Synopsis/Squash

Aubervilliers (93)
du 4 au 21 novembre 2009
1h50

Synopsis/Squash

Reprise à ne pas manquer de ces deux pièces d'Andrew Payne, brillamment interprétées par Benjamin Boyer et Robert Plagnol. Un jeu de vérités et de mensonges acide et drôle, plébiscité par la presse.
  • Deux chroniques du quotidien

Londres, aujourd'hui. Deux pièces. Une succession de tableaux, dans un lieu unique : un bureau pour Synopsis, un vestiaire pour Squash. Deux amis y confrontent leurs intérêts, leur ambition de carrière, ou s'y opposent sur l'amour, la fidélité. La réussite ou le bonheur de l’un provoque chez l’autre d’étranges réactions, à la limite du socialement correct, transgressives même.

Ces deux chroniques du quotidien, entre valeurs et pulsions secrètes, vérité et mensonge, sont servies par un duo d'acteurs idéal : Robert Plagnol à l’exacte nervosité et Benjamin Boyer à la retenue complexe. S’invente un théâtre physique, heureuse surprise dans le paysage de la création contemporaine, porté par l'écriture électrique du très britannique Andrew Payne qui serre, mine de rien, les noeuds de vrais drames. Se crée une tension qui force les personnages à toujours plus de vérité. Leur singularité signe notre universelle contradiction, mélange d’instinct et de raison.

J’ai découvert Andrew Payne il y a dix ans. Depuis, ses écrits me suivent dans ma vie d'homme. Dans Synopsis et Squash, il nous met face à une valeur morale avec laquelle on grandit, puis on vit : la fidélité. Dans Synopsis, les deux personnages, en écrivant des sitcoms médiocres pour la télévision, ne sont pas en phase avec leur rêve d'écriture. L'un des deux finit, en douce, en trahissant son ami, par aller au bout d'un vrai scénario pour le cinéma. Dans Squash, deux traders se retrouvent une fois par semaine au gymnase. Un soir, l'un d’eux demande à l'autre de lui servir d'alibi pour aller rejoindre sa maîtresse. Ce qui pourrait être, dans chacune des pièces, argument à un théâtre de boulevard anodin devient chez Payne le moyen d'ausculter, avec une précision redoutable, la fidélité. Il nous retourne, sans jamais y répondre, une question et son inverse : peut-on être fidèle à soi-même en restant fidèle à l'autre ?

Robert Plagnol

Adaptation : Vanessa Chouraqui et Robert Plagnol.
Le texte est publié à L’Avant-Scène théâtre (Collection des quatre-vents), 2006.

  • La presse

"Repéré comme l’un des comédiens les plus étonnants de la nouvelle cuvée d’acteurs, Robert Plagnol rencontre un grand succès [...] avec ce match cru, intense [...] d’une redoutable intelligence […] mis en scène par Patrice Kerbrat avec un joli sens du rythme vénéneux." Les Échos

"Du théâtre coup de poing. Un joli match d'acteurs. Robert Plagnol donne une grande force, une profondeur, à l’homme jeune qu’il interprète face au très fin et sensible Benjamin Boyer. Sur le désarroi des quadras, époux et pères, c’est très âpre […] drôle et poignant." Le Figaro

"Deux excellents acteurs. À courtes répliques, ils gravent à l’acide la duplicité du monde dans lequel nous trempons, jusqu’aux limites du tolérable. Nos sociétés déglinguées vivent dans une turpitude qui, sans l’humour et la bonne santé d’Andrew Payne, serait insupportable." Le Canard enchaîné

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de la Commune

2, rue Edouard Poisson 93304 Aubervilliers

Bar Grand Paris Librairie/boutique Restaurant Seine-Saint-Denis Vestiaire
  • Métro : Mairie d'Aubervilliers à 395 m
  • Bus : André Karman à 73 m, Mairie d'Aubervilliers à 297 m, Paul Bert à 357 m
  • Voiture : par la Porte d'Aubervilliers ou de La Villette - puis direction Aubervilliers centre

    Navette retour : le Théâtre de la Commune met à votre disposition une navette retour gratuite du mardi au samedi - dans la limite des places disponibles. Elle dessert les stations Porte de la Villette, Stalingrad, Gare de l'Est et Châtelet.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de la Commune
2, rue Edouard Poisson 93304 Aubervilliers
Spectacle terminé depuis le samedi 21 novembre 2009

Pourraient aussi vous intéresser

- 28%
Smile

Théâtre de l'Œuvre

Monsieur Motobécane

Petit Saint-Martin

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Spectacle terminé depuis le samedi 21 novembre 2009