Les justes story

1
2
3
4
5

Petit espace Pierre Cardin , Paris

Du 05 au 29 juin 2001

CLASSIQUE

SPECTACLE ANNULE.Comédie manga-musicale, clownesque aléatoire, 100% haineuse : ça ne peut pas être pire que ce que vous voyez déjà!
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 29 juin 2001

 

Les justes story

De

David Noir

Avec

Sonia Codhant

,

Jérôme Coulomb

,

Stéphane Desvignes

,

Jean-Hugues Laleu

,

Jacques Meystre

,

David Noir

,

Jean-François Rey

,

Miguel-Ange Sarmiento

,

Philippe Savoir

Attention Spectacle Annulé - Comédie Manga-Musicale Clownesque Aléatoire 100 % Haineuse

Vous ne savez pas ce qui vous attend. Nous non plus ! Chaque soir, plusieurs blocs de textes, issus d'un tout plus vaste constituant "les Justes-story", seront tirés parmi les cartes de notre jeu, par les premiers spectateurs arrivés, et interprétés dans la foulée. Chaque soir donne lieu à une représentation différente permettant de découvrir de nouveaux textes, d'affronter de nouvelles situations d'un même ensemble, à la façon des rencontres aléatoires dans un jeu vidéo. La durée et la densité du spectacle sont donc variables et soumises à la nature du tirage. Parfois, ça raconte ce que vous et nous comprenons ; parfois ... C'est autre chose. Le hasard guide le déroulement de ce que nous serons amenés à vous infliger.

Jeu télévisuel / Jeu d'acteur / Jeu de rôle / Jeu de société / Jeu de pouvoir

Ce qu'on appelle couramment la mise en scène me paraît chaque jour davantage un savoir-faire inepte, toujours balbutiant, dans quoi que ce soit qu'il me soit donné de voir. Un art puéril pour de faux enfants qui se forcent à rire ou à frémir autour de pâles idées sensées nous surprendre ou nous faire rêver. En ce qui me concerne, le fruit du souci du bel ouvrage ou du " travail bien fait " ne me surprend pas plus que le premier prix du meilleur ouvrier de France ; quant à rêver, mon sommeil est plus riche en évasion que l'imaginaire des artistes faiseurs de songes. De même, l'acteur voulant me faire croire au premier degré à son personnage me laisse supposer qu'il voudrait y croire lui-même. Est-ce vraiment une quête sincère et possible aux adultes que nous sommes, sans friser une naïveté proche de la bêtise ?

Pour moi, l'intérêt de la scène est ailleurs, dans ce qu'elle raconte d'elle-même, et ne peut au fond passer que par la dérision : notre vrai rapport à vous. Les meilleures pièces de Molière ou de Shakespeare que les théâtreux ne cessent de brandir, sans doute à juste titre, relèvent toujours de la terrible farce et de l'énorme grotesque. La tragédie, encore davantage, se situe dans une forme au énième degré, aussi mythologique que la bande dessinée, loin du réalisme des situations humaines. Tout ça racontait autre chose, avec les armes de son temps. Aujourd'hui, nous manquons d'une profusion d'actualités fraîches en la matière ; ou alors rien ne se passe ; ou alors c'est trop tard. Un art vivant trouve-t-il l'essentiel de son épanouissement aujourd'hui encore dans un éternel service de viandes froides même si elles furent excellentes ? Les jouer aujourd'hui est l'affaire du plaisir des acteurs qui devraient davantage se passer d'un quelconque " metteur en scène " pour interpréter ce qui leur plaît. Certains d'entre eux s'accrochent, veulent se faire croire par-dessus tout qu'ils y croient eux-même pour qu'enfin vous, public, croyiez en eux comme en des êtres humains possibles. Volonté de croire. Volonté de rêver "sur" sa possible magnificence, "sur" son gentil petit talent. Pour un être humain ambitieux, le talent c'est de réfléchir à ce qu'il fait ; survie animale. Le reste me semble débilité entre les débilités, triste comme la pitoyable et risible pseudo-accessibilité des arts du spectacle.

Art populaire ? Pourquoi pas, mais aussi virtuel, complexe, abstrait et trivial à la fois. Les musiques actuelles se sont, depuis longtemps, dissociées de leurs géniteurs classiques pour exister comme un genre à part entière. Le théâtre contemporain existe-t-il dans sa richesse possible, dans son foisonnement ? Je parle d'évolution des formes et du regard. Ces derniers temps, le manga dans la fraîcheur exotique de ses codes différents, ou le jeu vidéo, deviennent pour moi, davantage matière à une réflexion sur la représentation, comme la pop le fut en son temps sur la notion d'identité. Et vous, personnes venant entendre le théâtre ? Vous n'êtes pas toujours très exigeantes ou alors de la mauvaise manière, comme on l'est parfois avec ses enfants, injustement, ou trop discretes ou peut-être avez-vous perdu l'intérêt pour ce support ? Mais à qui est-ce que je parle ?

Le public, ça n'existe pas. Je ne vois que des individus les uns à côté des autres. Nous ne sommes pas différents de vous ; nous n'avons rien de commun avec " le Théâtre ", et les comédiens " magiciens". Merci bien. Moi, je me mets en situation, avec mes proches, dans ce qui me constitue, mon univers. Que pourrait-il y avoir d'autre ? Justement, les autres, mes pareils. Vous, que je dois bien appréhender via moi, par ce truchement psychique et (à bonne distance) physique, puisqu'il faut bien vous parler, tant vous ne cessez de le faire. Tant nous ne cessons de nous rencontrer. Télévision, pub, images, confidences, cinéma, banalités, points de vue, bruit de foule, métro... L'autre et son univers étranger à soi. Ni bons, ni méchants ; juste vous, eux, moi. La peur, et l'idée préconçue comme décor. L'île déserte est devenue très chère, et on aime toucher le sexe de ses contemporains, alors ... Mais pour chaque animal que nous sommes, la préservation nécessite un clan. L'homme n'est pas encore une espèce protégée pour lui-même. Vague village familial qu'une compagnie de théâtre ; mieux que l'isolement. Restent les mots comme véritables alliés indémodables. Je n'ai soif que de les proférer. salut !

David Noir

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les justes story

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment