L'étrange défaite

Nesle , Paris

Du 01 février au 12 avril 2018
Durée : 1 heure environ

CONTEMPORAIN

,

Ados

,

Coups de coeur

,

Pièce historique

Marc Bloch a rédigé en 1940 ce texte exceptionnel par la qualité du témoignage de la débâcle et par la pertinence d'analyse de ses causes profondes.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 12 avril 2018

 

Photos & vidéos

L'étrange défaite

De

Marc Bloch

Mise en scène

Jean Quercy

Avec

Eric Auvray

  • L'analyse d'un historien

Marc Bloch a rédigé en 1940 ce texte exceptionnel par la qualité du témoignage de la débâcle et par la pertinence d'analyse de ses causes profondes. Il est frappant d'imaginer qu'un homme qui venait de vivre en direct ces événements tragiques ait été capable d'une telle lucidité d'analyse, dès le lendemain de l'effondrement français. Sa ferme conviction que la période sombre qui commençait ne serait pas éternelle, la conscience qu'il écrivait pour les générations futures ajoutent à cet ouvrage inestimable une dimension humaine poignante qui touche le lecteur encore aujourd'hui.

Créé au Musée Jean Moulin de la Ville de Paris, en novembre 2001, le spectacle y a été joué tous les ans jusqu'en 2009 avant de tourner dans les lycées et les universités grâce des enseignants d'histoire. Il a trouvé la porte des théâtres à partir de 2011.

François Jacob, Lucie Aubrac et Raymond Aubrac ont assisté à une représentation de l'Etrange défaite en mars 2003. Fidèles à leur réputation d'enthousiasme, ils ont accepté d'emblée de soutenir le spectacle et d'aider à sa diffusion. Chaque fois que le Musée Jean Moulin a organisé des réunions avec les enseignants en sa présence, Lucie Aubrac prenait la parole pour faire la publicité du spectacle avec sa force de conviction habituelle.

Par le Théâtre Averse.

  • La presse

« Ce n’est pas la période dans ses activités avec la Résistance qui est ici mise en lumière, mais les quelques mois précédant la capitulation. Eric Auvray campe un Marc Bloch d’une conviction superbe, qui s’adresse au public comme il le ferait à un cercle d’amis, pour témoigner. Sans effets spectaculaires, l’essentiel se trouvant dans le verbe. » Gérald Rossi, L'Humanité, 16 février 2018

  • Une parole exceptionnelle

La lecture du texte de Marc Bloch m'avait convaincu de la nécessité de faire entendre cette parole exceptionnelle. Notre pays ne manque pas de modèles d'hommes de culture de grande valeur ni d'exemples d'hommes d'action courageux. Un certain nombre de ces derniers sont célébrés au sein du Musée Jean Moulin - Mémorial Leclerc. Mais ceux qui se sont montrés exceptionnels au double titre d'homme d'action et homme de culture sont plus rares.

Quelle grande leçon nous donne Marc Bloch sur ce point. Voilà un homme qui quitte sa table d'historien pour reprendre les armes à 54 ans, qui participe activement à la bataille de France et devant la défaite militaire, s'engage dans la Résistance jusqu'à sa mort. Mais parallèlement, pendant l'été 1940 alors que le Maréchal Pétain est considéré comme le sauveur du pays par la grande majorité des Français, que l'Allemagne semble irrésistible, il appelle à la libération du pays en reprenant sa plume pour témoigner et analyser ce qu'il vient de vivre. Il fait " cet acte intellectuel " parce qu'il estime essentiel que les générations futures sachent et tirent les leçons de la défaite.

La difficulté était de pouvoir faire entendre ce texte qui était conçu pour être lu. Au cours du travail d'adaptation, Christine Levisse Touzé, la directrice du Musée Jean Moulin et Etienne Bloch, un des fils de l'auteur, lui même ancien combattant de la France libre, ont veillé avec bienveillance au respect de l'esprit et de la cohérence du texte d'origine. Qu'ils en soient ici remerciés.

Jean Quercy

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'étrange défaite

5 Notes

6 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(4)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

JEAN CHARLES D. (1 avis) 22 mars 2018

L'étrange défaite Une soirée d'exception. Du théâtre comme on n'en voit rarement à Paris. Un texte et une performance d'acteur hors normes. Emmenez vos enfants, vos amis, vos voisins : un absolu besoin de partage.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Francois A. (1 avis) 22 mars 2018

L'étrange défaite, incroyable réussite ! Pas attiré par les fresques historiques, pourtant j'ai été captivé par cette tranche d'histoire en pleine débâcle de la dernière guerre. Merveilleusement narrée par un acteur qui tient la scène et son public. Une prouesse pour faire vivre un texte sans donner l'impression d'une lecture. Au bout de 3 minutes, c'est Marc Bloch qui est sur scène.
2
0
1
2
3
4
5
Par

Marine D. (1 avis) 21 mars 2018

Superbe Un spectacle intelligent et sensible, habité par un merveilleux interprète, Éric Auvray.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Olivier D. (1 avis) 21 mars 2018

L'étrange défaite Un spectacle très intelligemment construit avec une excellente interprétation. Un petit trésor a ne pas manquer!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Louise L. (1 avis) 21 mars 2018

Un étrange défaite... très réussie ! Une belle et convaincante incarnation, par Eric Auvray, de l'acteur et témoin de l'histoire que fut Marc Bloch, et qui renvoie aussi, à bien égards, des échos très actuels.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Catherine B. (4 avis) 19 mars 2011

L'étrange défaite Le charme opère dès l'entrée dans la salle du Lavoir. Eric Auvray - Marc Bloch nous accueille en 1940 dans l'intimité de ses convictions. Il partage avec nous son interprétation de l'histoire. Ses craintes et ses espoirs, non pas concernant sa vie mais son pays. Il nous prend à témoin. On repart avec le sentiment d'avoir à son tour un message à faire passer... En tout cas celui d'encourager à aller voir ce spectacle extrêmement touchant.
0
0

Spectacles consultés récemment