Portrait de Raoul

Plusieurs fées se sont penchées sur le berceau de Raoul. L'un d'elles, Marcial Di Fonzo Bo, le met en scène. En avril au Monfort Théâtre.

Sur le berceau de Raoul né à El Tránsito au Salvador, les fées se sont penchées. Fée n°1 : Mama Betty, sa mère, qui lui donne le goût des costumes. Mais la couture, c’est Paris… La fée n°2 y apparaît, sous les traits d’un certain Copi. À l’Opéra, la fée n°3, c’est Rudolf Noureev. Au Théâtre Gérard Philipe, la fée n°4, Stanislas Nordey, fait passer Raoul des coulisses à la scène. Raoul s’est toujours cherché et il s’est toujours trouvé. Il a appris la langue de Molière en apprenant tout Molière. La fée n°5, Marcial Di Fonzo Bo, le met en scène et en lumière.

  • 5 fées sur un berceau

Le destin de Raoul est extraordinaire. Né au Salvador, il choisit de devenir femme, s’installe à Paris, devient l’habilleuse de Copi puis de Noureev à l’Opéra de Paris, retrouve son corps d’homme, avant de croiser le chemin de Stanislas Nordey puis de Marcial Di Fonzo Bo qui révèleront son immense talent d’acteur. Seul en scène, il raconte sa vie folle, foisonnante et improbable.

Créé en 2018 à la Comédie de Caen – CDN de Normandie dans le cadre d’une série de portraits consacrés à des existences à la fois exceptionnelles et ordinaires, ce solo doit son succès à la présence irradiante et magnétique de Raoul. Avec une bouleversante générosité et une sensibilité infinie, il raconte sa vie, ses passions, ses métamorphoses.

  • La presse

« Du cousu main d’une belle délicatesse. (...) Une heure chrono de bonheur. » Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart

« Délicieux, charmeur, plein d’esprit, très émouvant (…) C’est simple, beau, toujours tendre (…) C’est déchirant et cocasse. » Le Figaro

« Raoul (...) est absolument épatant  ! » Nathalie Lecornu-Baert, Ouest-France

« Une des grandes forces de ce portrait : Raoul est lumineux et profondément humain. Cette humanité, il la propage jusqu’aux rangs du public pour nous emporter dans cette aventure des rues d’El Transito jusqu’aux coulisses des folles nuits parisiennes. » Johnny Foucher, Your Magazine

« Un triomphe et une grande émotion. » France 3 Normandie

« Le regard de Raoul toujours au bord de la fêlure vous happe. L’exercice du solo multiple est ici merveilleusement porté par ce comédien que l’on sait dément, mais qui là se prête à un jeu très difficile. » Toute la Culture

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre Ouvert

159 avenue Gambetta 75020 Paris

Bar Gambetta Librairie/boutique
  • Métro : Saint-Fargeau à 181 m
  • Bus : Saint-Fargeau à 125 m, Pelleport - Gambetta à 210 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Ouvert
159 avenue Gambetta 75020 Paris
Spectacle terminé depuis le jeudi 28 novembre 2019

Pourraient aussi vous intéresser

- 20%
Lady Agatha

Michodière

- 31%
Edmond

Théâtre du Palais Royal

- 28%
Smile

Théâtre de l'Œuvre

Glenn, naissance d'un prodige

Théâtre Montparnasse

La Machine de Turing

Théâtre Michel

Spectacle terminé depuis le jeudi 28 novembre 2019