The Consul

du 8 au 12 octobre 2014
2h30 avec entracte

The Consul

Dans cet opéra mené comme un thriller, les puissances du rêve affrontent à armes égales celles de l’oppression. Énorme succès à sa création, couronnée par le prix Pulitzer, cette œuvre trouve aujourd’hui un nouvel écho. Spectacle en anglais surtitré en français.

Spectacle en anglais surtitré en français.

  • Opéra en trois actes

Dans un pays totalitaire, la femme d’un dissident se bat pour obtenir les papiers qui leur permettront d’échapper aux persécutions. Mais leur sort incertain reste suspendu au bon vouloir d’un consul omnipotent et invisible...

Dans cet opéra mené comme un thriller, les puissances du rêve affrontent à armes égales celles de l’oppression – comme le dit à l’héroïne un agent de la police secrète : « Les gens comme vous peuvent résister à la force. Mais pas aux battements de leur propre cœur. »

Compositeur et librettiste, Gian-Carlo Menotti fut formé à la musique à Milan, avant d’émigrer aux États-Unis avec sa mère, à l’âge de 17 ans. À Philadelphie, il intègre le Curtis Institute, aux côtés de Leonard Bernstein, Samuel Barber… Deux mondes qui se rencontrent dans une œuvre à la croisée de Puccini et de Broadway, tout ensemble film noir et mélodrame, où le tout puissant Consul évoque aussi bien les juges bureaucrates de Kafka que le Magicien d’Oz...

Énorme succès à sa création, couronnée par le prix Pulitzer, cette œuvre trouve aujourd’hui un nouvel écho, comme le souligne la metteuse en scène Bérénice Collet : « Aujourd’hui, les peuples ne sont plus tant oppressés par des régimes politiques que par des multinationales. Et on se rend compte, qu’aussi libres que nous pensions l’être, nous sommes aliénés à un fonctionnement du monde qui nous contraint et qui nous conditionne. Et les frontières restent pour certains des barrières infranchissables. »

  • La presse

« Le Consul mêle savamment aux accents dramatiques issus de l'opéra de Puccini [...], l'esprit plus léger et grinçant de la comédie musicale américaine. » Le Monde

« Il faudra se précipiter pour les reprises du spectacle en octobre prochain au théâtre de l'Athénée [...] Une réussite de l'écriture dramatique. » Concert classic

« À souligner en particulier, le monumental rôle de Magda tenu par Valérie MacCarthy, magnifique et éclectique soprano franco-américaine remarquée aussi l'an passé dans Street Scene de Kurt Weill au Théâtre du Châtelet. » La Terrasse

« On entend le plaisir des musiciens de l'Orchestre Pasdeloup, sous la direction d'Iñaki Encina Oyon, à jouer ces pages soigneusement orchestrées [...] des polyphonies de fin d'acte spectaculaires. » Opéra Magazine

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Square de l'Opéra-Louis Jouvet, 7 rue Boudreau 75009 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Madeleine Opéra Vestiaire
  • Métro : Opéra à 162 m, Havre-Caumartin à 189 m, Madeleine à 298 m, Saint-Lazare à 398 m
  • RER : Auber à 40 m, Haussmann Saint-Lazare à 314 m
  • Bus : Auber à 24 m, Opéra à 105 m, Havre - Haussmann à 167 m, Capucines - Caumartin à 217 m, Gare Saint-Lazare - Havre à 301 m, Pasquier - Anjou à 360 m, Madeleine à 394 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Athénée Théâtre Louis-Jouvet
Square de l'Opéra-Louis Jouvet, 7 rue Boudreau 75009 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 12 octobre 2014

Pourraient aussi vous intéresser

Spectacle terminé depuis le dimanche 12 octobre 2014