Le temps est la rivière où je m'en vais pêcher

1
2
3
4
5

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines , Montigny-le-Bretonneux

Du 16 au 18 mai 2019
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

,

Théâtre musical

Qui n’a jamais rêvé de vivre mieux avec moins ? D’alléger sa vie de tout ce qui l’encombre ? En s’inspirant des écrits du philosophe et naturaliste américain Henry David Thoreau, qui très jeune tenta l’expérience de la « vie dans les bois », David Gauchard signe ici un superbe poème musical sur l’Homme et son rapport à la nature. Pour mieux tenter de les réconcilier.
Continuer la lecture


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Le temps est la rivière où je m'en vais pêcher

De

David Gauchard

,

Thomas Poli

,

Laetitia Sheriff

Mise en scène

David Gauchard

Avec

Léonore Chaix

,

Vincent Mourlon

,

Nicolas Petisoff

,

Sophie Richelieu

Qui n’a jamais rêvé de vivre mieux avec moins ? D’alléger sa vie de tout ce qui l’encombre ? En s’inspirant des écrits du philosophe et naturaliste américain Henry David Thoreau, qui très jeune tenta l’expérience de la « vie dans les bois », David Gauchard signe ici un superbe poème musical sur l’Homme et son rapport à la nature. Pour mieux tenter de les réconcilier.

Juillet 1845. L’écrivain Henry David Thoreau se retire dans une cabane au bord d’un étang. Il y vivra deux ans, en totale harmonie avec la beauté des paysages et la violence des éléments. Neuf ans plus tard, il publie Walden ou la vie dans les bois, texte fondateur dans lequel il questionne le mode de vie occidental.

C’est à partir de cette expérience de « simplicité volontaire » en pleine nature que le metteur en scène David Gauchard réinterroge ici notre rapport au temps — celui que l’on s’impose, auquel on voudrait souvent échapper — et au milieu qui nous entoure. Un poème musical, une ode joyeuse à la décroissance, célébrée par quatre comédiens, un musicien et une chanteuse qui se proposent de devenir sous nos yeux de véritables « arpenteurs ».

« Il faudrait se lancer dans la plus courte des balades comme si l’on entreprenait une immortelle aventure, sans espoir de retour ». A l’heure où l’on n’a jamais autant parlé de la place de l’Homme face à son environnement, une invitation à rester en mouvement, à repenser le passé, pour mieux anticiper le futur !

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le temps est la rivière où je m'en vais pêcher

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment