La Voix humaine - Point d'orgue

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Du 06 au 14 mars 2021

MUSIQUE & DANSE

,

Sélection Musique

,

Opéra

,

Tête d'affiche

Cette production offre une résonance contemporaine à une œuvre phare du XXe siècle. Poulenc « dialogue » ici avec le compositeur Thierry Escaich dans une mise en scène d'Olivier Py. Opéras chantés en français, surtitrés en français et en anglais.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 33,50 € au lieu de 39 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

La Voix humaine - Point d'orgue

De

Jean Cocteau

,

Thierry Escaich

,

Francis Poulenc

Mise en scène

Olivier Py

Direction musicale

Jérémie Rhorer

Avec

Jean-Sébastien Bou

,

Cyrille Dubois

,

Patricia Petibon

Opéras chantés en français, surtitrés en français et en anglais.

En 1958, deux ans après les Dialogues des Carmélites, Poulenc compose La Voix humaine, une œuvre en un acte et pour un seul personnage féminin, seule et face au désarroi de la rupture amoureuse. Compositeur aux multiples facettes et talents, à l’écriture orchestrale riche et nourrie de résonances au sacré, Thierry Escaich s’est ici imposé pour composer une pièce miroir à celle de Poulenc. L’enjeu est d’imaginer la suite du monologue de Poulenc en un dialogue renoué entre Elle et Lui. Après les mots de Cocteau, ceux d’Olivier Py, homme de théâtre au verbe moderne, offriront une vision autant humaine qu’humaniste au dialogue du couple.

Le trio Patricia Petibon, Olivier Py et Jérémie Rhorer furent les premiers artisans du succès de la production des Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc, créé au Théâtre des Champs-Elysées en 2013. Cette même année, Jérémie Rhorer, formé par Thierry Escaich dans ses années d’apprentissage, dirigea la création de son opéra Claude Gueux à l’Opéra de Lyon, une production mise en scène par Olivier Py et où Jean-Sébastien Bou interprétait le rôle-titre. L’envie de les réunir tous sur un nouveau projet devient dès lors une évidence tant ils partagent un engagement fort en matière de création contemporaine. C’est bien de dialogue dont il est ici question, celui de deux êtres au bord de la rupture, celui des mots et celui de deux musiciens sensibles et profondément modernes.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La Voix humaine - Point d'orgue

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment