Logan de Carvalho, moitié voyageur

Lucernaire , Paris

Du 23 juin au 20 août 2017
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

A l'occasion du mariage de sa sœur avec un gitan, Logan de Carvalho s'interroge sur la communauté qu'il a quittée pour faire sa vie à Paris, et sa propre identité. Le comédien livre un spectacle très personnel, écrit en collaboration avec Vincent Dedienne et Anaïs Harté.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 20 août 2017

 

Logan de Carvalho, moitié voyageur

De

Logan de Carvalho

,

Vincent Dedienne

,

Anaïs Harté

Mise en scène

Gabriel Lechevalier

Avec

Logan de Carvalho

  • Logan et les gitans

Logan vient d’une famille de voyageurs, de gitans, même si ses parents se sont sédentarisés du côté de Clermont-Ferrand. Il aurait pu bicrave des vagos chourave des cartnies avec ses cousins et craillave des niglés avec sa racli mais d’ailleurs non, il n’aurait pas pu et il est donc devenu acteur, et pour ça il est parti à Paris. Sauf que voilà... Il apprend que sa petite soeur va se marier avec un gitan, un vrai, qui appartient à cette communauté que Logan vient tout juste de quitter...

C'est l'occasion pour lui de s’interroger sur sa propre identité, divisée entre la famille de laquelle il vient et celle qu'il découvre dans « le théâtre ». Seulement voilà, pour avoir des réponses il va devoir aller rencontrer son futur beau-frère sur un camp de gitan... Cette visite ne le laissera pas indemne... Et vous non plus !

Moitié Voyageur est un spectacle sur les gitans où on parle vite et mal et puis c'est drôle, où plusieurs pensées se confrontent et puis c'est beau. C'est le retour des gitans dans la vie de Logan quand sa soeur se fait enlever par amour. C'est le retour de Logan dans la vie des gitans, sur scène, seul mais avec plein de personnages pour l'aider à explorer ce monde qui fait partie de lui-même et dont lui ne fait plus vraiment partie.

Dans Moitié Voyageur Logan joue plus d'une dizaine de personnages, dont un camp de gitans à lui tout seul ! Le comédien qu'il est se régale à jouer de multiples personnages dans des situations confictuelles, et c'est par l'imaginaire du rire qu'il défriche les questions de l'identité et de la communauté. Dans ce spectacle, on ne cherche pas à détruire les clichés, on les dissèque, les étire, les fait grandir honnêtement pour réconcilier des personnages qui, au fond, s'aiment, mais vraiment tout au fond.

  • Un spectacle très personnel

Au départ je voulais faire un spectacle sur moi, mais je me suis rendu compte que c’était le bordel parce que je ne savais plus très bien qui j’étais. Alors j’ai fait un spectacle sur les gitans, j’ai fait de ma famille des personnages de théâtre, parce que eux, je vois à peu près qui ils sont, et ils sont plus marrants. Au final je crois que j’ai parlé d’eux pour me raconter moi. J’ai d’abord écrit seul, en m’intéressant à mon rapport à ma sœur qui, elle, a renoué avec la vie gitane. Émerge ainsi un premier texte que Vincent Dedienne et Anaïs Harté m’ont aidé à préciser, à rendre efficace. Ensuite on a continué à écrire à partir d’improvisation avec Gabriel Lechevalier, et les personnages qui peuplent ce spectacle ont pris corps et âmes. Dans Moitié Voyageur , je suis celui qui revient. Un jeune parisien devenu prétentieux, qui revient chez les barbares, de très beaux barbares que je vous propose de rencontrer parce que je crois qu’ils m’aident à vivre. En tout cas ils vous feront rire.

Logan De Carvalho, Auteur

  • Un spectacle thérapique

Mettre en scène Moitié Voyageur , c’est surtout accompagner Logan dans la découverte de toute la complexité, l’humour et les ambiguïtés que contient son histoire personnelle, la faire passer de l’intime au public. Pour cela nous avons usé de moyens que nous offre le théâtre : le masque et la farce pour prendre nos distances avec la réalité, le sketch pour en pousser l’absurde à son comble, et l’écriture naturaliste pour chercher à nous rapprocher d’une certaine vérité. Logan joue plus d’une dizaine de personnages dont un camp de gitans à lui tout seul, très justement. Le comédien qu’il est se régale à jouer de multiples personnages dans des situations conflictuelles et c’est par l’imaginaire du rire qu’il défriche les questions de l’identité et de la communauté. En mettant en scène Moitié Voyageur , moi qui ai bien intégré depuis tout petit que le communautarisme c’est mal, je me suis pris à rêver d’appartenir moi aussi tout entier à une si belle communauté de narvalos !

Gabriel Lechevalier, Metteur en scène

  • Lexique

Voyageurs : gitans, manouches.
Ex : Ce train ne prend pas de voyageurs.

Un gadjo, une gadji, des gadjés : Individu nonvoyageur, sédentaire.
Ex : On n'est pas des gadjés ! Se remplace indifféremment par paysans, paysannes, raclo, racli, gavalo, gavali, catch.

Chiner : Originellement mendier. Devenu avec le temps démarcher de porte en porte. Activité principale des voyageurs.
Ex : L'aut' jour je chine un paysan.

La chine : pays d'Asie. Mais aussi porte à porte, démarchage.
Ex : La chine, c'est toute ma vie.

(la) Chourave / (le) Tchor : (le vol), voler. Activité secondaire de la plupart de certains d'une partie de pas tous les voyageurs.

(des) Lovés : (des) sous.
Ex : Et ils l'ont fait sans lovés, hein !

Un niglo, des niglés : un-des hérissons, principale source de protéine des voyageurs en voyage.
Ex : Ben quoi ? Ouais on mange des niglés, tu manges bien des escargots toi, des huitres alors steuplé.

Terrain : Place désignée, parking, clairière, endroit lorsqu'il est habité par des voyageurs.
Ex : Y'a trop de joueurs et pas assez d'arbitres su'l'terrain.

Ça kets : ça va
Michto : bien.
Ex : - Ça kets ? - Michto !

Poums : Peur.
Ex : Non, j'ai pas poums. J'ai froid !

Colt : Froid.
Ex : Non, j'ai pas colt, j'ai poums !

Chtof : bête.
Ex : chtof et méchant.

Dickave, Loune : regarde(r)
Ex : Dickave là-bas ! Quoi ? Loune là.

Schnitz : mensonges
Ex : Il t'a dit qu'il avait pas rigolé, c'est des schnitz ça ma gueule !

Choukare : Beau, joli.
Ex : En vrai ma cousine, tu vas voir il est trop choukare l'acteur. (ne s'emploie pas pour ce spectacle.)

Trimard-e : travailleur-euse sédentaire
Ex : Elle m'a pris pour un trimard ou quoi ?

Narvalo, Narvali : Folle, fou.
Ex : Tous les personnages qu'il fait tout seul ce narvalo !

Bonne Dame de Lourdes, Saint Curé d'Ars : Saint-e-s patron-ne-s des voyageurs. Peut aussi servir à jurer.
Ex : Bonne dame de Lourdes, sur le p'tit saint curé d'Ars, j'ai failli mourir de rire.

Poksaw : yeux
Vichtre : Moche, laid.
Trek : sale
Tchadave : vomir
Ex : Comme ils sont vichtres ses poksaw, j'vais tchadave ça va être trek.

Marave : frapper (de préférence à mort)

(ses – tes – mes) morts : ancêtres décédés. Les siens servent à jurer.
Ex : Sur mes morts, il est bien fait ce lexique
Précédés d'un verbe, ceux des autres constituent l'insulte suprême.
Ex : Mange / baise /suce / arrose / rempaille / tes morts, toi, si tu veux pas venir voir mon cousin !

Table : table.
Ex : À table !

Linte, Zinda : interjection qui sert à plaindre, comme « le pauvre... »
Ex : - j'habite à Metz
- Zindaaaaaaa…

Moukave ta mouille : Au sens propre, petit village des Deux-Sèvres.
- Vous partez cet été ?
- Oui, on loue un gîte à Moukave ta mouille.
Au sens figuré : Ferme ta gueule !

Rare au monde : magnifque
Ex : Il est rare au monde ce spectacle !

Tor : interjection pouvant vouloir dire « regarde », « oh », « hé », « votre attention s'il vous plaît », ou toute autre chose.
On vous l'a dit, le gitan, c'est compliqué !

Avis du public : Logan de Carvalho, moitié voyageur

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(3)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Yves C. (5 avis) 07 août 2017

Belle performance Belle performance, très physique, où l'acteur se donne à fond.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marine B. (1 avis) 10 juillet 2017

Performance une performance d'acteur, passant d'un personnage à l'autre, passant du ralenti à l'accéléré, d'un objet imaginaire à un autre...sur fond de sociologie d'une famille...Logan se donne à 200% dans cette jolie salle aux canapés rouges...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Alain C. (30 avis) 03 juillet 2017

Attention soeurette.....Le gitan c'est............. Logan est un sang mêlé Gitan/Gadjo...Il est "monté"à Paris faire sa vie d'acteur et quand il voit sa soeur décidée à épouser un Gitan et vivre dans le campement un vent de rejet souffle en lui mais l'oblige à s'interroger sur ce qu'il est vraiment .Et ça donne ce subtil spectacle qui nous plonge dans ce monde de gitans qui tout à coup comme dans un rêve éveillé prennent vie et s'adressent à nous spectateurs nous obligeant à regarder toute cette communauté vivre , nous remuer et nous faire sourire car de la joie et de la tendresse ils en ont à revendre .......Si nous savons les approcher!En tout cas c'est un spectacle sincère et clin d'oeil qu'il faut prendre le temps d'écouter et j'ose même dire .....Vivre! Alain CLERO.
0
0

Spectacles consultés récemment