La vie de Galilée

Paris 6e
du 27 février au 22 septembre 2013
1h10

La vie de Galilée

Le spectaculaire combat de la Renaissance dans l'œuvre testamentaire de Brecht  : révolution des astres et du peuple pour un spectacle magique, burlesque et scientifique.
  • Une pièce politique, historique, scientifique et philosophique

Cette œuvre testamentaire de Brecht nous plonge dans la passion et la folie du terrible combat qu’entretenaient entre elles les autorités – scientifique et religieuse – de l’époque. Celui qui voulait penser un autre monde possible devait affronter la rigueur de l’Inquisition.

Commencée en 1936 par Brecht en exil, alors que l’Allemagne est sous le joug nazi, la pièce est réécrite en 1945 après Hiroshima. C’est bien de notre monde dont il est question. Dans une jouissive énergie, quatre comédiens, tour à tour chanteurs et musiciens, interprètent une vingtaine de rôles. Un conteur amusé, poly instrumentiste, créateur de sons et de musiques en direct, insuffle une pliure du temps. Il symbolise l’homme désabusé, mettant en résonance et à distance les propos de Brecht.

De la musique, du rire, mais aussi de l’engagement et de la poésie pour cette œuvre magistrale et peu connue de Brecht, qui nous éclaire sur la Renaissance et fait écho à notre siècle. Galilée n’est pas un héros, il court après l’argent et la gloire pour faire reconnaître ses découvertes : et si on participe à ses regards passionnés vers les étoiles et sur les hommes, on assiste aussi à ses compromissions.

Avec les voix de Christophe Alévèque, Françoise Cadol et Pierre Dourlens.

  • La presse

«  La Compagnie du Grand soir propose, (...) une version allégée de 1h20. Allégée, mais non dénuée d’intelligence ! Et ce qui peut passer au départ pour un étalage des genres et savoir-faire, dévoile, au fil du spectacle, une véritable finesse, une maîtrise parfaite et une compréhension indéniable de l’œuvre brechtienne. » Rachelle Dhéry, Un fauteuil pour l'orchestre, mars 2013

« Tout en gardant un oeil militant sur l’actualité, Christophe Luthringer et sa troupe ont tout à la fois honoré Brecht et apporté une fantaisie voire une dimension clownesque que n’aurait pas renié Molière » Vaucluse Le Dauphiné, 12 juillet 2012

« Fidèle au voeux de Brecht de faire un théâtre réflexif et critique, le metteur en scène Christophe Luthringer nous embarque en même temps dans un univers théâtral féerique et jubilatoire » La Marseillaise, 24 juillet 2012

« D’une redoutable efficacité, des scènes totalement magiques… le ton est donné, la portée universelle, la lutte contre l’obscurantisme toujours d’actualité. Les comédiens habitent plusieurs rôles, avec bonheur, verve, enthousiasme, une justesse de jeu qui contribue a rythme sans faille de la pièce. On rit beaucoup, jamais sottement ! » Zibeline, Juillet 2012

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Lucernaire

53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris

Bar Librairie/boutique Montparnasse Restaurant Salle climatisée
  • Métro : Notre-Dame des Champs à 166 m, Vavin à 234 m
  • Bus : Bréa - Notre-Dame-des-Champs à 41 m, Notre-Dame-des-Champs à 129 m, Guynemer - Vavin à 161 m, Vavin à 235 m, Rennes - Saint-Placide à 393 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Lucernaire
53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 22 septembre 2013

Pourraient aussi vous intéresser

- 28%
Smile

Théâtre de l'Œuvre

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 38%
Lady Agatha

Michodière

Spectacle terminé depuis le dimanche 22 septembre 2013