Madame Bovary

Paris 6e
du 10 juin au 3 septembre 2017
1 heure environ

Madame Bovary

Cette adaptation théâtrale resserrée autour du couple Bovary révèle avec une profondeur inédite le destin tragique du couple. À voir absolument !
CLASSIQUE Terminé

Voulant échapper à une vie provinciale ennuyeuse, Madame Bovary n’a de cesse de poursuivre son rêve d’un amour palpitant, ignorant un mari trop banal. Gustave Flaubert brosse avec vigueur et ironie le destin tragique de ce couple.
  • La peur du banal

Charles Bovary épouse Emma, une jeune fille bercée d’illusions romanesques puisées dans les livres. Un irrémédiable fossé se creuse entre eux. Voulant échapper à une vie provinciale ennuyeuse, cynique et mesquine, Madame Bovary n’aura de cesse de poursuivre son rêve d’un amour palpitant calqué sur ses lectures, ignorant un mari trop banal. Le destin tragique d’un couple qui n’a pas pu se trouver, brossé avec vigueur et ironie par un Gustave Flaubert qui y a consacré cinq ans de sa vie. « Ah ! La Bovary, il m’en souviendra ! » disait-il.

« Il y a en moi, littérairement parlant, deux bonshommes distincts : un qui est pétri de gueulades, de lyrisme, de grands vols d’aigle, de toutes les sonorités de la phrase et des sommets de l’idée ; un autre qui fouille et creuse le vrai tant qu’il peut. »

Gustave Flaubert - 16 janvier 1852

  • Note de mise en scène

J’ai rencontré André Salzet au Lucernaire quand il y jouait en 2016 Le Joueur d’échecs . Il m’a donné ensuite à lire son adaptation de Madame Bovary et elle m’a tout de suite intéressée. D’une part, son adaptation est resserrée autour du couple Bovary : Charles, l’insignifiant et ridicule mari, y trouve une vraie place, révélant une profondeur émouvante au milieu de cet engrenage tragique.

D’autre part, c’est un défi exaltant de n’avoir qu’un seul comédien pour nous faire revivre ce roman foisonnant. Il doit être un interprète multiforme, aussi sincère dans les délires amoureux d’Emma que dans la goujaterie de Rodolphe, évoquer aussi bien un notaire qu’une nourrice, tout en incarnant un narrateur maniant le verbe de Flaubert avec clarté et jubilation, nous transportant de bal en comices agricoles. D’ailleurs, qui est-il ce narrateur ?

J’ai voulu, en répondant à cette question, rendre hommage à l’investissement corps et âme de l’écrivain dans son œuvre. « Écrire était pour lui une chose redoutable, pleine de tourments, de périls, de fatigues. » Maupassant

Sylvie Blotnikas


Sélection d’avis du public

Madame Bovary Par Sibylle T. - 31 août 2017 à 13h25

Très belle adaptation. On retrouve l ambiance du roman. Bravo

Spectacle à éviter Par Luc O. - 25 août 2017 à 09h53

Monologue ennuyeux et lénifiant. Flaubert ne mérite pas d'être résumé de cette façon aussi pauvre. Le spectateur ne retrouve ni l'ambiance et à peine un soupçon du texte de l'auteur. Un enfant ne s'y retrouverai pas du tout. Spectacle à fuir.

Me Bovary Le 6 août 2017 à 17h20

Une très belle manière de découvrir Flaubert, surtout pour des jeunes qui n'ont pas pris l'habitude à lire. Bravo au comédien et à l'adaptation

Madame Bocary Par Kévinv - 15 juillet 2017 à 18h32

Zero

Synthèse des avis du public

4,0 / 5

Pour 8 Notes

75%
0%
0%
0%
25%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

4 9 5
Madame Bovary Par Sibylle T. (2 avis) - 31 août 2017 à 13h25

Très belle adaptation. On retrouve l ambiance du roman. Bravo

Spectacle à éviter Par Luc O. (1 avis) - 25 août 2017 à 09h53

Monologue ennuyeux et lénifiant. Flaubert ne mérite pas d'être résumé de cette façon aussi pauvre. Le spectateur ne retrouve ni l'ambiance et à peine un soupçon du texte de l'auteur. Un enfant ne s'y retrouverai pas du tout. Spectacle à fuir.

Me Bovary Le 6 août 2017 à 17h20

Une très belle manière de découvrir Flaubert, surtout pour des jeunes qui n'ont pas pris l'habitude à lire. Bravo au comédien et à l'adaptation

Madame Bocary Par Kévinv (1 avis) - 15 juillet 2017 à 18h32

Zero

Madame Bovary Par Clémentine C. (1 avis) - 13 juillet 2017 à 23h27

J'ai emmené mes deux soeurs de 11 ans, elles ont adoré. Je précise qu'elles ne connaissaient pas du tout le roman. Ce fut une façon idéale de découvrir le texte en une heure. Le comédien alterne phases de narration dynamiques et extraits tirés de l'oeuvre, dans un canevas intelligent et bien mené. La narration est rythmée, convaincante, accessible, et elle fait goûter l'essentiel de Flaubert. Je recommande chaudement.

Madame Bovary Le 10 juillet 2017 à 09h40

Magnifique et envoutant. on est tenu en haleine du début à la fin, et l'on re-découvre avec bonheur les mots de Flaubert. merci

Madame Bovary Par DANIELE P. (3 avis) - 26 juin 2017 à 10h57

C'est toujours un grand plaisir de voir jouer André Salzet. Une fois de plus son jeu et l'adaptation de ce roman sont d'une grande finesse et nous donnent envie de relire le texte complet. Merci de nous offrir, un après midi de canicule, un si bon moment de théâtre. A recommander aux jeunes comme aux moins jeunes.

mme bovary Le 25 juin 2017 à 22h50

remarquable d'intelligence dans l'appropriation du texte . Jouissif dans l'interprétation du comédien qui vit vraiment l'histoire .Pas d'échappatoires dans la mise en scène , on se régale de la langue de Flaubert si bien servie et respectée . On sort avec une folle envie de relire le livre ...Chapeau et mer ci Monsieur Salzet . A recommander quel que soit l'âge .

Informations pratiques

Lucernaire

53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris

Bar Librairie/boutique Montparnasse Restaurant Salle climatisée
  • Métro : Notre-Dame des Champs à 166 m, Vavin à 234 m
  • Bus : Bréa - Notre-Dame-des-Champs à 41 m, Notre-Dame-des-Champs à 129 m, Guynemer - Vavin à 161 m, Vavin à 235 m, Rennes - Saint-Placide à 393 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Lucernaire
53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 3 septembre 2017

Pourraient aussi vous intéresser

- 27%
Le revizor

Théâtre le Ranelagh

- 29%
Gargantua

Théâtre de Poche-Montparnasse

- 15%
Illusions perdues

Théâtre de l'Atelier

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Le neveu de Rameau

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois

Spectacle terminé depuis le dimanche 3 septembre 2017