Le Médecin malgré lui - Los Angeles 1990

Lucernaire , Paris

Du 29 mai 2013 au 16 janvier 2014
Durée : 1 heure

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

,

Familial

Le collectif Le Pack s’empare du grand classique de Molière et le transpose dans la jungle urbaine américaine des années 90. Un spectacle fidèle au texte, énergique et divertissant, qui se voit volontiers en famille !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 janvier 2014

 

Photos & vidéos

Le Médecin malgré lui - Los Angeles 1990

De

 Molière

Mise en scène

Quentin Paulhiac

,

Aurélien Rondeau

Avec

Pierre-Edouard Bellanca

,

Lydia Besson

,

Benjamin Bourgois

,

Augustin de Monts

,

Sébastien Faglain

,

Jean Fornerod

,

Quentin Paulhiac

,

Sophie Staub

  • Une comédie savoureuse

Sganarelle, vit dans un terrain vague de Los Angeles avec sa femme, Martine, qu'il bat. Cette dernière, pour se venger, va le faire passer pour un illustre médecin. Sganarelle va se retrouver entraîné par deux hommes de mains peu commodes chez leur riche patron américain où il devra soigner sa fille.

Le saviez-vous :

Ce spectacle, créé à La Gaité Montparnasse, a été joué plus de 300 fois après avoir triomphé trois années de suite au Festival d'Avignon.

Distribution en alternance.

  • Note d'intention

Notre mise en scène vise à faire entendre cette pièce du XVIIème d’une façon pertinente et... moderne !

Pour cela, nous nous sommes fixé des contraintes absolues quant au respect de la lettre et de l’esprit de l’oeuvre originale tout en nous autorisant une totale liberté dans son traitement : Molière, tout Molière, rien que Molière. La cohérence de notre proposition et sa fidélité à l’oeuvre originale offrent au spectateur une vision renouvelée etinédite de la pièce.

Nous avons choisi de déplacer l’action dans un contexte contemporain : le Los Angeles des années 1990 avec ses ghettos, qu’ils soient riches ou pauvres. Pourquoi cette transposition aux Etats-Unis ?

Tout d’abord parce que l’outrance des personnages du Médecin malgré lui trouve une résonnance immédiate dans les archétypes sociaux de la population américaine. Les personnages sont ici des figures américaines typiques : des “homeless”, une serveuse de “dinner”, des émigrés mexicains au service d’un riche concessionnaire Cadillac...

Ensuite parce que cette société, avec ses clichés, ses poncifs, fait dorénavant partie de notre imaginaire collectif. Dès lors, mettant en scène des figures connues et identifiables, nous proposons au public un éclairage nouveau sur la satire. Nous ambitionnons que le propos s’en trouve renforcé malgré l’apparente irrévérence envers l’auteur.

Notre mise en scène est nourrie de références cinématographiques et télévisuelles, et nous nous sommes attachés à recréer ces images sur le plateau. Enfin, nous espérons ne pas avoir oublié l’essentiel... pourvu qu’on rigole !

Aurélien Rondeau et Quentin Paulhiac

  • La presse en parle

« Le Médecin Malgré Lui - Los Angeles 1990 a le grand mérite de décaper le mythe, tout en restant fidèle au texte, livrant une partition d’une modernité fascinante. Un moment d’abandon total face à ce tourbillon d’énergies délirantes et d’inventivités débordantes à travers la mise en scène explosive de Quentin Paulhiac et Aurélien Rondeau. » Camille Hispard, toutelaculture, 7 juin 2013

« C’est extravagant, vif et drôle. Augustin de Monts fait un très bon Sganarelle. Un spectacle divertissant et sympathique qu’on peut voir en famille et que les jeunes ados adoreront. » Sylviane Bernard-Gresh, Télérama sortir, 19 juin 2013

« Dans leurs costumes contemporains, leurs décors à l'arrache, les comédiens insolents, énergiques et gais font redécouvrir la pièce, électrisent le texte. Curieusement, dans la scénographie 1990, le génie de la langue 1660 explose dans toutes ses inventions, ses fulgurances comiques, ses géniales intuitions. » Fabienne Pascaud, Télérama, le 31 août 2013

« La grande habileté de la mise en scène a été de jouer avec les stéréotypes du cinéma américain. Elle en est paradoxalement plus lisible et plus savoureuse. Les comédiens jouent avec une aisance remarquable. » Le Journal du dimanche

« Ça marche, le public rit aux éclats. Une dose de bonne humeur à avaler sans prescription médicale Et si le principe actif reste fidèle, presque mot pour mot, au texte original, ce Médecin malgré lui version « Los Angeles 1990 » fait passer la pilule avec le rire pour seul effet secondaire. » La Provence

« Le Pack signe avec cette pièce une magnifique réussite. La salle était comble, les spectateurs riaient aux éclats. » La Marseillaise

« L’interprétation et la mise en scène font l’unanimité » Le Télégramme

« Le pari est gagné ! » Ouest France

« Un médecin malgré lui survitaminé, servi au quart de poil par un gang de jeunes comédiens que déploie une mise en scène remarquable d’astuce.  » L'Effeuile du Off

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Médecin malgré lui - Los Angeles 1990

13 Notes

15 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(10)

Très bon


(3)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Hugues Olivier C. (2 avis) 26 décembre 2013

MEDECIN MALGRE LUI Un spectacle étonnant, des comédiens surprenants tout pour vous plaire à chaque représentation, quelque chose de nouveau !! nous y solles allés 4 fois et nous y revenons
1
0
1
2
3
4
5
Par

Hugues Olivier C. (2 avis) 26 décembre 2013

MEDECIN MALGRE LUI UN spectacle magique , des comédiens surprenants à chaque représentation , nous les avons vus 4 fois et nous y retournons pour le plaisir partagé
1
0
1
2
3
4
5
Par

Gauthier D. (1 avis) 29 novembre 2013

Excellente adaptation, comédiens talentueux, mise en scène intelligente et très créative, allez y sans hésiter !
1
0
1
2
3
4
5
Par

Sébastien K. (1 avis) 14 novembre 2013

Le Médecin malgré lui - Los Angeles 1990 Vous serez étonnés de voir comment une mise en scène autour des années 90 à Los Angeles peut se marier avec les textes de Molière !!! A voir.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Denis G. (1 avis) 21 juillet 2013

Le Médecin malgré lui - Los Angeles 1990 Excellente adaptation contemporaine. Magnifiquement interprétée par une troupe pleine de vie. À voir sans hésiter.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Sylvie G. (33 avis) 11 janvier 2016

trsè bon moment de théâtre que ce médecin revisité. Les acteurs ont une énergie incroyable. Bravo pour l'inventivité de la mise en scéne. on rit beaucoup.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Michèle C. (23 avis) 09 janvier 2016

extraordinaire Merveilleuse pièce qui montre que Molière passe les siècles sans une ride. Enorme créativité de mise en scène. Jubilation, émotion, rires, tout y est pour passer une merveilleuse soirée et réviser nos classiques. Bravo à toute la troupe sans oublier le créateur de cette pièce, le metteur en scène et les acteurs absolument merveilleux.
0
0
1
2
3
4
5
Par

ClaudeOu (2 avis) 05 janvier 2016

Formidable! Très belle réussite: le jeu de Sganarelle est excellent et les serviteurs mexicains parfaits! Un grand moment de rire et de détente avec un "Molière" rajeuni.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Philippe G. (2 avis) 04 janvier 2016

Transposition réjouissante ! Un joli moment de temps suspendu, de rire et de réjouissance passé en famille avec mes ados hilares dans ce petit théâtre très sympa, cette petite salle où l'on est proche de la troupe, cette petite troupe qui s'éclate visiblement, cette petite musique géniale qui rythme les mouvements de décors, cet univers déniché dans nos représentations cinématographiques et télévisuelles actuelles.... tout ceci pour un GRAND saut aussi audacieux qu'harmonieux du texte intemporel de Molière.... Toute la salle fut "à fond" avec eux sur scène, jubilant avec notre Sganarelle gourmand (de la magnifique nourrice) au grand coeur ! bref, on a adoré !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Isabelle S. (1 avis) 20 décembre 2015

Quelle performance ! Pleurer de rire sur un texte de Molière, et oui, c'est possible ! Le texte est parfaitement respecté, mais transposé intelligemment avec audace, humour, bonne humeur, décalage... Les comédiens sont "à fond", on ressent le plaisir de jouer ensemble. Une mention particulière pour Augustin de Monts, alias Sganarelle, qui insuffle une énergie incroyable à la pièce et qui est irrésistible. On a ADORE !
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment