Miracle en Alabama

Théâtre La Bruyère , Paris

Du 08 février au 31 mars 2018
Durée : 1h40

CONTEMPORAIN

,

PLACES DU JOUR A MOITIE PRIX

,

Biopic

,

Coups de coeur

Basée sur l'histoire vraie d'Helen Keller (aveugle et sourde dès son plus jeune âge, coupée du monde extérieur, enfant sauvage livrée à elle-même et dont les parents font appel à une institutrice atypique qui prend en charge son éducation), Miracle en Alabama est un magnifique spectacle sur l’apprentissage et l’obstination, entre humour et émotion. Stéphanie Hédin est formidable, tout en force et en tendresse dans ses rapports avec la fillette.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 € au lieu de 26,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Miracle en Alabama

De

William Gibson

Adaptation

Pierre Val

Mise en scène

Pierre Val

Avec

Valérie Alane

,

Clara Brice

,

Julien Crampon

,

Stéphanie Hédin

,

Lilah Mekki

,

Marie-Christine Robert

,

Pierre Val

En association avec Accès Culture, le Théâtre La Bruyère propose un surtitrage adapté et synchronisé en direct en français en salle à destination des personnes sourdes et malentendantes aux dates suivantes : jeudi 22 février et 22 mars à 21h, samedi 17 et 31 mars à 14h30.

  • Basée sur l'histoire vraie d'Helen Keller

Alabama, 1887.
Aveugle et sourde dès son plus jeune âge, coupée du monde extérieur, Helen est une enfant sauvage, livrée à elle-même. Désespérés, ses parents tentent une dernière chance : ils font appel à Annie Sullivan, institutrice atypique et obstinée. Avec force et tendresse, elle prendra en charge l'éducation d'Helen et l’ouvrira au monde.

Basée sur l'histoire vraie d'Helen Keller, un spectacle entre humour et émotion.

L'histoire d'Helen Keller (basée sur une histoire vraie) est avant tout l’histoire d’une famille.

Une famille qui ressemble étrangement à celles d'aujourd'hui, avec ses incompréhensions, ses peines, ses joies, ses conflits et sa capacité à surmonter les épreuves.

Car ce qui frappe en premier lieu dans la pièce de William Gibson, hormis la situation peu ordinaire, c'est avec quelle justesse elle nous renvoie au rapport que nous avons aux enfants, à leur éducation.

Bien sûr, l'apprentissage majeur que doit faire Helen est celui du langage. Elle doit comprendre qu'un mot fait relation avec l'objet ou la personne qu'il désigne.

Mais cet apprentissage du langage ne peut se faire que dans le cadre d’une éducation, où avant d'apprendre à communiquer avec les autres, on apprend à vivre avec eux selon des règles bien établies : celles du vivre ensemble. Une règle valable pour Helen comme pour n'importe quel enfant « normal ».

C’est ce que comprend immédiatement la « gouvernante » Annie Sullivan : préférer l’éducation à la pitié, le travail à la résignation, presque comme un acte de foi.

C’est cette expérience unique de l'éducation d'un enfant qui est au cœur de la pièce de William Gibson et nous paraît aujourd'hui encore dans une émotion intacte, teintée d'humour, qui ne demande qu'à être partagée.

Car au-delà de l'histoire d'Helen, c'est l'histoire universelle de la naissance qui se joue : celle de l'être à lui-même.

  • Notes de mise en scène

La mise en scène situe l'acteur au centre du processus de travail.

La scénographie d'Alain Lagarde agit en soutien, agrémentée d'éléments ou d'objets soulignant l'enjeu de chaque séquence, en dialogue avec le jeu des acteurs afin de ne pas restreindre l'imaginaire.

La maison des Keller est symbolisée par un relief représentant l'intérieur du foyer, comme dans un plan de coupe, avec au centre du plateau, la table familiale autour de laquelle s'organise toute la vie de la maison. Différents plans, extérieurs et intérieurs, sont suggérés à l'aide d'un tulle (marquant aussi des séparations entre les personnages), de projections ou de panneaux recouvrant par intermittences la silhouette de la maison, l'effaçant au profit d'autres lieux.

Les lumières d'Anne-Marie Guerrero viennent compléter cet échange entre le jeu et la scénographie en aidant à transformer l'espace, faisant surgir tel lieu, estompant tel autre.

Sans jamais chercher la reconstitution historique, les costumes de Pascale Bordet sont une évocation du style de l'époque (fin 19ème), en contraste avec le style plus contemporain (non daté) de la scénographie. Les couleurs sont en accord avec les personnages, renforçant leurs personnalités.

Une musique originale composée par Fabrice Kastel agit comme un narrateur invisible, soulignant les évènements ou le temps qui passe, marquant les étapes du parcours d'Helen et Annie. Certains thèmes sont joués en direct à la guitare par le personnage de James Keller.

Pierre Val

Avis du public : Miracle en Alabama

6 Notes

6 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(4)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Alban D. (1 avis) 22 février 2018

Superbe ! Un belle histoire émouvante, très bien interprétée. Belle mise en scène
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marion D. (1 avis) 22 février 2018

Un excellent moment qui passe trop vite. Très belle mise en scène et magnifique prestation des comédiens. Bravo!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Fabrice B. (1 avis) 13 février 2018

Un très beau spectacle que cette adaptation de l’histoire d’Helen KELLER. Les comédien-ne-s sonnent très juste, la lumière est très belle, le décor tout en finesse. On passe du rire aux fortes émotions. Je n’ai pas du tout vu le temps passer. Je recommande vivement.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Daphné P. (1 avis) 11 février 2018

Un chef d'oeuvre Un chef d'oeuvre ! Les comédiens ne jouent pas ils sont leurs propre personnage incarnés ! Que d'émotions et l'exemplarité d'une mère qui accepte avec dévotion de laisser sa fille sourde et aveugle auprès d'une institutrice ne serait ce que par amour. Jai adore et je re viendrais le voir avec joie !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Margot G. (2 avis) 16 février 2018

Très belle pièce sur la vie d'Helen Keller, je partage complétement les avis. De bons acteurs au service d'un joli texte, touchant. Idem je recommande.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Juliette T. (1 avis) 11 février 2018

un excellent moment - parfait pour enfants- Les comédiens nous refont vivre à merveille ce moment de vie d'Hélène Keller à cette époque . On est embarqué avec eux. Émouvant tendre et rude. Vraiment une pièce que je recommande Meme Avec enfant à partir de 10ans.
0
0

Spectacles consultés récemment