Occident

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 05 mars au 06 avril 2014
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

Occident met en scène un couple monstrueux et comique. Il et Elle ne tiennent plus que par un jeu (de mots), une danse (de mort), un rituel (intime) qui les font se tenir encore l'un en face de l'autre. L'extrémisme dont il est question est une donnée du jeu. Le rire est une solution possible.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 06 avril 2014

 

Occident

De

Rémi De Vos

Mise en scène

Dag Jeanneret

Avec

Philippe Hottier

,

Stéphanie Marc

  • Je te tue  ?

Il revient du Flandres ou du Palace. Bourré, évidemment. Méchant, toujours. Son pote de beuverie Mohamed se fait tabasser par des Yougoslaves, il laisse faire. Il est alcoolique, misogyne, raciste. Elle, elle l’attend. Elle se fait le réceptacle des haines plus ou moins contenues. Eux deux, Il et Elle, c’est l’humanité condensée dans ce qu’elle a de pire, sa lie, son gras toxique. Vénéneux et drôle, Occident ressasse la hargne d’êtres condamnés à vivre ensemble. Rémi De Vos oppose les solitudes consumées, dépeint les batailles domestiques, les suicides ajournés par une guérilla quotidienne. Ils s’insultent, se battent, crèvent tous les abcès de la vie de couple, vieux aigris, ordinaires, hors du champ social et du monde. La haine exactement, et la descente en enfer, quand on atteint le goût de l’extrémisme et des idéaux nauséabonds.

Auteur entre autres de Débrayage, Jusqu’à ce que la mort nous sépare ou Sextett vus au Rond-Point, Rémi De Vos écrit Occident pour disséquer en entomologiste passionné les jeux de guerre de ses contemporains. Le duo ne tient plus que par sa danse de mort, rituel morbide, et le recours à « l’extrémisme » est une donnée du jeu. Là, s’illustre l’incompatibilité de la convenance sociale contre la dérive asociale. Mais « le rire est une solution possible », défend Rémi De Vos. Le metteur en scène Dag Jeanneret organise le fascinant jeu de massacre avec une précision diabolique. Deux comédiens exécutent une partition énergique, un dialogue au rythme vif. Mise à mort, duel au sommet, Occident s’impose comme un morceau d’anthologie des peintures humaines.

  • La presse

« La palette de jeu des comédiens est éblouissante et nous touche sans racolage. C’est drôle et glaçant. Une vraie réussite. » Midi Libre

« Tout cela est si fort que l’on ne peut échapper au rire. Malgré soi. » Jacky Santos Da Silva - La gazette de Nîmes

« Il a tout d’un asocial. Elle a tout d’une exclue. Un constat est celui de l’impossible suite, de l’inaccessible fuite. Ils endurent tous les deux leur enfermement. Ce dernier symbolise d’ailleurs pour l’auteur l’essoufflement de l’Occident. Face à tant de noirceur, le rire est une issue : la solution possible. Et ça fonctionne. Voilà une pièce remarquablement jouée parce qu’au fond si difficile à entendre. » Christelle Zamora - Rue du Théâtre

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Occident

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment