Moins deux

Colombes (92)
le 9 février 2005
1H40

Moins deux

Ça commence dans une chambre d’hôpital. Juste deux lits, avec à l’intérieur, deux types qui ne se connaissent pas. Ils auraient pu en rester là, mais avec leurs trois semaines d’espérance à deux, ils préfèrent fuguer. Les aventures commencent, l’amour les rattrape et l’amitié surprenante risque bien de leur tomber dessus… Un texte à l’humour incisif et percutant.

Molière 2006 du Comédien dans un second rôle : Roger Dumas.

  • Une « tragi-comédie » pleine d’espoir

Ça commence dans une chambre d’hôpital. Juste deux lits, avec à l’intérieur, deux types qui ne se connaissent pas. Jules Tourtin, soixante-douze ans, deux semaines à vivre du fait que son rein droit est encore plus pourri que son rein gauche. Paul Blanchot, soixante-treize ans, une semaine à vivre car ses poumons l’ont trahi. Ils auraient pu en rester là, mais avec leurs trois semaines d’espérance à deux, ils préfèrent fuguer, histoire d’aller faire un tour dehors, pour s’assurer que le monde n’a plus besoin d’eux. Les aventures commencent, l’amour les rattrape et l’amitié surprenante risque bien de leur tomber dessus…

Après Comédie sur un quai de gare, Samuel Benchetrit écrit et met en scène cette « tragi-comédie » pleine d’espoir et pose la question : « peut-on vivre une amitié sachant qu’on va bientôt mourir ? ». L’auteur aborde le thème délicat de la mort sous un angle absurde et décalé. Un texte à l’humour incisif et percutant.

  • Un auteur créatif

"Moins deux est sans doute la comédie la plus originale de la saison ! Comment ne pas s'esclaffer, ne pas s'émouvoir au contact de ces deux clowns merveilleux, inventés par Samuel Benchetrit ?

Partant du refuge d'un âge ennemi, ils décident de se libérer des contraintes que leur imposent leur corps las pour s'évader et entreprendre le plus ineffable parcours qui se puisse concevoir. L'aventure est au coin de chaque rue, mais peuvent-ils encore trouver une place au milieu d'un monde enclin à les rejeter ?

Jean-Louis Trintignant et Roger Dumas prêtent aux deux personnages savoureux de Jules Tourtin et Paul Blanchot leurs intelligences, leurs cocasseries, les ressources infinies de leurs talents, et une complicité d'interprètes qui ne se dément jamais ; mis en scène par l'auteur dont la créativité engendre bien des surprises, Moins deux confirme l'inspiration novatrice du théâtre de Samuel Benchetrit."

Edouard Carpentier

Sélection d’avis du public

RE: Moins deux Le 6 février 2006 à 16h39

comment donner un avis alors que Monsieur Trintignant n'a pas la courtoisie de forcer un peu sa voix afin qu'elle atteigne le 7ème rang d'orcchestre?

RE: Moins deux Par XavierP - 27 janvier 2006 à 19h27

Il s'agit d'un spectacle superbe. Si le sujet est tragédique, l'interprétation ne l'est pas du tout. Du rire, des larmes... et de la poésie, servis par un duo de comédiens époustouflant !

Moins deux Le 2 septembre 2005 à 08h49

EN ARRIVANT AU THEATRE SAMEDI SOIR J AI CROISE LES SPECTATEURS QUI EN SORTAIENT. L EXPRESSION DE LEUR VISAGES EN DISAIT LONG SUR LE MOMENT QU ILS VENAIENT DE PASSER : ILS ETAIENT TOUT SIMPLEMENT HEUREUX... QUELQUES HEURES PLUS TARD NOUS AVONS A NOTRE TOUR CONNU CE SENTIMENT. QUELS ACTEURS !!! LE PLAISIR QU ILS ONT A INTERPRETER CE TEXTE MALICIEUX ET TENDRE EST PALPABLE... LES APPLAUDISSEMENTS DE LA SALLE FURENT TRES CHALEUREUX. JE PENSE QUE TOUS AVAIENT ENVIE DE LEUR DIRE LE MOT AUQUEL JE PENSAIS : MERCI ! JOELLE NOTARI

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

RE: Moins deux Le 6 février 2006 à 16h39

comment donner un avis alors que Monsieur Trintignant n'a pas la courtoisie de forcer un peu sa voix afin qu'elle atteigne le 7ème rang d'orcchestre?

RE: Moins deux Par XavierP (1 avis) - 27 janvier 2006 à 19h27

Il s'agit d'un spectacle superbe. Si le sujet est tragédique, l'interprétation ne l'est pas du tout. Du rire, des larmes... et de la poésie, servis par un duo de comédiens époustouflant !

Moins deux Le 2 septembre 2005 à 08h49

EN ARRIVANT AU THEATRE SAMEDI SOIR J AI CROISE LES SPECTATEURS QUI EN SORTAIENT. L EXPRESSION DE LEUR VISAGES EN DISAIT LONG SUR LE MOMENT QU ILS VENAIENT DE PASSER : ILS ETAIENT TOUT SIMPLEMENT HEUREUX... QUELQUES HEURES PLUS TARD NOUS AVONS A NOTRE TOUR CONNU CE SENTIMENT. QUELS ACTEURS !!! LE PLAISIR QU ILS ONT A INTERPRETER CE TEXTE MALICIEUX ET TENDRE EST PALPABLE... LES APPLAUDISSEMENTS DE LA SALLE FURENT TRES CHALEUREUX. JE PENSE QUE TOUS AVAIENT ENVIE DE LEUR DIRE LE MOT AUQUEL JE PENSAIS : MERCI ! JOELLE NOTARI

Informations pratiques

Avant-Seine

88, rue Saint-Denis 92700 Colombes

Accès handicapé (sous conditions) Bar Garderie (sous conditions) Grand Paris Hauts-de-Seine Restaurant Vestiaire
  • Bus : Général Leclerc à 93 m, Eglise de Colombes à 106 m
  • Transilien : Colombes à 591 m
  • En voiture : tout droit depuis la porte de Champerret par le pont de Courbevoie. A La Garenne-Colombes, au rond-point, prendre la 1ère sortie et continuer sur : D106 / Avenue Du Général De Gaulle. En entrant dans Colombes prendre : D13 / Place Du Général Leclerc puis le bd De Valmy.
    Parking de l'Hôtel de ville : 5 rue Verdun (se munir de monnaie).

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Avant-Seine
88, rue Saint-Denis 92700 Colombes
Spectacle terminé depuis le mercredi 9 février 2005

Pourraient aussi vous intéresser

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Le Repas des fauves

Théâtre Hébertot

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Monsieur Motobécane

Petit Saint-Martin

King Kong Théorie

Théâtre Silvia Monfort

Spectacle terminé depuis le mercredi 9 février 2005