Les petites filles

1
2
3
4
5

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines , Montigny-le-Bretonneux

Du 12 au 13 mars 2019
Durée : 1h45

CONTEMPORAIN

Elles s’appellent Aglaé, Madelle, Fifi, Marthe, la môme Rosie, Nicole… Elles sont enfermées dans ce qui pourrait être une prison, voire un orphelinat, dont seule l’indulgence du public leur permettra de sortir. Elles vont donc devoir nous convaincre, se justifier, et surtout savoir se vendre pour échapper à leur sort.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Les petites filles

De

Marion Pellissier

Mise en scène

Marion Pellissier

Avec

Charlotte Daquet

,

Zoé Fauconnet

,

Jessica Jargot

,

Julie Mejean

,

Savannah Rol

,

Marie Vires

Elles s’appellent Aglaé, Madelle, Fifi, Marthe, la môme Rosie, Nicole… Elles sont enfermées dans ce qui pourrait être une prison, voire un orphelinat, dont seule l’indulgence du public leur permettra de sortir. Elles vont donc devoir nous convaincre, se justifier, et surtout savoir se vendre pour échapper à leur sort.

S’inspirant des mécanismes de la télé-réalité aujourd’hui à l’oeuvre dans nos sociétés contemporaines — et au sein desquelles se « vendre » au quotidien est devenu monnaie courante — Les Petites Filles nous renvoie vers un futur possible des unités carcérales, où la durée d’emprisonnement serait indéfinie, la seule porte de sortie étant de séduire et de prouver à un jury citoyen que l’on est devenu apte à rejoindre la société, à se plier à ses règles et à se conformer à une certaine image sociale.

Pour mener ce projet à la fois politique, social et dramaturgique, la jeune metteure en scène Marion Pellissier, nouvelle artiste associée à la Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines, s’inspire de l’exemple des prisons autogérées observées notamment aux Philippines, mais également des émissions de télé-réalité où, en vase clos, la mise en concurrence des uns contre les autres est cruellement mise en scène. En choisissant, à dessein, des personnages exclusivement féminins, elle explore les mille nuances avec lesquelles la dualité solidarité/rivalité en environnement hostile peut s’exprimer et interroge en profondeur la question du paraître, de l’image, de la représentation.

Un spectacle qui abolit le « 4ème mur » et met à nu les ressorts et les travers de la société du spectacle.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les petites filles

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment