Sous les fleurs de la forêt de cerisiers

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 28 septembre au 03 octobre 2018
Durée : 2h30

CONTEMPORAIN

,

En langue étrangère

,

Grand spectacle

,

Japonais

Après deux portraits critiques de la société contemporaine, The Bee et Egg, Hideki Noda retrouve Chaillot avec une fresque inspirée du Japon antique prolongeant sa réflexion sur l’État, les enjeux de pouvoir et la tentation d’une réécriture de l’Histoire. Spectacle en japonais surtitré en français.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 octobre 2018

 

Photos & vidéos

Sous les fleurs de la forêt de cerisiers

De

Ango Sakaguchi

Mise en scène

Hideki Noda

Avec

Natsuko Akiyama

,

Yuki Amami

,

Takashi Fujii

,

Eri Fukatsu

,

Arata Furuta

,

 Guin-Poon-Chaw

,

Narushi Ikeda

,

Mugi Kadowaki

,

Nozomi Muraoka

,

Hideki Noda

,

Koji Ohkura

,

Satoshi Tsumabuki

Spectacle en japonais surtitré en français.

Après deux portraits critiques de la société contemporaine, The Bee et Egg , Hideki Noda retrouve Chaillot avec une fresque inspirée du Japon antique prolongeant sa réflexion sur l’État, les enjeux de pouvoir et la tentation d’une réécriture de l’Histoire.

Sous les fleurs de la forêt de cerisiers occupe une place à part dans la carrière artistique de Hideki Noda. Lors de sa création, en 1989, Hideki Noda a 33 ans et dirige la compagnie Yumeno Yuminsha, fondée quand il était étudiant. La pièce sera reprise en 1992 et en 2001.

Conjuguant deux textes d’Ango Sakaguchi, Noda dessine une parabole mêlant destins individuels, légendes séculaires et histoire politique. Le seizième anniversaire des princesses jumelles, Yonagahime et Hayanehime, donne prétexte à un concours pour la création d’effigies du Bouddha, destinées à les protéger. Les sculpteurs sélectionnés traversent une forêt de cerisiers, symbole à la fois de beauté, de folie et de mort… Ce voyage, à la fois féerique et maléfique, va décider de l’avenir de chacun d’eux. Leurs luttes résolues pour le pouvoir sont mises en perspective avec la Rébellion Jinshin, qui provoqua au VIIe siècle une guerre de succession violente.

Les cerisiers en fleurs offrent un décor enchanteur à cette mise en scène magistrale mobilisant une trentaine d’acteurs de la troupe.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Sous les fleurs de la forêt de cerisiers

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Mariette A. (2 avis) 03 octobre 2018

J'ai trouvé la scénographie très belle mais c'est un spectacle trop rétro selon moi, qui n'a pas tellement de résonances avec le monde japonais actuel et le monde actuel tout court, et je trouve vraiment dommage de dépenser des fortunes pour un spectacle comme cela qui ne nous fait poser aucune question, plutôt que de faire venir des dramaturges japonais en prise avec leur temps, alors qu'il y a beaucoup de choses à raconter, j'ai eu la sensation d'un grand gâchis
0
0

Spectacles consultés récemment