La Périchole

Massy Cedex (91)
du 4 au 6 décembre 2016
2h30 avec entracte

La Périchole

La Périchole
La Périchole est de son temps où un empire va bientôt s’effondrer. Elle n’est pas moins du nôtre. Et c’est bien ce qui en fait tout le prix. Entre réalité et divertissement, elle devient une méditation joyeuse sur le comédien, l’amour, la vie, le pouvoir, la richesse, le théâtre et l’illusion.
  • Opéra-bouffe de Jacques Offenbach

Entre réalité et divertissement, cette Périchole devient une méditation joyeuse sur le comédien, l’amour, la vie, le pouvoir, la richesse, le théâtre et l’illusion.

« Il grandira, car il est espagnol »... Parfaitement absurde et totalement déjanté comme on ne disait pas en 1868. Et au Panthéon des airs qui vous emportent, l’espagnol qui grandira figure à côté du roi Barbu qui s’avance et du brésilien qui a de l’or. Ainsi vont Offenbach et ses deux librettistes fétiches, Meilhac et Halévy : échevelés, cocasses, Monty Python avant l’heure sous le frac bienséant du notable Second Empire. Et pourtant, le champagne de La Périchole explose parfois en bulles de mélancolie : on y est pauvre, on y est le jouet des puissants, à la cour les courtisans courtisent... Comme toujours, comme aujourd’hui. Bref, La Périchole est de son temps où un empire va bientôt s’effondrer. Elle n’est pas moins du nôtre. Et c’est bien ce qui en fait tout le prix.

La Périchole est inspirée de la comédienne péruvienne Micaela Villegas, surnommée « la perra chola » (« chienne de métisse ») - en raison de la mésalliance de sa mère avec un chanteur des rues - qui devint la maitresse du Vice-Roi du Pérou. Offenbach, accompagné de Meilhac et Halévy, n’a pas choisi le sujet par hasard. La situation de cette chanteuse des rues « capturée » par les puissants pour leur « bon plaisir » était idéale pour permettre aux auteurs de poursuivre leur satire du pouvoir. Dans cet entrelacs de petits marquis qui conspirent pour approcher le « palais », notre Périchole va résister pour garder son identité, ses valeurs et sa liberté d’artiste ! Elle finira par choisir de rester avec son amoureux Piquillo qui, lui, est un artiste libre !

Par l'Opéra Éclaté.

  • La presse

« Cette œuvre d’Offenbach se prête à merveille à la cantonade, avec ses mélodies entêtantes et la lecture très décalée qu’en fait Olivier Desbordes et Benjamin Moreau. » Le Figaro

« Une mise scène dynamique et très cocasse ! » Classiquenews.com

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Opéra de Massy

1, place de France 91303 Massy Cedex

Accès handicapé (sous conditions) Essonne
  • Bus : Hôpital Jacques Cartier à 135 m, Rue des Canadiens à 199 m, Avenue Saint-Marc à 227 m, Centre Sportif Lionel Terray à 366 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Opéra de Massy
1, place de France 91303 Massy Cedex
Spectacle terminé depuis le mardi 6 décembre 2016

Pourraient aussi vous intéresser

- 15%
Dialogues des Carmélites

Théâtre des Champs-Elysées

- 16%
L'Olimpiade

Théâtre des Champs-Elysées

- 38%
Une soirée chez Offenbach

Théâtre de Passy

L'Orfeo

Opéra Royal de Versailles

- 15%
Così fan tutte

Théâtre des Champs-Elysées

- 15%
Grand Concert Radio Classique

Théâtre des Champs-Elysées

Spectacle terminé depuis le mardi 6 décembre 2016