Le fils

Dernier volet de la trilogie, après La mère et Le père, Florian Zeller signe Le fils, pièce mise en scène par Ladislas Chollat, avec Yvan Attal.
Après La mère et Le père, Florian Zeller signe le dernier volet de sa trilogie autour des liens familiaux. Ladislas Chollat met en scène Yvan Attal, Anne Consigny, Elodie Navarre et le formidable Rod Paradot dans cette pièce bouleversante qui nous interroge sur la dépression à l'adolescence et le sentiment d'impuissance et de culpabilité des parents.

Molière 2018 de la révélation masculine (Rod Paradot)

  • Le mal-être d'un enfant de divorcés

Nicolas a dix-sept ans et semble avoir du mal à vivre. Il n'est plus cet enfant lumineux qui souriait tout le temps. Que lui est-il arrivé ? Et pourquoi ne va-t-il plus en cours ?

Dépassée par les événements, sa mère (Anne Consigny) ne sait plus quoi faire, et Nicolas demande à vivre chez son père (Yvan Attal). Ce dernier va tout faire pour tenter de le sauver et lui redonner le goût de vivre.

  • La presse

« Sur la douleur de grandir et d’être séparé, Florian Zeller trouve les mots simples et vrais, sachant à chaque instant concerner son public, le renvoyer à sa mémoire et à ses doutes. » Fabienne Pascaud, Télérama TT

« Chef-d’œuvre de profondeur, de sensibilité, d'intelligence... La mise en scène ingénieuse et sobre, avec un jeu de décors coulissants, prend soin de laisser aux acteurs le temps de développer leur jeu. Et transmettre à la salle leurs émotions. » Le Point

« Rod Paradot est remarquable en ado rongé d’angoisses, centre de ce drame familial à l’atmosphère pesante que met en scène avec sensibilité Ladislas Chollat (...) Spectacle dont on se souvient longtemps. » Le Parisien ***

« Ce mélodrame profond se mue en une puissante quête d’émotion... Elle est fructueuse, et évite le pathos, grâce à la sobriété du texte, la force du non-dit, et grâce aux comédiens, subtilement dirigés par Ladislas Chollat. » Les Echos

« C’est le phénomène du silence assourdissant. Plus c’est feutré, plus c’est violent. Zeller rejoint là les plus grands cris de l’enfance lancés par les écrivains parvenus à l’âge adulte. Ladislas Chollat, dans sa mise en scène, a bien compris qu’ici tout était tranquillité trompeuse et la soirée est parfaitement réglée dans sa progression douce et inéluctable. (...) On sort bouleversé, avec notre bonne conscience pour un temps explosée. » Gilles Costaz, Webtheatre

  • Note d'intention

« Dans La Mère comme dans Le Père, le spectateur était invité à expérimenter de l’intérieur les égarements psychiques dont il était question : la dépression dans La Mère et la démence dans Le Père. Ici, à l’inverse, le trouble dont semble souffrir le fils demeure impénétrable.

Pourquoi ce garçon de 17 ans a-t-il tant de mal à vivre ? D’où lui vient cette détresse soudaine ? Ceux qui l’entourent tentent de l’aider, mais ne parviennent pas à comprendre ce qui lui arrive. Le mystère reste entier, opaque, insaisissable. Traverse-t-il un épisode dépressif ? Lui est-il arrivé quelque chose au lycée ? Est-ce seulement l’adolescence ? Ou bien se sent-il abandonné en voyant son père fonder un nouveau foyer ?

L’épreuve des parents tient précisément au fait que ces questions ne trouvent pas de réponses. Or il n’y a rien de plus douloureux que de voir souffrir une personne aimée sans pouvoir l’aider... Je voulais, à travers cette pièce, me rapprocher de ce moment où quelque chose se déchire : l’enfant que nous avons élevé cesse d’être celui que nous connaissions, pour devenir un être autonome, inquiétant et qui nous échappe. Cette pièce raconte l’histoire d’un père qui tente de sauver son fils (...) »

Sélection d’avis du public

le fils Le 27 mai 2018 à 18h10

belle mise en scene tres bien joué, pièce très bien construite

Emotion Par Claude F. - 18 mai 2018 à 18h52

Pièce tragique interprétée avec brio par le "père et le fils", moment difficile mais oh combien émouvant d'un réalisme fort. Merci. Bernadette et Claude

Quelle émotion! Par Béatrice P. - 13 mai 2018 à 13h04

Un jeu d’acteurs extraordinaires, un texte d’une telle justesse. A voir absolument

Belle émotion Par PhilippeB - 10 mai 2018 à 18h44

Des comédiens excellents qui permettent de vivre avec une grande émotion ce très beau récit de Florian Zeller

Synthèse des avis du public

3,8 / 5

Pour 36 Notes

47%
22%
11%
6%
14%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

4 36 5
le fils Le 27 mai 2018 à 18h10

belle mise en scene tres bien joué, pièce très bien construite

Emotion Par Claude F. (1 avis) - 18 mai 2018 à 18h52

Pièce tragique interprétée avec brio par le "père et le fils", moment difficile mais oh combien émouvant d'un réalisme fort. Merci. Bernadette et Claude

Quelle émotion! Par Béatrice P. (3 avis) - 13 mai 2018 à 13h04

Un jeu d’acteurs extraordinaires, un texte d’une telle justesse. A voir absolument

Belle émotion Par PhilippeB (4 avis) - 10 mai 2018 à 18h44

Des comédiens excellents qui permettent de vivre avec une grande émotion ce très beau récit de Florian Zeller

Par moniqued (22 avis) - 30 avril 2018 à 12h40

Une mise en scène très astucieuse.. une pièce bien interprétée, un texte qui sonne juste, On pourrait dire que certains problèmes sont d'actualité.... Le jeune PARADOT semble promis à un bel avenir..

Remarquable mais inconfortable Par Eric L. (1 avis) - 29 avril 2018 à 23h27

Le spectacle en lui-même est remarquable, excellent, de haute volée. Yvan Attal, Anne Consigny ont la classe comme d'habitude. Rod Paradot est un immense talent plein d'avenir. Bravo ! Mais alors ce théâtre, d'un autre temps n'est plus adapté à l'homo sapiens 2018. C'est comme pour les avions, les trains ou les bus, nos fémurs un tantinet rallongés ne supportent plus. Deux heures, c'est long, heureusement que le talent des artistes l'emporte. Pour les acteurs, un grand merci. Pour les hébergeurs désolé mais nous sommes à l'heure du 4K. Si vous ne bougez pas, Uber vous expliquera :/

Déception Par GILLESC (9 avis) - 27 avril 2018 à 00h21

J'avais cru à La Grande pièce... et nous fûmes déçus Yann Attal n'est pas au niveau, Anne Consigny sauve presque la mise; quant au texte, intéressant dans l'ensemble, il se ridiculise dans la scène familiale avec le psychiatre, pas réaliste pour deux sous

A NE PAS MANQUER Le 22 avril 2018 à 19h45

Pièce pleine de rebondissements, interprétée de façon magistrale. Bravo et standing ovation.

Des interprétations très authentiques Par sabrinad (1 avis) - 20 avril 2018 à 11h37

Magnifique interprétation sur un très beau texte de Florian Zeller. Sujet pourtant très difficile et intime. Bravo!

Le 26 mars 2018 à 09h52

Pièce moins réussite que "Le père". La 1° moitié de la pièce semble banale et relativement plate. Mais à la lumière du mal de vivre des jeunes, se fait jour l'inévitabilité du suicide et cela devient très fort.

Époustouflant Par Bruno G. (1 avis) - 26 mars 2018 à 07h49

Distriution parfaite, tous les acteurs sont dans leur leur rôle et, la performance de rod Paradot ! Quelle sincérité, un grand.

Le 24 mars 2018 à 08h49

Une belle pièce toute en finesse et en tensions psychologiques.yvan Attal et Anne Consigny magistraux.A ajuster.

Par Elisabeth I. (1 avis) - 22 mars 2018 à 22h01

Subtil,ėmouvant et tellement bien interprété!!

Par Anne L. (1 avis) - 11 mars 2018 à 19h11

Pièce Contemporaine avec une très grande profondeur d'âme. Acteurs au somment de leur art. Une pièce brillante. Les émotions vous envahissent tout au long de la pièce. A voir sans réfléchir. Un cruel aperçu du mal du siècle.

Poignant ! Par Jean-Pascal T. (12 avis) - 10 mars 2018 à 20h48

Décidément, après "la mère" et "le père", Florian Zeller nous livre un nouveau chef d'oeuvre. Une pièce admirablement écrite, qui sonne juste et qui ne laisse pas le spectateur intact ! Yvan Attal et Anne Consigny sont tout bonnement admirables et le jeune Rod Paradot absolument époustouflant ! L'émotion que les comédiens transmettent est d'ailleurs palpable dans la salle. Une mention spéciale pour Ladislas Cholat qui parvient à mettre en scène les différents tableaux avec des décors mobiles et sobres qui mettent encore plus en valeur le texte et le jeu des comédiens. Quel bouquet de talents !!

Informations pratiques

Comédie des Champs-Elysées

15, avenue Montaigne 75008 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Champs-Elysées Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Alma - Marceau à 183 m
  • Bus : Alma - Marceau à 68 m, Marceau - Pierre 1er de Serbie - Place de Beyrouth à 330 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Comédie des Champs-Elysées
15, avenue Montaigne 75008 Paris
Spectacle terminé depuis le mardi 29 mai 2018

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
- 44%
Un Tramway nommé Désir

Théâtre des Bouffes Parisiens

Camus

La Scène Libre

- 16%
Music-Hall Colette

Tristan Bernard

Spectacle terminé depuis le mardi 29 mai 2018