Les guêpes de l'hiver nous piquent encore en novembre

du 15 au 17 juin 2023
1h15

Les guêpes de l'hiver nous piquent encore en novembre

Illusions, mensonges et simulacres. Yordan Goldwaser met en scène Les Guêpes, pièce en un acte d'Ivan Viripaev qui place trois personnages en pleine controverse. Ce qui avait pris les apparences du vaudeville se révèle être un dangereux labyrinthe théâtral et la comédie laisse place au drame.

  • Un dangereux labyrinthe théâtral

Trois amis, un absent, des vérités (?), l’envie d’y croire, des chatouilles, un petit bateau sur l’eau, Dieu qui n’y peut rien, une maudite pluie, et des guêpes qui piquent encore en novembre.

Illusions, mensonges et simulacres. Yordan Goldwaser met en scène Les Guêpes, pièce en un acte qui place trois personnages en pleine controverse, dans un espace nu au plus proche des spectateurs. Sarra affirme à son mari Robert, que son beau-frère Markus est venu lui rendre visite lundi dernier et qu'ils ont passé ensemble toute la journée. Mais leur ami Donald soutient que c'est chez lui que Markus a passé toute la journée de lundi. Si la thèse du mensonge n'est accréditée ni pour l'une ni pour l'autre version, quelle est celle que Robert doit croire ?

L’auteur russe Ivan Viripaev s'amuse à multiplier les fausses pistes et les chausse-trapes : récits contradictoires, inversion des identités, coups de théâtre. Ce qui avait pris les apparences du vaudeville se révèle être un dangereux labyrinthe théâtral et la comédie laisse place au drame. À quelle vérité s'arrimer dans un monde privé de Dieu ? L'homme est-il en mesure de supporter la responsabilité d'un monde sans dessein ?

Cette courte pièce s'amuse à dessiner les contours d'un univers mental, trouble et paranoïaque, dans lequel s’entrechoquent et se structurent des points de vue contraires. Un théâtre à la fois drôle et mystique, quotidien et métaphysique, une étude aussi absurde que fondamentale.

  • La presse

« Porter à la scène Les guêpes de l’été nous piquent encore en novembre du dramaturge Ivan Viripaev est une gageure : un théâtre de texte et d’acteurs à la fois absurde, métaphysique et psychologique, qui laisse peu de prise à la mise en scène. Yordan Goldwaser a l’intelligence de le comprendre et de tout miser sur ses trois comédiens, avec une totale confiance dans la force des dialogues. Le résultat est convaincant, et immensément drôle. » La Terrasse

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de l'Aquarium - La vie brève

La Cartoucherie - Route du Champ de Manoeuvres 75012 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Cartoucherie
  • Bus : Cartoucherie à 103 m, Stade Léo Lagrange à 618 m
  • En voiture : A partir de l'esplanade du château de Vincennes, longer le Parc Floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide. Au rond-point, tourner à gauche (parcours fléché).
    Parking Cartoucherie, 2ème portail sur la gauche.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de l'Aquarium - La vie brève
La Cartoucherie - Route du Champ de Manoeuvres 75012 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 17 juin 2023

Pourraient aussi vous intéresser

Passeport

Théâtre de la Renaissance

Denali

Marigny

Inconnu à cette adresse

Théâtre Antoine - Simone Berriau

Les bijoux de pacotille

Théâtre de la Bastille

Spectacle terminé depuis le samedi 17 juin 2023