La honte

Paris 13e
du 15 au 19 novembre 2022
2 heures

La honte

Un professeur quinquagénaire a une relation sexuelle avec sa doctorante venue chez lui pour sa thèse. S’ensuit une commission disciplinaire enflammée. Sur quels impensés s’appuie la domination ? A quoi sert la justice, quel est le déclic de la révolte ? Comment changer d’avis ?

  • Au cœur du tribunal

Les rapports de pouvoir et de domination ne sont jamais simples pour les victimes. Géraldine est étudiante et alors qu'elle se rend chez son directeur de thèse pour obtenir des conseils, celui-ci lui impose une relation sexuelle. Pas de refus, mais pas de consentement explicite non plus. Quelque temps après, elle saisit la commission disciplinaire de l’université.

Le public est alors pris dans le feu de ce tribunal où chacun et chacune expose sa version des faits. Nous sommes tous témoin de la scène initiale, mais en tirons-nous les mêmes conclusions ? Cette affaire nous plonge dans un intime douloureux et éminemment politique.

  • La presse

« Rien n’est tabou, rien n’est caché, rien n’est édulcoré. On se croirait revenu aux grandes heures du théâtre de l’opprimé, quand la scène savait imaginer des solutions collectives aux problèmes de société par la discussion. Le public est embarqué dans l’audience publique, et il y a fort à parier que les débats continuent entre spectateurs au retour du spectacle. »

La Terrasse

« Au final, on sort en ayant l’impression d’avoir significativement progressé dans l’appréhension de cette question de la zone grise du consentement mais aussi certainement davantage éclairé sur sa manière de l’approcher. »

Scèneweb

« Les comédiens, tous formidables, sont fascinants de réalisme. Ils disposent d’une belle présence scénique qui apporte force et consistance au propos délicat de ce récit. »

Théatres.com

Sélection d’avis du public

et moi qui croyait avoir tout réfléchi sur le sujet... Par Valentine A. - 9 décembre 2021 à 22h28

Une grande subtilité dans le jeu et l'écriture sur un sujet qui, bien que brulant d'actualité, est souvent balayé par nos certitudes. Vivante de me sentir débattre en moi-même à travers les personnages brillamment interprétés. La liberté de penser est stimulée puis laissée aux spectateurs et ... que ça fait du bien!

Par Gilles M. - 15 novembre 2021 à 15h56

Cette pièce laisse entendre sans parti pris tous les points de vue. On en sort plein de questions. Tous les comédiens sont excellents. Elle aborde frontalement le sujet de l'agression sexuelle avec énormément d'intelligence et de nuances

Le refus du silence Par Brigitte S. - 15 novembre 2021 à 10h44

Que dire d'un fait qui aurait semblé banal il y a 20 ans et qui n'aurait même pas donné lieu à un questionnement. Qu'un mentor intellectuel passe de la chaire à la chair, semblait anodin, voir implicite. C'est pourquoi, lors de la commission disciplinaire qui s'ensuit, suite à la plainte de l'étudiante, va apparaître la remise en cause de l'accord implicite qu'est le fait d'être une femme... Cette pièce lourde du poids des actes et des paroles est admirablement interprétée par 4 comédiens investi par leurs personnages. L'accompagnement musical renforce la tension des acteurs.

Fou"thèse" dit le pofesseur,non pro"thèse" répond la doctorante! Par Picoudamour - 10 novembre 2021 à 01h07

La Honte...une fou"thèse"!non un petit bijou ciselé dans l'intelligence du texte, l'éblouissante interprétation de l'ensemble des comédien(ne)s y compris la jeune guitariste ,chanteuse.j'ai eu un coup de coeur pour Clemence mais tous sont hurlant, vibrant, criant de naturel.la mise en scène est géniale.Une pièce qui nous tient "sous son contrôle",absolument concentrés, concernés..c'est à peine croyable mais tout cela semble tellement réel.La pièce qui dure près de deux heures est une pépite véritable Décidemment le théâtre de Belleville recèle de véritables trésors(Point cardinal,Morphine et cette Honte en tous points remarquable

Synthèse des avis du public

5,0 / 5

Pour 4 Notes

100%
0%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 4 5
et moi qui croyait avoir tout réfléchi sur le sujet... Par Valentine A. (2 avis) - 9 décembre 2021 à 22h28

Une grande subtilité dans le jeu et l'écriture sur un sujet qui, bien que brulant d'actualité, est souvent balayé par nos certitudes. Vivante de me sentir débattre en moi-même à travers les personnages brillamment interprétés. La liberté de penser est stimulée puis laissée aux spectateurs et ... que ça fait du bien!

Par Gilles M. (8 avis) - 15 novembre 2021 à 15h56

Cette pièce laisse entendre sans parti pris tous les points de vue. On en sort plein de questions. Tous les comédiens sont excellents. Elle aborde frontalement le sujet de l'agression sexuelle avec énormément d'intelligence et de nuances

Le refus du silence Par Brigitte S. (429 avis) - 15 novembre 2021 à 10h44

Que dire d'un fait qui aurait semblé banal il y a 20 ans et qui n'aurait même pas donné lieu à un questionnement. Qu'un mentor intellectuel passe de la chaire à la chair, semblait anodin, voir implicite. C'est pourquoi, lors de la commission disciplinaire qui s'ensuit, suite à la plainte de l'étudiante, va apparaître la remise en cause de l'accord implicite qu'est le fait d'être une femme... Cette pièce lourde du poids des actes et des paroles est admirablement interprétée par 4 comédiens investi par leurs personnages. L'accompagnement musical renforce la tension des acteurs.

Fou"thèse" dit le pofesseur,non pro"thèse" répond la doctorante! Par Picoudamour (496 avis) - 10 novembre 2021 à 01h07

La Honte...une fou"thèse"!non un petit bijou ciselé dans l'intelligence du texte, l'éblouissante interprétation de l'ensemble des comédien(ne)s y compris la jeune guitariste ,chanteuse.j'ai eu un coup de coeur pour Clemence mais tous sont hurlant, vibrant, criant de naturel.la mise en scène est géniale.Une pièce qui nous tient "sous son contrôle",absolument concentrés, concernés..c'est à peine croyable mais tout cela semble tellement réel.La pièce qui dure près de deux heures est une pépite véritable Décidemment le théâtre de Belleville recèle de véritables trésors(Point cardinal,Morphine et cette Honte en tous points remarquable

Informations pratiques

Théâtre Dunois

7, rue Louise Weiss 75013 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Bibliothèque François Mitterrand
  • Métro : Chevaleret à 223 m
  • Bus : Chevaleret à 204 m, Bibliothèque Nationale de France à 235 m, Vincent Auriol à 348 m, Quai de la Gare à 395 m, Clisson à 398 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Dunois
7, rue Louise Weiss 75013 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 19 novembre 2022

Pourraient aussi vous intéresser

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Spectacle terminé depuis le samedi 19 novembre 2022