Olivier Dubois - Tragédie (Festival Paris l'été)

1
2
3
4
5

Lycée Jacques Decour , Paris

Du 19 au 21 juillet 2018
Durée : 1h30

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Festival Paris l'été

Avec Tragédie, Olivier Dubois signe une pièce manifeste, obsessionnelle, voire hypnotique. Dans un mouvement de sac et de ressac, ces femmes et ces hommes se fondent, disparaissent ; le frottement de leurs engagements crée le fracas. Une faille s’ouvre et laisse entrevoir dans ce tumulte tellurique, la précieuse transcendance d’une communauté humaine.
Continuer la lecture


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Olivier Dubois - Tragédie (Festival Paris l'été)

De

Olivier Dubois

Avec

Benjamin Bertrand

,

Arnaud Boursain

,

Jorge Morge Calderon

,

Marie Laure Caradec

,

Sylvain Decloitre

,

Marianne Descamps

,

Virginie Garcia

,

Karine Girard

,

Carole Gomes

,

Ines Hernandez

,

Isabelle Kürzi

,

Sébastien Ledig

,

Filipe Lourenço

,

Thierry Micouin

,

Loren Palmer

,

Rafael Pardillo-Ibanez

,

Sébastien Perrault

,

Sandra Savin

A partir de 16 ans.

  • Un poème chorégraphique pour 18 danseurs

Faire l’expérience d’une humanité aveuglante, éblouissante... assourdissante. Ne plus distinguer les corps pour qu’affleurent de ces masses en mouvement, des élans archaïques. Avec Tragédie, Olivier Dubois, nous propulse dans une « sensation du monde » plus qu’une pièce chorégraphique. Le simple fait d’être homme ne fait pas Humanité, voilà la tragédie de notre existence. Car ce n’est que d’entre les corps, d’entre les pressions telluriques nées du pas de chacun et de par nos engagements conscients et volontaires que surgira cette humanité.

Surexposés dans leur nudité, pour mieux incarner cette évidente différence anatomique, cet Autre ; neuf hommes et neuf femmes interprèteront la partition de leur condition biologique, de leur genre, celle d’un espace de préservation de territoire pour elles et d’un espace de conquête de territoire pour eux.

Marcher, être redressé, faire face, tout d’abord par des allers et retours incessants aux trajectoires parallèles et rythmées puis par un martèlement du sol et ainsi refaire du pas le geste fondamental de leur volonté.

Tout comme Révolution, Olivier Dubois signe là une pièce manifeste, obsessionnelle, voire hypnotique où dans un mouvement de sac et de ressac, ces femmes et ces hommes se fondent, disparaissent ; le frottement de leurs univers crée le fracas. Une faille s’ouvre et laisse entrevoir dans ce tumulte tellurique, la précieuse transcendance d’une communauté humaine.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Olivier Dubois - Tragédie (Festival Paris l'été)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment