai 2018

JEUNE PUBLIC

,

Coups de coeur

S’inspirant de Chateaubriand, Michelet et d'autres grands auteurs, Maxime d’Aboville revêt le costume d'instituteur et nous conte les grands épisodes qui ont fait la France de l’an mil à Jeanne d’Arc. Une leçon théâtralisée qui s’adresse à tous et remet en scène avec passion la plus vivante des disciplines. Dès 12 ans.
Continuer la lecture


 

Une leçon d'histoire de France - De l'an mil à Jeanne d'Arc

Mise en scène

Maxime d’Aboville

Avec

Maxime d’Aboville

Dès 12 ans.

  • Les grands épisodes de l'Histoire de France

S’inspirant de Chateaubriand, Michelet et d'autres grands auteurs, Maxime d’Aboville revêt le costume d'instituteur et nous conte les grands épisodes qui ont fait la France de l’an mil à Jeanne d’Arc. Une leçon théâtralisée qui s’adresse à tous et remet en scène avec passion la plus vivante des disciplines.

  • La presse

« Celui qui fut Condé dans Henri IV - et Bonaparte dans La Conversation, prend les armes. Face à l'abandon progressif de cette discipline dans les écoles, il endosse l'habit de l'instituteur (...). Le royaume de France revit. Menant son auditoire à la baguette, d'Aboville vibrionne comme un seigneur sur le champ de bataille (...). L'histoire est une leçon ; continuer à l'enseigner, c'est entrer en résistance. » Bertrand de Saint-Vincent, Le Figaro

« Le public, tous âges confondus, s'amuse, tout en faisant semblant de retenir son souffle ! A voir absolument si l'on veut s'obstiner ou tenter de faire aimer l'histoire à ses enfants (dès l'âge de la 6ème). » La muse malin, 27 avril 2013

« Une heure d'histoire comme on rêve de l'apprendre avec de l'aventure, de l'action, de l'émotion et une bonne dose d'humour. Le public, n'en perd pas une miette, captivé, emporté par le souffle épique de l'histoire. Maxime d'Aboville court, galope, bataille, manie l'épée prend à témoin l'assistance. » La Croix, 8 mars 2013

« La narration, didactique à peine, n'omet pas l'humour. Louis VI n'est pas encore gros, Aliénor se fourvoie avec un Sarrasin, on s'enfonce dans la boue d'Azincourt sous le poids d'armures sophistiquées. » Historia

« Maxime D'Aboville convoque sur scène Chateaubriand, Michelet... et avec eux tous les puissants de la royauté ayant existé de l'an mil à Jeanne d'Arc. Restituant le style et le souffle dramatique des textes originels, il excelle dans le récit, souvent comique, des batailles. » Télérama

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Une leçon d'histoire de France - De l'an mil à Jeanne d'Arc

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Clémence D. (1 avis) 18 mai 2018

Un régal! Un voyage dans le temps! Très belle performance de Maxime d’Aboville. Merci!
0
0

Spectacles consultés récemment