Le paradis des autres

1
2
3
4
5

Cirque électrique , Paris

Du 10 au 14 octobre 2018
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

Croyant ou pas, nous pensons tous avoir notre propre image du Paradis, cultiver une représentation singulière de l’Eden. Et bien imaginez que vous soyez promis au Paradis, vous y arriviez enfin, heureux et serein. Mais vous vous apercevez que vous n’avez pas atterri là où vous deviez arriver : on vous a envoyé dans le Paradis des « autres » !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 14 octobre 2018

 

Photos & vidéos

Le paradis des autres

De

Antoine Germa

Chorégraphie

Alexandre Blondel

Mise en scène

Fabien Casseau

Avec

Alexandre Blondel

,

Anusha Emrith

,

Pierre-Emmanuel Sorignet

A partir de 10 ans.

  • Le début d'un long périple

Croyant ou pas, nous pensons tous avoir notre propre image du Paradis, cultiver une représentation singulière de l’Eden. Mais depuis bien longtemps on a tenté de mettre en cage le Paradis. Depuis des siècles et des siècles, le Paradis se dit et se raconte, se dessine et s’imagine. Comment faire sauter les verrous de cet imaginaire ? Comment s’approprier ce lieu et lui redonner sa liberté ?

Et bien imaginez que vous soyez promis au Paradis, vous y arriviez enfin, heureux et serein. Mais vous vous apercevez que vous n’avez pas atterri là où vous deviez arriver : on vous a envoyé dans le Paradis des « autres ». Bien sûr, on pourrait n’y voir qu’une simple erreur d’aiguillage mais on est loin d’en imaginer toutes les conséquences : vous pensiez être arrivés à destination alors que vous n’êtes qu’au début d’un long périple...

Nous avons voulu faire le récit le plus fidèle possible de cette épopée intérieure.

Par la Compagnie Carna.

  • Le Cycle Quand les sciences sociales rencontrent la danse

Les projets de la compagnie Carna et de la Compagnie Pierre-Emmanuel Sorignet résultent d’un constat commun : les sujets sociaux sont assez peu traités par l’art chorégraphique contemporain, alors même que le corps, instrument privilégié du danseur, est un signifiant social majeur.

Il s’agit donc de remettre au centre du processus de création et de l’ambition esthétique la façon dont nous sommes traversés dès l’enfance par le social. Ce dialogue entre sciences humaines et création est une des ambitions de ces projets dont le matériau est constitué de références littéraires et religieuses. Le regard particulier posé par ces deux chorégraphes sur le monde social, incite à comprendre les métamorphoses de la question sociale et d’en dégager à la fois des thématiques de création mais aussi des méthodologies originales.

Ils vous proposent 3 pièces chorégraphiques qui puisent leurs essences dans des problématiques de notre société contemporaine. Chaque pièce est la traduction physique et sensible de concept sociologique, de réflexion sociétale et d'entretiens multiples liés, entre autre, à notre relation au travail, à la religion, à l'intime.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le paradis des autres

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment