Le Mardi à Monoprix

1
2
3
4
5

Théâtre IVT - International Visual Theatre , Paris

Du 05 au 08 avril 2018
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

Une femme, la narratrice, rend visite à son père chaque mardi pour s’occuper de lui, faire son ménage et l’accompagner à Monoprix. Mais le père a du mal à reconnaître dans Marie-Pierre, sa visiteuse, le fils qu’il a aimé autrefois, lorsqu’il était un garçon et qu’il s’appelait Jean-Pierre. Spectacle bilingue en Langue des Signes Française et en français parlé. Tout public dès 14 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


 

Le Mardi à Monoprix

De

Emmanuel Darley

Mise en scène

Eric Vanelle

Avec

Marc Compozieux

,

Delphine Saint-Raymond

Spectacle bilingue en Langue des Signes Française et en français parlé. Tout public dès 14 ans.

Marie-Pierre rend visite à son père chaque mardi pour s’occuper de lui, faire son ménage et l’accompagner à Monoprix. Mais ces rendez-vous se passent mal : le père ne reconnaît pas dans sa visiteuse, le fils qu’il a aimé autrefois, lorsqu’il était un garçon et qu’il s’appelait Jean-Pierre.

Comment aimer cette Marie-Pierre qui enlève un fils à son père ? Comment traverser en talons hauts et en jupe un village où l’on a grandi en petit garçon ? Cette pièce adaptée d’un roman d’Emmanuel Darley laisse le « pourquoi » de côté, et s’interroge sur le « après ». Changer de sexe, et après ? Qui devient-on, comment le vit-on ?

Marie-Pierre a été Jean-Pierre et les deux cohabitent toujours en une même personne. La mise en scène explore ces deux facettes à travers deux langues qui se répondent en essayant de se comprendre, français et langue des signes.

« La première fois que l’on arrive changée comme ça transformée là telle quelle c’est quelque chose de traverser des rues et des lieux qu’avant on connaissait. Tout qui vous regarde les gens les murs les pierres. On est dévisagé. Non. Dévisagé c’est pour le visage non juste le visage ? Tête aux pieds-là plutôt on dirait. Regardée en tous sens retournée secouée pour trouver sans doute le quelque chose-là qui cloche ».

Par la Compagnie de l’Inutile.

Avis du public : Le Mardi à Monoprix

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment