Les Directeurs

du 14 septembre 2002 au 14 juin 2003

Les Directeurs

Alliances et rivalités dans une entreprise d'armement où les uns ramassent le bénéfice du travail des autres, sous l'oeil cynique d'un grand patron. Une comédie grinçante sur les coulisses du pouvoir.

2 " Molière " 2001
Meilleure pièce de création
Meilleur auteur : Daniel Besse


Présentation
Mots d’auteur

A l’intérieur d’une grande entreprise , on se prépare jour après jour à la négociation délicate d’un contrat de plusieurs millions de francs. De grands directeurs jouent leur plan de carrière. Face aux pressions internes (déstabilisations, mises en doute des compétences, rumeurs négatives) et externes (rencontres avec des journalistes de radio et de télévision), des stratégies différentes s’opposent ... sous l ’œil goguenard et cynique d’un grand patron. Une radiographie des grandes entreprises où l’on parle de chiffres bien sûr, mais aussi de ski, d’école, d’œnologie, d’art et de sexe.

Haut de page

« Ma pièce parle de l’entreprise, et aussi de l’individu dans l’entreprise, de sa lutte compulsive pour y conquérir une place. J’ai en tête cette phrase de Baudelaire « la vie est un hôpital dont chaque malade rêve de changer de lit ». Mais les hommes ne se contentent pas de rêver, ils se battent. Il y a autour de nous dans les grandes entreprises, des luttes shakespeariennes pour la conquête du pouvoir.
La bataille qui s’y livre est celle de l’image. Elle se déroule sur deux fronts : à l’intérieur des murs, et dans les médias. Sur ces deux fronts, on gagne des guerres et on les perd. On vit des ascensions foudroyantes, tout comme on subit des chutes vertigineuses. J’ai voulu représenter des grands directeurs dans l’exercice de leur travail, à la marge entre succès quotidien et calvaire quotidien.
L’objectif de cette pièce est aussi d’amener les spectateurs à rire, avec moi de ces grands diplômés dont l’excellence intellectuelle ne garantit pas l’excellence morale et psychologique. Je me suis moqué d’eux parce qu’à beaucoup d’égards, ils sont des gens comme les autres et qu’ils ne le savent pas toujours. Ils obéissent à des réflexes relationnels, des modes de comportements, des stéréotypes dont ils sont prisonniers et qui parfois les ridiculisent. Mon objectif n’est pas de dénoncer ce milieu mais d’en faire ressortir les responsabilités, et donc la grandeur, en même temps que la faiblesse, afin d’épingler certaines de ces contradictions... »

D. Besse

Haut de page

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de Poche-Montparnasse

75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Montparnasse
  • Métro : Montparnasse Bienvenüe à 60 m
  • Bus : Montparnasse - Cinémas à 39 m, Rennes - Littré à 94 m, Montparnasse à 107 m, Montparnasse - Rue du Départ à 123 m, Notre-Dame-des-Champs à 287 m, Gare Montparnasse à 348 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de Poche-Montparnasse
75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 14 juin 2003

Pourraient aussi vous intéresser

- 28%
Smile

Théâtre de l'Œuvre

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Spectacle terminé depuis le samedi 14 juin 2003