L'île d'or

Cartoucherie - Théâtre du Soleil , Paris

Du 03 novembre 2021 au 15 mai 2022
Durée : 3h30 environ

CONTEMPORAIN

,

Sélection pour les fêtes

,

A ne pas manquer

,

Coups de coeur

,

Evénement

,

Sélection Contemporain

,

Idée cadeau

Cap sur le Japon avec la dernière création du Théâtre du Soleil dirigée par Ariane Mnouchkine qui rend encore une fois un bel hommage au théâtre. D'une incroyable richesse, la mise en scène est sublime et les comédiens remarquables. Un véritable moment de rêve éveillé. Dernières représentations en France.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 15 mai 2022

 

Photos & vidéos

L'île d'or

De

Hélène Cixous

Mise en scène

Ariane Mnouchkine

  • L’Ile d’Or existe-t-elle en réalité ?

Vite une île !

Ceci n’est pas une fable.

L’Ile d’Or existe-t-elle en réalité ? Où se trouve-t-elle ? Cette fois-ci elle se trouve dans les eaux du Japon. Oui, elle existe. Ce n’est pas la première fois. Elle a déjà existé (et elle existera encore) plus d’une fois dans la longue chronique de nos Astres et Désastres. Chaque fois que le monde est tout près de s’autodétruire, maints joyeux défenseurs de l’honneur de l’espoir, pas fous du tout, se démènent pour trouver l’arche ou le vaisseau. On va à l’Ile, ça a l’air d’un exil, c’est un refuge et un recommencement. (...)

Elle s’appelle vraiment l’Ile d’Or. Mais qu’est-ce que l’or ? Pour nos personnages défenseurs du Bonheur, ce n’est pas l’or des mines et des banques c’est l’or de l’hospitalité, l’or innocent, hors coffre, l’or des banquets de l’amitié, le bon or qui va permettre la Fête de la Guérison à venir, de l’intelligence ranimée.

Ah ! Certains d’entre nous avaient pu croire que l’Ile d’Or dort ? Ça lui arrive. Mais l’île du Théâtre ne dort que d’un œil et pour bien rêver. D’un œil elle est toujours réveillée. D’une oreille, toujours vigilante : pas folle, pas innocente notre île est sur le qui-vive. Qui dort veille, nuit et jour, sur les préparatifs du Festival.

Le Festival, c’est la Cérémonie des Moments de Vie. Des quatre coins du pauvre monde nous ne sommes pas venus à l’île pour oublier mais pour célébrer, relever. Nous sommes venus mettre nos nombreuses et diverses colères en musiques, les jouer, les transformer et les faire entendre. Pas pour fuir le Virus et ses co-virus, mais, bravant ses bombes, à la lumière de ses explosions, tenter d’éclairer le chaos du monde et d’illuminer les nids et les coins de bonheur et de promesse.

Hélène Cixous, 11 mars 2021

  • La presse

« Ici visible et invisible, dicible et indicible se conjuguent avec audace, vitalité, générosité. Et surtout à la sortie du spectacle, attendez : de formidables tambours vont bientôt résonner. Et vous accompagner longtemps pour votre retour. » Fabienne Pascaud, Télérama TT

« Une mise en scène et des images éblouissantes. » Philippe Chevilley, Les Echos

« Un éblouissant songe théâtral, né d’un immense travail mené par le Théâtre du Soleil et son capitaine Ariane Mnouchkine. Emplie d’une multitude de signes et échos au réel, la pièce-monde arrimée au Japon célèbre merveilleusement les pouvoirs et la beauté du théâtre. Plus lumineux que jamais, le Théâtre du Soleil vivifie notre présent. » La Terrasse

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'île d'or

117 Notes

118 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(76)

Très bon


(19)

Bon


(5)

Pas mal


(2)

Peut mieux faire


(15)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Mireille D. (1 avis) 25 mars 2022

Une narration indigente que la qualité technique ne rattrape pas Acteurs magnifiques, changements de décors sublimes... mais une série de tableaux sans fil narratif, sans tension dramatique. Une déception.
13
0
1
2
3
4
5
Par

Nathalie B. (4 avis) 26 mars 2022

Déception C'est terrible je n'ai pas réussi à rentrer dans le spectacle
11
0
1
2
3
4
5
Par

Hannah S. (1 avis) 23 février 2022

Très problématique Il est profondément triste de voir quand 2022 le théâtre du soleil propose une pièce aussi raciste. Il n’est pas justifiable de faire des « masques » couleur chaire avec des joues bombées et des yeux bridés (et non des masques traditionnels japonais) à des fins théâtrales. La réalité est que ces masques créent une masse de personnages ridiculement déshumanisés et qu’ils reproduisent le concept du « yellow face ». Il n’est également pas justifiable d’avoir tout au long de la pièce comme convention théâtrale (supposément humoristique) des personnages d'origine asiatiques qui parlent à la « maître yoda » avec des phrases déstructurées. Comment peut-on avoir autant de budget, un décors aussi développé et ne pas se poser les questions centrales et essentielles de racisme et d'appropriation culturelle. Plus qu’une déception, un désastre.
10
2
1
2
3
4
5
Par

Florent P. (2 avis) 16 février 2022

Le multiculturalisme par des blancs, pour des blancs. Si vous aimez rire de caricatures asiatiques, relisez le lotus bleu, au moins le scénario vaut quelque chose. Un faux multiculturalisme mise en scène par une dame certainement remplie de bon sentiment, mais franchement trop vieille. Le public qui éclate de rire quand un acteur prononce un des rares mots en japonais... Les costumes traditionnels à tout va pour représenter les chinois actuels... Des "revendications" superficielles noyées dans un flot incompréhensible de scénettes sans queue ni tête, avec des parties en anglais qui n'ajoutent absolument rien. Une aparté sur le conflit Israélo-Palestinien qui n'a rien à faire là. La vision du multiculturalisme par des blancs, pour des blancs.
10
2
1
2
3
4
5
Par

Catherine B. (2 avis) 17 janvier 2022

l île d'or J'adore le travail d'Ariane et je viens régulièrement de province pour le voir. Cette fois, j'ai été déçue. J'ai trouvé cela décousu,répétitif, sans réelle émotion. j'ai ressenti la longueur. Bien sûr! toujours des trouvailles, de belles idées poétiques, mais pourquoi autant de déménagements de décors, pourquoi tant de sujets abordés et quittés? Je suis désolée de dire cela car je conçois tout le travail, toute l'énergie de l'équipe, mais franchement, cela n'étais pas au niveau des autres spectacles...
9
1
1
2
3
4
5
Par

Jérôme P. (1 avis) 02 mars 2022

L'île d'or Beaucoup trop long et plein de clichés. Le visage des acteurs est caché par un masque très laid. Dommage que ce soit si décousu. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à saisir l'intrigue.
8
1
1
2
3
4
5
Par

Gregory A. (1 avis) 24 février 2022

confus pièce fourre tout, sans queue ni tête et qui traine en longueur. Très décevant.
8
1
1
2
3
4
5
Par

Anaïs S. (2 avis) 11 février 2022

Un spectacle malheureusement très décousu, où des scènes s'enchaînent sans lien apparent les uns avec les autres. Si ce n'est une énumération de messages sociétaux et politiques auxquels j'adhère mais vire malheureusement au catalogue, sans la finesse et la poésie dont d'habitude Mme Mnouchkine fait preuve. Le parti pris de faire parler les acteurs en optant pour des constructions de phrase qui seraient (?) celles utilisées par des japonais (?), m'a mise mal à l'aise ; on est à la limite de la caricature et il est très difficile de comprendre ce que disent les acteurs.
8
1
Par

Florent P. (2 avis) 16 février 2022

Merci, j'ai trouvé ça incroyablement malaisant.
1
2
3
4
5
Par

Magali C. (1 avis) 04 novembre 2021

Esthétique du geste partagé & volupté Plastique Au cœur de L’ile d’or Une Femme malade Aux délirantes visions : S’élabore ici une succession de scènes de folie : -Où les corps courent, poussent, tirent et ajustent chacun un élément pour l’unir au tout et construire et défaire, y revenir. Et ce dans la précision de gestes parfaitement appropriés, mesurés : accomplis. -Où les comédiens sont tout de nus merveilleusement vêtus, Terriblement bandés comme des pieds muets de femme Jusqu’au visage, bâillonné. Les corps ainsi redessinés racontent une seconde vie - sculpturale celle-ci – Qui épouse l’espace de création et son unité de lieu, ici le Japon (?) La préparation d’un festival occupe tout un monde, tandis que l’autre, le vieux monde poursuit sa course au profit. Ces deux-là se croisent dans un décor somptueux où le mouvement, voluptueusement général, par deux fois nous déborde littéralement comme une mer démontée par la beauté d’un geste sûr. On sort ravis. Magali
8
1
1
2
3
4
5
Par

Joel C. (1 avis) 25 mars 2022

La célébration du théâtre vivant Venir au théâtre du soleil est toujours une grande fête: ça se prépare quelque temps en avance car nous devons prévoir un séjour à Paris ... Quel bonheur d'arriver sur l'esplanade des théâtres dans l'enceinte de la cartoucherie. Tout est calme, reposé... Puis, après avoir frappé les trois coups, Ariane Mnouchkine nous accueille à la grand porte de la grange. Et là commence la féerie, dans un magnifique décor dans le thème de la représentation. Un personnel attentionné nous reçoit et nous accompagne tout au long de la soirée. Bravo et merci
5
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment