La Cenerentola

1
2
3
4
5

Opéra Garnier , Paris

Du 22 novembre au 26 décembre 2012

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Jean-Pierre Ponnelle (1932-1988) fut l’un des plus grands metteurs en scène d’opéra du XXe siècle. Nicolas Joel a souhaité lui rendre hommage en présentant sa production de La Cenerentola, chef-d’oeuvre de grâce souriante. En langue italienne.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 26 décembre 2012

 

La Cenerentola

De

Gioacchino Rossini

Mise en scène

Jean-Pierre Ponnelle

Avec

Maxim Mironov

,

Antonino Siragusa

,

Nicola Alaimo

,

Riccardo Novaro

,

Bruno De Simone

,

Simone Alaimo

,

Claudia Galli

,

Jeannette Fischer

,

Anna Wall

,

Cornelia Oncioiu

,

Marianna Pizzolato

,

Serena Malfi

,

Adrian Sâmpetrean

,

François Lis

En langue italienne.

  • Dramma Giocoso en deux actes (1817)

Jean-Pierre Ponnelle (1932-1988) fut l’un des plus grands metteurs en scène d’opéra du XXe siècle. Sa réputation fut définitivement établie après son brillant Barbier de Séville au Festival de Salzbourg en 1968, que dirigeait Claudio Abbado. Dès lors, il fut présent sur les plus grandes scènes internationales, réalisant de légendaires cycles Mozart (à Salzbourg) ou Monteverdi (à Zurich), et passant avec le plus grand bonheur de Rossini et Massenet à Berg et Hindemith.

Rarement le chant et les chanteurs auront été à ce point magnifi és par un metteur en scène. Par chance, beaucoup de ses spectacles furent fi lmés et restent aujourd’hui encore des références. A l’Opéra de Paris cependant, Jean-Pierre Ponnelle n’a mis en scène qu’un seul opéra, Così fan tutte, à l’époque de Rolf Liebermann. Nicolas Joel a souhaité rendre hommage à ce maître en présentant sa production de La Cenerentola, cette Cendrillon mise en musique par Rossini, chef-d’oeuvre de grâce souriante. Karine Deshayes, rossinienne d’exception, chante la tendre Angelina.

  • Générique

Musique de Gioacchino Rossini (1792 - 1868)
Livret de Jacopo Ferretti d'après le conte de Charles Perrault
Riccardo Frizza (A) / Bruno Campanella (B) : Direction musicale
Jean-Pierre Ponnelle : Mise en scène, décors et costumes
Grischa Asagaroff : Réalisation
Michael Bauer : Lumières
Alessandro Di Stefano : Chef de choeur
Orchestre et choeur de l'Opéra national de Paris

Maxim Mironov (A) / Antonino Siragusa (B) : Don Ramiro
Nicola Alaimo (A) / Riccardo Novaro (B) : Dandini
Bruno De Simone (A) / Simone Alaimo (B) : Don Magnifico
Claudia Galli (A) / Jeannette Fischer (B) : Clorinda
Anna Wall (A) / Cornelia Oncioiu (B) : Tisbe
Marianna Pizzolato (A) / Serena Malfi (B) : Angelina
Adrian Sâmpetrean (A) / François Lis (B) : Alidoro

(A) Novembre ⁄ Décembre
(B) Février ⁄ Mars

  • L'oeuvre

La Cenerentola est une commande du Teatro Valle de Rome, où Rossini avait créé, un an plus tôt, Le Barbier de Séville. Un mois avant la première, le sujet en était à peine choisi et la musique même pas esquissée. Jacopo Ferretti était l’auteur du livret. Il avait largement puisé dans le texte que Charles Guillaume Etienne avait écrit pour une Cendrillon de Nicolo Isouard créée en 1810 à l’Opéra-Comique et qui était lui-même inspiré du conte de Perrault. La différence essentielle du livret de Ferretti et du conte de Perrault tient en l’absence du merveilleux. Dans le livret de l’opéra, en effet, la fée est remplacée par un philosophe-mendiant qu’Angelina (Cendrillon) prend en pitié et qui récompense sa bonté en l’emmenant au bal. Il n’y a pas non plus de carrosse-citrouille et, au lieu de perdre une pantoufle, Angelina donne un bracelet au prince. Avec son mélange de gravité et d’humour, de tendresse et de drôlerie, La Cenerentola est à la croisée du genre « bouffe » et du genre « sérieux ».

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La Cenerentola

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment