Théâtre

1
2
3
4
5

Théâtre du Nord-Ouest , Paris

Du 09 janvier au 31 mai 2003

CONTEMPORAIN

Un hôpital, la nuit. Un jeune comédien a tenté de se suicider, et il est entre la vie et la mort. Pendant qu'un médecin et une infirmière essayent de le sauver, Jean-Louis Voujet, son metteur en scène, et Emmanuelle, une amie comédienne, attendent. Va-t-il s'en sortir ou pas ? Et quelle est la raison de son geste tragique ? Une déception amoureuse, peut-être ? Pour sa mère, qui arrive telle une furie, accompagnée de sa fille, il n'y a aucun doute : le responsable est Voujet. C'est donc le théâtre qui tue ?
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 31 mai 2003

 

Théâtre

De

Jean-Luc Jeener

Mise en scène

Carlotta Clerici

Avec

Anne Coutureau

,

Jean-Luc Jeener

,

Laurence Hétier

,

Marine Mandrila

,

Christine Melcer

,

Sonia Nadeau

Résumé de la pièce
Notes d’intentions

Un hôpital, la nuit. Un jeune comédien a tenté de se suicider, et il est entre la vie et la mort. Pendant qu'un médecin et une infirmière essayent de le sauver, Jean-Louis Voujet, son metteur en scène, et Emmanuelle, une amie comédienne, attendent. Va-t-il s'en sortir ou pas ? Et quelle est la raison de son geste tragique ? Une déception amoureuse, peut-être ? Pour sa mère, qui arrive telle une furie, accompagnée de sa fille, il n'y a aucun doute : le responsable est Voujet. C'est donc le théâtre qui tue ?

À travers la confrontation des six personnages, cette pièce propose un questionnement sur la mission de l'artiste, et de l'homme en général, sur cette terre.

Haut de page

"Le Théâtre, c'est le miroir qui permet de comprendre le monde" dit Voujet, le protagoniste de la pièce. Et moi avec lui. Cette réplique résume en fait le théâtre que je pratique : un théâtre vivant, d'incarnation, fondé sur l'identification de l'acteur (et du spectateur) au personnage, dans une recherche de vérité et de vie qui n'a jamais la prétention de dire quelque chose de définitif. Un théâtre qui met en scène de vrais êtres humains, de chair et de sang, qui raconte de vraies histoires, qui montre l'homme à l'homme, tel qu'il est, ni meilleur, ni pire, nu, sans fard, sans commentaires et sans barrières.

Ma recherche vise à écarter le plus possible les conventions théâtrales, afin de réduire - voire d'abolir toute distance entre la scène et la salle. Mon but est que le spectateur soit confronté de manière directe à cet autre soi-même qui vit, qui jouit, qui souffre à quelques centimètres de son corps, qu'il se retrouve enveloppé par la situation qui se matérialise sous ses yeux, sous ses sens. Qu'il n'assiste pas à une représentation, mais qu'il se retrouve être le témoin d'une expérience réelle.

Pour cela, il faut travailler sur le seul élément vivant de la création théâtrale : l’acteur. Le centre de ma démarche théâtrale, c'est l’acteur, en tant qu’être humain, capable de prêter aux personnages non seulement son corps et sa voix, mais aussi, et surtout, son monde intérieur. La tâche du metteur en scène, est de permettre à l'intériorité de l’acteur et à celle du personnage de se rencontrer, de se fondre. D’aider à l’incarnation du personnage.

Carlotta Clerici

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Théâtre

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment