La seconde surprise de l'amour

1
2
3
4
5

Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier , Paris

Du 05 novembre au 04 décembre 2021
Durée : 1h50

CLASSIQUE

,

Vaudeville

Revenant à un théâtre qui fait « une confiance inouïe à la cure par le langage », Alain Françon, grand directeur d’acteurs, a confié cette partition à de jeunes interprètes qui en restituent toute la subtile vivacité.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 31,50 €,23,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

La seconde surprise de l'amour

De

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Mise en scène

Alain Françon

Avec

Thomas Blanchard

,

Rodolphe Congé

,

Suzanne De Baecque

,

Pierre-François Garel

,

Alexandre Ruby

,

Georgia Scalliet

Voilà six mois que la Marquise est en deuil. À quelques mètres de là, de l’autre côté de son jardin, le Chevalier a perdu tout espoir d’épouser son irremplaçable Angélique. La veuve et l’éploré se croient donc voués aux regrets éternels : la comédie peut commencer.

L’addition de leurs deux solitudes, en produisant un couple d’« amis », va remettre à leur insu le temps en marche... Le thème comique (l’amour quand on ne l’attendait plus, triomphant de tous les obstacles) pourrait sembler conventionnel. Mais Marivaux sait tirer de la mélodie la plus simple des dissonances inattendues, et de la « répétition de l’unique », écrit Alain Françon, une irrésistible nouveauté. Dramaturge, il sait qu’un personnage ne parle jamais tout à fait d’une seule voix. Celle de la conscience paraît jurer parfois avec celle du sentiment, et qui peut se vanter d’avoir l’oreille assez fine pour toujours démêler leur concert ? Marivaux, lui, l’entend et le fait entendre. Sa langue polie et vibrante ne laisse jamais oublier qu’à tout moment la musique des cœurs peut tourner à la cacophonie, voire au chaos. Rien n’est tout à fait prévisible, car « la durée du personnage marivaudien, » note Françon, est celle d’« un roman impromptu » dont l’issue n’est jamais sûre, jusqu’à l’ultime seconde du troisième acte…

Revenant à un théâtre qui fait « une confiance inouïe à la cure par le langage », Françon, grand directeur d’acteurs, a confié cette partition à de jeunes interprètes qui en restituent toute la subtile vivacité.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La seconde surprise de l'amour

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment