Le Misanthrope

Paris 18e
du 3 au 19 septembre 2013

Le Misanthrope

CLASSIQUE Terminé

Dans une pièce à la construction aussi parfaite qu'un jardin à la française, Molière confronte deux vues opposées sur l'amour, qui conduiront Alceste à repousser Célimène. Deviendra-t-elle La Misanthrope  ?
  • Qui d'Alceste ou de Célimène est le véritable Misanthrope ?

Alceste et Célimène. L'Homme face à l'Eternel féminin. Elle n'est que légèreté, il n'est qu'exigence. Elle se veut libre, il est jaloux.

Dans une pièce à la construction aussi parfaite qu'un jardin à la française, Molière confronte deux vues opposées sur l'amour, qui conduiront Alceste à repousser Célimène. Deviendra-t-elle La Misanthrope ?

  • Note d'intention de la metteur en scène

« Il est d'usage de s'exprimer sur la motivation qui vous a conduit à désirer mettre en scène l'œuvre, en l'occurrence Le Misanthrope, et à dégager les principales intentions qui vous conduiront dans cette entreprise. Pour avoir joué pendant vingt ans le rôle d'Eliante dans la mise en scène de Jean-Laurent Cochet, rôle quelque peu effacé, qui m'a permis d'observer avec sérénité les mouvements divers des différents protagonistes, j'ai pu vivre de l'intérieur le rythme qui agit comme un ébranlement profond sur chaque personnage. Dire que le théâtre est avant tout un auteur et des comédiens, c'est avancer une évidence. Outre le désir personnel de monter ce chef-d'œuvre, je me suis attachée à réunir une distribution sans laquelle j'aurais renoncé.

Mon intention première est donc la réunion d'acteurs qui « respirent » le texte, le parlent, le déjouent, l'approfondissent, le simplifient, le rendent clair, humain et sensible avant tout. Le travail consistera à faire entendre, réentendre la pensée seule, débarrassée des fausses émotions, du « sur jeu ». À faire surgir la situation, donc les caractères, avec évidence et clarté. Entendre Clara Haskil restituer la violence première qui a fait composer Mozart, est pour moi une référence, un guide. Être dans la pureté de l'exécution.

Pour ce qui est de la « scénographie » nous serons dans un univers féminin, doux, vaporeux, qui contrastera avec la violence, et même la cruauté de la situation dans laquelle évoluent les personnages.

Nous sommes à la Cour de Louis XIV, il semble que deux thèmes s'articulent. L'Ennui et la Jalousie auxquels tous les êtes, hormis Célimène, sont plus ou moins confrontés. Alceste et Célimène attirent chacun d'entre eux et les révèlent comme des âmes en souffrance, dissimulées par le carcan de l'époque.

Célimène est à mes yeux le personnage le plus mystérieux du répertoire. Molière ne nous dit rien d'elle, « une jeune veuve de 20 ans. ». Elle est une énigme enveloppée dans un mystère. Par son irrésistible séduction, où l'humour joue un grand rôle, elle révèle chacun à sa propre sensualité. Il apparaît que comme Dom Juan, elle s'«offre» une fois. Elle provoque des dégâts, mais l'égoïsme de chacun finit par les protéger. « Il est dangereux de vouloir réformer quiconque »

Le Misanthrope est la tragédie de la pureté. Celle d'Alceste avant tout, qui, aveuglé, par son intransigeance, n'entendra pas Célimène qui, s'il l'avait comprise, lui aurait montré le chemin de l'Amour (Pour cela, il faudra attendre une certaine Silvia, au siècle suivant). Serait-ce Célimène le Misanthrope ? »

Michèle André

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

La Cigale

120, bd Rochechouart 75018 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Pigalle Vestiaire
  • Métro : Pigalle à 137 m
  • Bus : Rochechouart - Martyrs à 27 m, Pigalle à 196 m, Trudaine à 320 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

La Cigale
120, bd Rochechouart 75018 Paris
Spectacle terminé depuis le jeudi 19 septembre 2013

Pourraient aussi vous intéresser

Les Démons

Comédie-Française - Salle Richelieu

- 22%
Montaigne, les Essais

Théâtre de Poche-Montparnasse

- 20%
Le menteur

Théâtre de Poche-Montparnasse

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Spectacle terminé depuis le jeudi 19 septembre 2013